Partagez
 

 Mélopée nocturne bis [PV : Kagura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Kingsley


Féminin
Messages : 605
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience :
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue3500/3500Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (3500/3500)
Points Job:
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue10291/10400Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (10291/10400)




Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty
MessageSujet: Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] EmptyDim 11 Déc - 18:19

Le ciel bleu, les arbres verts, les nuages blancs qui ne sont plus tout à fait blanc maintenant, non, plutôt gris sombre assez proche du noir comme si... Comme si une averse n'allait pas tarder à éclater sur cette pauvre Alice qui, une fois de plus, est perdue on ne sait où. Décidément elle a le don pour s'égarer n'importe où, n'importe quand et avec n'importe qui, mais bon, cette fois-ci la jeune fille était seule donc le "n'importe qui" n'est pas réellement valable cette fois-ci. La jeune fille, complètement paumée, finit par se retrouver nez à nez avec un bâtiment bien étrange : une église. Qu'est ce qu'une église fabriquait ici? Enfin, vu l'état de la bâtisse elle avait plus l'air déserte qu'autre chose, mais Alice restait méfiante vis a vis de cette vieille bicoque elle ne savait pas ce qui se trouvait à l'intérieur et ne préférait pas le découvrir pourtant les circonstances ainsi que le mauvais temps l'obligeaient à se réfugier dans cette vieille église si elle ne voulait pas finir trempée jusqu'au os. Une fois abritée Alice jeta un rapide coup d'oeil dehors, la pluie commençait à tomber et le tonnerre risquait de ne pas tarder à se faire entendre si ça continuait. Alice poussa doucement la porte en bois de l'église afin de la refermer derrière elle, mais cette dernière céda telle une brindille et s'écrasa au sol, allez savoir si c'est la faute de l'âge de la moisissure ou des termites si cette pauvre porte était dans un état aussi lamentable. Alice balaya les lieux d'un regard tout en reniflant une odeur bizarre qui ne lui était pas si étrangère que ça, une fragrance à la fois familière et inconnue, un parfum qu'on tente d'oublier, mais qui, malgrès vous, reste graver à jamais dans votre mémoire. Cette senteur qui se répand dans l'air et qui contamine les poumon de la blondinette, cette odeur c'est...


- L'odeur du sang et de la pourriture.


N'écoutant que sa curiosité Alice s'avança un peu plus dans cette église qui donnait l'air d'être hanté que ce soit les toiles d'araignées, les murs fissurés, les étagères poussiéreuses ou bien le sol parsemé d'innombrable choses d'origine inconnue, tout, oui tout dans ce bâtiment rappelait un lieu hanté. Marchant prudemment dans cette bâtisse inconnue Alice suivait cette odeur si particulière qui semblait s'échapper d'une pièce en particulier, ne sachant laquelle la jeune meister se contenta de faire confiance à son odorat qui la guiderait certainement à l'origine de cette fragrance. Et son odorat la mena à une porte celée de l'intérieur. Elle passa sa main sur la poignée et tenta d'ouvrir la porte qui ne bougea pas d'un pouce, d'ailleurs cette porte contrastait vraiment avec le reste du bâtiment, elle semblait rénovée voir neuve, faite avec des matériaux différents des autres portes. *What the fuck, ils ont remplacé cette porte ils auraient pu faire le reste du bâtiment!!! Franchement les gens sont tous des flemmards de nos jours* A moins que ce qui se trouve de l'autre côté de cette porte n'ait besoin d'être gardé et qu'une porte renforcée était le seul moyen de retenir cette "chose". Mais dans ce cas pourquoi enfermer "ça" dans une vieille église qui tombe en ruine? Tout ceci n'a aucun sens. S'acharnant sur la poignée afin d'accéder à la pièce qui se trouve de l'autre côté Alice commençait petit à petit à perdre patience, forçant de plus en plus sans voir la porte bouger ne serait-ce qu'un peut et c'est à bout de nerf que la jeune fille défonça le mur, étant bien plus vieux que cette fichue porte pour passer de l'autre côté et rejoindre la source de cette odeur de sang le moyen le plus simple était effectivement de fracasser le mur.

