Partagez
 

 [Training] Suo! Le déplacement instantané [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous


Invité


Invité


[Training] Suo! Le déplacement instantané [En cours] Empty
MessageSujet: [Training] Suo! Le déplacement instantané [En cours] [Training] Suo! Le déplacement instantané [En cours] EmptyMar 12 Oct - 11:43

En revenant de sa mission, Tablen n'avait pas le moral. Quel horreur de s'être fait humilier de la sorte. Il arriva dans sa chambre et se jeta habillé sur le lit. Il s'endormit aussitôt fatigué par l'énorme relâche d'énergie qu'il avait du faire pour tenter d'attraper cette homme. D'ailleurs en rêvant il revit la scène de la veille. Lorsqu'il avait faillit attraper l'inconnue, celui-ci s'est comme téléporté à cent mètres devant lui. Comment avait-il pu réaliser un tel exploit? L'homme lui avait indiquer que le seul moyen de l'attraper c'était de s'entrainer sans cesse, en repoussant ses limites et que seulement à ce moment là il pourrait espérer se rapprocher de lui. Tablen ne cessait d'y penser. Il devait forcément y avoir une avoir une autre solution. C'est en réfléchissant à cela qu'il sombra dans un sommeil profond. Le lendemain matin il se réveilla à l'heure pour aller en cours. Cependant il ne put rester concentré et attentif durant toute la matinée, car il repensait sans cesse à la rencontre avec le malfaiteur. Il cherchait désespérément un moyen de parvenir à cette vitesse. Il ne voulait plus faire cette mission, ne voulait plus revoir l'homme qui l'avait humilié. Mais en son for intérieur, il devait remonter la pente. Cela ne servait à rien de se morfondre sur ses faiblesses. Il devait devenir plus fort et vite. Il est intéressant de constater que dans les temps de crise, on trouve toujours des solutions. Prenant l'exemple des guerres, les plus grande avancées militaires se sont faites durant la guerre! Cela devait être pareil pour Tablen, mais plus il réfléchissait mois il parvenait à mettre une nouvelle technique au point. Lorsque la cloche sonna pour annoncer la fin des cours pour la matinée, Tablen traina à sortir de la salle, il pris bien son temps. A vrai dire il n'avait pas faim, il préféra s'isoler dans le parc. Il faisait beau ce jour là, un beau ciel bleu parsemé de quelque nuage blanc d'une couleur très pur, on ne distingué pas un bout sombre. Ces nuages étaient reposants, Tablen retrouva une certaine sérénité en regardant ces nuages. Il sortit de cette transe, en effet un petit animal jouait dans l'étang.. Lorsqu'il plongeait il créait une onde qui se propageait.. * Une onde, il me semble que c'est ce que j'ai vu au sol lorsque ce salaud c'est téléporté *. Cette grenouille l'intriguait, bien qu'elle n'était qu'un petit animal, elle parvenait à faire des bonds impressionnants pour aller d'un endroit à un autre.... * Des bons, cela ne peut être que ça, en plaçant tout son poids et son énergie dans ses pieds et en abaissant son centre de gravité, on fait un bond horizontale à une vitesse fulgurante, plus l'appuie est bon plus on va vite. Il doit cependant encore me manquait un truc...*. Frais de cette découverte, il partit en courant dans sa chambre et remplit un bulletin d'absence avec comme motif "entrainement", il nota l'endroit où il allait s'entrainer et le déposa à l'accueil de l'école...