Alice écarquilla les yeux face à ce qui se trouvait non loin d'elle. Un orgue éclairé par la faible lumière de quelque bougie, pas la moindre trace de sang, de cadavres ou de quoi que ce soit d'autre qui puissent à la fois sentir le sang et la pourriture. La meister fit quelques pas en direction de l'immense instrument qui siégeait là, en silence, en attendant que quelqu'un parcoure à nouveau ses sublimes touches gâché par un amas de poussière. Le tonnerre se fit bruyamment entendre et résonna à travers toute la pièce où avait pénétré la jeune fille, un vitrail en bien piteux état se mise alors à refléter la vive lumière dégagée par ce coup de tonnerre éclaira un court instant l'orgue qui se mise alors à jouer seul. Une mélodie envoûtante et étrangement sinistre, en même temps qui ne trouverait pas ça sinistre d'entendre un orgue jouer seul un jour de pluie dans une église abandonnée au milieu de nul part? En tout cas Alice, elle, trouve qu'en plus d'être sinistre ce n'est pas normal. Et elle a bien raison, pour une fois. La jeune fille fit de grand pas afin de se rapprocher de l'instrument qui devenait de plus en plus inquiétant, une fois à seulement quelques mètres de ce dernier il cessa de jouer. Devant ce phénomène inexplicable la blondinette pencha légèrement la tête sur le côté laissant échapper un "eh?" d'étonnement et de curiosité. La meister approcha son doigt du clavier avant de le poser délicatement sur l'une des nombreuses touches qui se présentaient à elle, Alice tendit l'oreille, mais aucun son ne parvint jusqu'à cette dernière.


- Quoi, il est cassé? Han, c'nul!!


La blondinette tourna les talons et commença à s'éloigner de l'instrument jusqu'au moment ou une nouvelle mélodie brise le silence qui régnait jusque là dans l'église, la tête d'Alice pivota et elle examina l'instrument, il jouait toujours seul. *Incroyable, cette église est belle et bien hantée!!* A moins qu'il ne s'agisse d'autre chose, il vaut mieux ne pas tirer de conclusion hâtive. Alice fit un pas en avant et aussitôt la mélodie se tue alors la jeune fille recula d'un pas et de nouveau l'orgue faisait entendre cette magnifique musique, pour être sûre d'elle Alice continua de faire un pas en avant puis un en arrière. Durant une bonne vingtaine de minutes. Environ. Ou plus. Après s'être bien amusée aux dépends de ce pauvre orgue la jeune fille choisit cette fois-ci de réellement comprendre le mystère qui entoure cet immense instrument de musique, c'est alors qu'un nouveau coup de tonnerre raisonna dans toute l'église ainsi que les pas d'une chose inconnue, ou plutôt, d'une personne inconnue.

_________________
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] 1458102215068755900
DANCING IN THE NIGHT! COME ON AND MIX IT SOME MORE!
IF RHYTHM ISN'T IN IT PLEASE GO DIE, THEN I'LL APOLOGIZE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yato


Féminin
Messages : 90

Feuille de personnage
Expérience :
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue3500/3500Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (3500/3500)
Points Job:
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue18338/19260Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (18338/19260)




Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty
MessageSujet: Re: Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] EmptyDim 11 Déc - 20:51

«Quand j'étais petite, on me disait «quand il pleut, c'est que le ciel pisse» mais j'avais du mal a croire une chose du style... le Ciel ne bois pas d'eau, c'est pas logique!»

Le ciel était particulièrement sombre aujourd'hui, il n'y avais pas grand monde dans les terrains dévastés. Ça ne faisait que cinq petits jours que la jeune Kagura avait pris pour habitation ce snack-bar quasi-neuf et c'était bel et bien la première fois qu'il pleuvait depuis qu'elle avait emménagé. Mais contrairement a la blondinette, la sorcière n'était pas dehors, mais bien chez-elle, la joue appuyée sur son poing, accoudée et couchée sur le canapé, l'air visiblement blasée a souhaits, elle regardais les programmes du jour , a commencer par la météo, qui affichais un temps absolument horrible, et une possible «Cry-time» … Youhou! Une fête!? Ça doit être ça. Visiblement, la demoiselle n'avait pas bougé du canapé depuis environs trois ou quatre heures, mais quelque chose perturba sa méditation quotidienne de télévision.. la porte venait de s'ouvrir et se refermer... pas de panique, ce n'était que Sadaharu qui ramenais cet imbécile de Zura en le prenant dans sa gueule... pas réflexe le plus naturel, elle vint alors a disputer son chien.

«Oy Sadaharu.. je t'ai déjà dit de ne pas ramasser les conneries que tu trouves par terre!-aru
-Oh, bonjours, Leader! Comment allez-vous? L’emménagement s'est bien passé? Dit-alors Zura, bien que sa voix était atténuée par le fait que sa tête soit prise dans la gorge de Sadaharu, et le fait que des litres de sang sortaient de sa gueule.
-J'm'emmerde Zura... je sait pas quoi faire, et j'ai envie de rien faire-aru..
-C'est pas Zura c'est Katsura... Visiblement tu n'avance pas beaucoup dans ta quête de fonds pour le Jouishishi! Tu ne deviendra jamais un bon Samourai comme ça! Dit-il alors en faisant des gestes de père qui engueule sa fille, avant de croiser les bras... mais sa tête était toujours prise dans la gueule de Sadaharu.
-J'y peut rien, j'ai pas de boulot a faire, et rien à vendre... Tsukki attendra l'année prochaine, je suppose-aru
-As-tu entendu parler de l'orgue diabolique de l'église , Kagura? Si tu le vendais a Witch Land, je suis sûr que tu pourrais t'en faire pour au moins 350D$; ce n'est pas rien!
-Je suis une jeune fille sensible et faible, protège moi Zura! Va chercher le piano et délivre moi de cette malédiction, My love! Dit-elle alors sur un air complètement sarcastique
-C'est pas Zura c'est Katsura! Et non, leader, c'est ton boulot, pas le mien, je doit m'occuper de récupérer notre nation! … Sadaharu-dono, voudrais-tu bien me lâcher s'il te plais?...»

C'est en soupirant longuement que la petite chinoise se leva du sofa avec l'air fatigué, laissant Zura se faire bouffer par Sadaharu sans rien faire, allant alors dans sa chambre (qui est en fait un placard) pour se changer, retirer son Pyjama et enfiler ses vêtements d'hivers , qui ressemblaient pas mal a ses vêtements d'habitude, mise a part les moufles roses avec un nounours dessus, le long manteau rouge molletonné , un pantalon rouge lui aussi, et des bottes légèrement grises, sans oublier le typique cache-nez... en fait, en voyant ça, on pense surtout qu'elle va partir en expédition au Groenland mais il n'en est rien, elle partait en fait pour l'église abandonnée a laquelle Zura avait fait référence , la petite sorcière passa a côté de Sadaharu et Zura qui se débattais pour sortir avant de faire une hémorragie interne, mais en aucun cas elle ne l'aida ou autre.. elle ne fit que ramasser son ombrelle dans le porte-parapluies , puis sortit de la maison, en refermant soigneusement la porte coulissante. Descendant alors les escaliers , elle jeta un rapide regard au ciel qui semblait aussi triste que la tronche de Papi quand on lui rappelle qu'il est dégarnis. Et il n'y avais pas que la pluie comme inconvénient, il y avais aussi ces coups d'éclairs horribles, c'était chiant de sortir sous la pluie, mais comme dirais papi «Les enfants aiment la pluie, les tempêtes, le typhons et tout le reste». Elle continua a marcher sur les terrains dévastés, sans vraiment savoir ou pouvais bien se trouver ce foutu orgue.. ni l'église d'ailleurs. Elle était désormais face à une salle de cinema, mais ça ne semblait pas être là.. c'est alors qu'elle fut interrompue dans sa recherche par une voix sombre et miteuse, presque plaintive, ce type était un …. un!...

«Hey...Madao-aru.»