Colonel Island,une île des caraïbes situé à l'ouest de Cuba. C'est ici que Tablen avait décidé de s'entrainer. Une île où très peu de personnes vivaient. Il s'isola dans un coin de l'île. Cette technique devait être une surprise une carte en main pour gagner. Une sorte de diversion pour surprendre l'adversaire avec une attaque finale. Enfin, il fallait cependant commencer par la base. Il n'avait pas emmener grand chose. Pourtant son sac pesait lourd. En effet, il avait emmener des poids. Plusieurs de kilos différents. Il les mit aux chevilles, il rajouta ainsi 20 kilo à son poids habituel. Puis comme il ne savait pas comment commencer, il commença à faire de la corde comme les boxeurs pour entrainer leur jeu de jambes. Il en fit plusieurs séries, n'arrivant jamais à dépasser les 10 sauts. Cela était éreintant, il était fatigué, mais il conservait une résolution sans faille. Au bout de trois jours, il se rendit compte qu'il était surement plus facile pour lui de changer de jambes à chaque saut. Et en effet quelques heures après avoir essayer cette méthode, il s'aperçut que cela le fatigué moins. Il décida alors de changer de style d'entrainement. Il arrêta la corde pour se mettre à courir dans la montagne. Un footing de 5h à travers la montagne. Il pensait qu'il lui fallait augmenter la puissance des ses jambes et de ses appuies pour pouvoir utiliser cette nouvelle technique. Cet exercice lui prit pas mal de temps, en effet, au bout de une heure son corps était déjà en charpie, plus il courait plus il se fatiguait, ses jambes devenaient lourdes, et il trébuchait souvent. Mais après deux semaines son corps avait commencé à se familiariser avec cet épreuve. Il commençait à se dire qu'il était temps de se mettre à apprendre cette technique plus dans le détail. Il trouva un plateau, et s'installa dessus. Il avait une vue dégagée sur tout le désert. Il savait maintenant comment faire. Une course tout d'abord en ligne droite, une phase d'accélération puis, comme un athlète effectuant un triple saut, une grande foulé. Prendre un gros appui sur le sol en freinant instantanément la course, puis grâce à l'énergie cinétique emmagasiné, libérer une grande quantité d'énergie dans ce pied. Grâce à la force d'entrainement et à la force de propulsion dû a l'impact de l'énergie sur le sol, on acquiert une accélération quasi illimité pendant 1/4 de secondes. Avant cette phase d'accélération, il faudra avoir orienté sa destination sinon, on va tout droit.

La théorie c'est bien jolie, mais lorsqu'il faut passer à la pratique c'est une autre histoire. Tablen commença alors à s'exercer, il rencontra de nombreux obstacle, le premier étant la poussé du à l'impact . Il n'arrivait pas à doser l'énergie à expulsé, soit ce n'était pas assez et il perdait l'équilibre soit c'était trop et il ne contrôlait pas la direction. Au bout de trois jours il réussit à faire quelque chose de bien. Une avancé de 30 m en moins de 3 secondes. Depuis lors, chaque jours il enchaina les réussites et les défaites. Il arrivait à avoir environ 80% de réussite dans l'exécution de ses techniques, lorsque il effectua sa neuvième tentative de la journée, il commit une erreur, l'appui sur lequel il envoyé tout l'énergie était mal placé, il parti donc en pleine accélération en déséquilibre. Il allait s'écraser sur la paroi rocheuse lorsque qu'il planta son autre pied dans le sol, c'est alors que l'incroyable se produisit, il se déplaça de nouveau vers la gauche parallèlement à la roche. Il perdit quand même l'équilibre et sous l'effet de la vitesse dérapa sur le dos sur 10 mètres avant de s'arrêter dans la fumée. Il était abasourdi:

- Incroyable, je peux donc me déplacer dans deux directions. Je vais l'appeler Suo, à cause du son que je produit lorsque je disparait comme les avions lorsqu'ils franchissent le mur du son.

Il se releva, fier de lui. Après deux mois d'isolement sur cette montagne et d'entrainement intensif, il était parvenu à acquérir cet technique. Il prit le chemin de Shibusen, impatient de savoir ce qu'il s'y était passé durant son absence. De plus Halloween arrivait...
Revenir en haut Aller en bas
 

[Training] Suo! Le déplacement instantané [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Documents de Cours
» 1er cours de 3é année : L'introduction à la matière [Close]
» Planning des cours
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives Rpg-