Un homme était là, couché par terre, portant une veste miteuse , sans chandail en arrière plan, traînant sur le sol pluvieux comme un chien.. mais une chose faisait tâche sur lui : Il avais une montre et des lunettes de soleil luxueuses.. il tendait la main vers Kagura, sans doute espérais-il une pièce ou une bouteille de bourbon.. mais dans le langage de la petite chinoise, tendre la main c'est à dire.... se prendre une fabuleuse technique de judo dans la gueule! Elle saisit alors la main de Madao et lui fit la célèbre prise de judo, avant de laisser son vieu corps en débris s'écraser lourdement au sol, accompagné de son hurlement plaintif et dépressif... le demoiselle ramassa son ombrelle en regardant le clochard par terre, et bien que son dos avait l'air d'être réparti en Puzzle, il arrivais tout de même a aligner quelques mots pour faire une phrase a peu-près compréhensive. «Aidez-mooiiii» qu'il disait... il déclina ensuite son identité. «Hasegawa Taizo» , citoyens japonais qui travaillais dans la douane de Death City par mutation, mais il a visiblement désobéis a son poste en créant un conflit d'intérêts... son pays exigeais le Harakiri mais , pris de peur comme un lézard a qui on menace de couper la queue, Madao s'est alors enfuis et a vécu ici comme un clochard.

«Comment peut-tu expliquer ma vie au publique d'une façon aussi violente!?
-C'est mon texte, silence, Madao-aru!»

Malheureusement, adopter Madao était trop compliqué pour moi, j'avais déjà Sadaharu...

«Je suis au même niveau qu'un chien!? C'est cruel!»

et Zura...

«Bon sang, mais tu n'as aucune pitié pour les gens qui ont des difficultés! C'est n'importe quoi!»

Alors que Madao continuait a faire son faire-valoir pour relater les conneries de Kagura et donc a terme, faire rire le publique dans sa détresse de chien battu, Madao se mis a suivre la jeune demoiselle qui se dirigeais vers l'église hantée , étant donné qu'il n'avais sans doute rien de plus a faire de sa pauvre vie de minable , et puis, l'église le protégerais sûrement de la pluie, Ahh cette chinoise avait vraiment le cœur sur la main... alors qu'elle essayait de dégager Madao qui s’accrochait a sa jambe en traînant sur le sol pluvieux et en ruine.

Soudain, Madao dit a la petite chinoise de s'arrêter, en pointant une grande bâtisse en ruine du doigt, alors que les gouttes de pluies martelaient le sol et le toit de la bâtisse, cela donnais un aspect assez sinistre, mais pas assez pour effrayer le petite chinoise... sauf Madao, qui était tout gris et qui semblait ne pas avoir bien digéré la moitié de Mr.Freeze qu'il avais ingéré la veille. Le problème étant que, la porte d'entrée avait l'air assez solide..elle regarda longuement la porte , avant de tourner les talons à cette dernière, puis elle demanda a Madao de se retourner.. Ce qu'il fit, et dès qu'il ouvra a nouveau les yeux, Kagura était vêtue d'une combinaison de moto rougeâtre et moulante, a côté d'un Harley Davidson d'époque, elle fit signe a Hasegawa de monter dessus avec un air cool … Madao demanda alors d'Où est-ce qu'elle la sorti... *sonnerie de snake de Metal Gear Solid *

* tututu tututu! *

Colonel Allemand : Gurasan...He's...Gurasan! He's asking too many questions! Eliminate him if is necessary! - accent allemand abusif
Kagura : ROOJAH!
Colonel Allemand : ROOJAH!

fin de la discussion Snakienne.

Prête a tuer Hasegawa parce qu’il pose trop de questions, Kagura décida finalement de ne pas écouter le colonel allemand et de laisser Madao monter sur la bécane... bien sûr, elle n'en avais jamais conduit de toute sa vie, et ses pieds atteignaient a peine les pédales. C'est alors qu'elle se mis a accélérer en direction de la porte en hurlant a vive voix....

«HARLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEY!»


dès que les roues eurent vite-fait d'éclater la porte en morceaux, elle fini alors sa phrase avec son accent typiquement partagé entre le chinois et le japonais.

«DAVIDOSOOOOOOOON!»

La porte avait éclaté en milles morceaux, et voilà que la moto fonçais a toute allure en ligne droite vers l'autel de prières, alors qu'Hasegawa faisait une prière pour sa survie, accroché au dos de la petite chinoise, il espérais que les pneus de la moto crèvent avant, mais c'est impossible, car c'est une HARLEEEEEEEEEEY davidoson. C'est alors que Madao et Kagura se prirent bêtement le mur... provoquant une explosion assourdissante et un grand nuage de fumée... Madao sortit alors du nuage, lunettes cassées et nez en sang, l'air fatigué, il devais sûrement se demander ce qu'il foutais là.. alors qu'une silhouette se dessinais et se précisais dans le nuage de poussière épais provoqué par l'explosion de la Harley. C'était Kagura qui... avais encore changé d'habits... des Goggles accrochée a son cou, une veste noirâtre aux bornes rouges, portant un Kimono blanchâtre avec des motifs de vagues bleues dessinés sur le bas du kimono et sur le bout des manches. L'une des épaules du Kimono n'était pas enfilée. Elle portais aussi une ceinture marron, a laquelle un sabre en bois sur lequel était marqué «Souvenir du lac Toya» était accroché. Portant également un pantalon noir et des bottes noires, le Kimono traînais u peu par terre a cause de sa petite taille.. en bref, elle était habillée en Sakata Gintoki. Portant son petit doigt a sa narine gauche pour en sortir élégamment une petite boule noirâtre qu'elle fit disparaître en soufflant dessus, Kagura s'adressa a Madao qui semblait encore une fois ce demander comment est-ce qu'elle faisait pour se changer aussi rapidement... c'est alors que Kagura tourna la tête vers une vieille femme habillée en kimono japonais, les yeux pleins de crotte, elle fixais Kagura droit dans les yeux et elle fit pareil pendant une bonne dizaine de minutes, avant que la femme ne disparaisse et que Kagura hoche la tête... devant la stupidité de cette scène incompréhensible, Hasegawa se leva en se tenant les cottes , tournant la tête vers une grande porte quasi-neuve... et un gros trou à côté. Le sourire éclaira les lèvres de Kagura qui descendis de l'estrade pour s'aventurer dans le trou, là ou se trouvait une jeune femme blonde devant un piano bizarre et légèrement cassé; elle entra dans le trou, suivit d'Hasegawa, et lui fis un signe.

«Osh! Moi c'est Gurasan! Et voilà mon familier... Mamûdapao, c'est Italien, je suis venu chercher mon piano-aru»

_________________
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] 1390529851042639600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kingsley


Féminin
Messages : 605
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience :
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue3500/3500Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (3500/3500)
Points Job:
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue10291/10400Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (10291/10400)




Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty
MessageSujet: Re: Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] EmptyLun 12 Déc - 21:02

Un bruit couvrant les pas inconnu se fit alors entendre non loin de la blondinette, un gros bruit, un énorme bruit, le bruit d'une explosion, l'explosion d'une moto... L'EXPLOSION D'UNE HARLEY DAVIDSON!!! HAAAAA!!! Comment peu ont faire ça à une moto si belle, si classe, si, si ,si... Arg! Cela devrait être punis par la loi d'exploser ces chef d'oeuvre sur roues!! Enfin, bref, ne nous égarons pas. Hein, restons sérieux... Au fait, cette église est censé être abandonnée normalement, non? Dans ce cas d'où provient cette explosion?! *Si ça se trouve je suis dans le quartier générale secret de la mafia Russe!!* Pendant que la jeune fille délirait avec la mafia un autre bruit se fit entendre, des bruits de pas un peu plus proche et plus audible que les premiers, c'est alors qu'un étranger pénétra par le trou béant qu'avait fait Alice un peu plus tôt, ce pauvre homme était visiblement blessé et avait l'air totalement paumé, il se mis alors à examiner les lieux c'est alors qu'une autre personne entra en scène, une jeune fille aux cheveux orange, enfin, c'est ce que voyait Alice de là où elle était. La fillette portait de grandes lunettes, un kimono blanc, assez grand lui aussi surtout vu la taille de la gamine, et dont l'une des manches n'était pas correctement enfilée, sa tenue comportait également un haut noir ainsi qu'un pantalon et des bottes de la même couleur. La jeune fille s'adressa ensuite à Alice, on pouvait entendre à sa voix et son accent typiquement pas d'ici que cette enfant n'était visiblement pas d'ici.


- Osh! Moi c'est Gurasan! Et voilà mon familier... Mamûdapao, c'est Italien, je suis venu chercher mon piano-aru

- Ah. Enchantée, moi c'est Alice et je suis...


Je suis quoi? Et je suis perdue, voilà se qu'elle aurait dû dire car c'est la stricte vérité mais, soyons réaliste, tout se qu'elle déclencherait chez ces deux personnes serait de la pitié et un gros fou rire. Que pouvait t elle faire? Mentir? Dire qu'elle aussi est là pour ce piano? Non, très peu pour elle, Alice n'est pas une me... *Roway, quelle bonne idée! Je vais leur dire que moi aussi j'ai besoin de ce piano et ils n'y verront que du feu!!* ... Non, bien entendu, Alice ne s'abaisserait pas à ça. Franchement, mentir pour couvrir son ignoble sens de l'orientation qui l'a conduite ici c'est indigne d'une personne comme elle... N'est ce pas? Eh, pas vrai Alice? *Bien, trouvons un air sérieux mais détendu maintenant. Comme dans les films policier!* ... Cette fille est irrécupérable, vraiment. Pourquoi faut il qu'à chaque fois qu'elle fait ou dit quelque chose de stupide cela provient d'un film? Hein, et pourquoi faut il qu'elle soit aussi douée pour se perdre? Hein? Pourquoi? POURQUOI?! Enfin bref, on ne va pas la changer surtout lorsqu'elle à une idée en tête... L'Américaine à la chevelure blonde ferma les yeux et baissa la tête en souriant avant de se tourner lentement tout en fixant la dénommée Gurasan et son familier Italien au bord de la mort Mamûdapao.


- Et... Je suis également ici pour ce piano, ma petite. Je ne te laisserais jamais poser tes sales pattes dessus, tu m'entends?! IT BELONG TO ME!!


Gurasan dévisagea Alice qui dévisageait Gurasan qui dévisagea Mamûdapao qui suivait des yeux une misérable fourmis qui traînait par là. comme si elle avait affaire à une attardée venant de s'échapper d'un asile. La Meister garda ses revolvers à portait de mains, sait on jamais de quoi cette fillette est capable! Le familier d'origine Italienne de Gurasan se mis à genoux face à sa maîtresse lui demandant de ne pas le mêler à ses emmerdes si jamais elle décidait de se battre mais la gamine l'ignora royalement et fit quelques pas en direction d'Alice tout en ajustant son kimono, visiblement trop grand pour elle, leva le bras afin de se décrotter le nez. Gurasan se trouvait à moins de dix mètre de la blonde *Espérons qu'elle ne soit qu'une enfant ordinaire bien que je hais me battre contre des enfants...* Si ce n'est pas une gamine comme les autre je souhaite bien du courage pour Alice en espérant qu'elle ne se fasse pas latter la tronche comme une merde... Hahaha, en même temps se serait tellement drôle de voir cette fillette aux cheveux orange écraser Alice sans lever le petit doigt ou en levant le petit doigt pour tripatouiller sa narine droite... Ou la gauche, tiens!

_________________
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] 1458102215068755900
DANCING IN THE NIGHT! COME ON AND MIX IT SOME MORE!
IF RHYTHM ISN'T IN IT PLEASE GO DIE, THEN I'LL APOLOGIZE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura Yato


Féminin
Messages : 90

Feuille de personnage
Expérience :
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue3500/3500Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (3500/3500)
Points Job:
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue18338/19260Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (18338/19260)




Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty
MessageSujet: Re: Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] EmptyMar 13 Déc - 13:09

Alors que Madao se précipitais au sol en pleurant toutes les larmes de son corps de peur d'être abattu par une violente dispute entre la chinoise a la force surhumaine et la Meister qui semblait avoir plus d'un tour dans son sac, la petite chinoise semblait avoir été contrariée par la réaction de la blondinette, c'est alors qu'elle redressa ses Googles pour les enlever de ses yeux, les faisant passer sur son cou a la manière d'un collier. Avec toute l’élégance du monde, elle enfonça son index dans sa narine gauche et, se récurant classement le pif, elle se mis a faire quelques pas dans cette salle silencieuse comme la mort, tout autour du piano.. après un long moment, elle sortit une petite boule noirâtre qu'elle expédia hors de son doigt en soufflant un peu dessus, elle était alors dos à Alice, puis elle a tout simplement commencé un début de phrase, avant de se retourner en affichant un air coincé entre l'ironie et la violence, plus connu sous le nom de "Trollface" :

Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Kagura11

elle se tourna ensuite vers Madao et s’accroupit à genoux devant l'homme qui trainassait par terre et lui retira ses lunettes de son nez et les présenta à Alice.

"Je t'offre l'âme de Madao en l'échange du piano diabolique!
- Mon âme? c'est juste des lunettes ça!
- Madao est composé a 90% de ses lunettes! ta vie n'est que mensonges-aru!"

alors que la petite chinoise tendait les lunettes vers la jeune femme blondinette, les lunettes semblaient se mouvoir dans ses mains lorsque celles-ci passèrent au dessus du piano, et soudain, le piano se mit à jouer tout seul... surprise, Kagura recula les lunettes et le son s'arrêta... puis par curiosité, elle les rapprochas encore... et encore... et encore... puis Madao se mit à déclarer qu'il n'y avais rien de logique là dedans... Madao ne savais pas que ses lunettes contenaient le fameux "Hell Fakinaway".madao : hell quoi?! mes lunettes sont tout ce qu'il y a de plus normal! qu'est-ce que tu raconte au publique!?. Pendant l'ère des démons, le "Hell Fakinaway" était la pierre précieuse ultime dans laquelle les armes de Balmung Fezarion et Isaac Shneider avaient été forgées... Oui, cela remonte à bien longtemps maintenant... après avoir combiné leurs forces pour vaincre leur diabolique père, ils formèrent un groupe du nom de "B'z" et connurent un grand succès avec leurs tube "Bad Comunication"... On s'égare un peu, mais la chinoise n'arrêtait pas d'avancer et de reculer les lunettes pour voir le piano jouer puis s'arrêter sans arrêt, ce qui devais sûrement porter sur les nerfs à toutes les personnes présentes dans cette église maudite. Alors que Madao essayais de se relever pour récupérer ses lunettes, il trébucha et appuya accidentellement sur une touche du Piano... une grande aura emplie de folie fit alors surface hors des touches, dans un fracas assourdissant, les lunettes avaient soudainement quitté les mains de Kagura pour flotter dans les airs en direction de la vague sombre et violacée du piano maudit. Madao se plaignait que cette histoire n'avais absolument aucun sens et qu'il voulais rentrer chez lui mais on ne pouvais pas l'entendre jacasser a cause du bruit du piano et l'espèce de tempête qui venais de prendre forme à l'intérieur de cette pièce secrète. Soudain, les lunettes éclatèrent en milles morceaux devant les yeux ébahis de Kagura, et les yeux ensanglantés de Madao qui reçu quelques bouts de plastique au visage... c'est alors que les éclats de lunette et la brume violacée furent tout deux aspirés dans la piano, puis... plus rien. Kagura décrotta une fois de plus élégamment sa narine avec un air blasé, fixant de ses yeux d'un bleu cristallin la Meister blonde, a l'air de reproche. Personne ne parlais, il y avais un silence abominable , les seuls bruit que l'ont pouvais percevoir, c'était Madao qui essayais de se tirer d'ici via le trou dans le mur. L'air de rien , Kagura jeta sa "Trouvaille" sur le piano... quand soudain, une explosion eut lieux, la petite chinoise, le clochard et sûrement la blondinette ont tous été projetés avec force contre les murs de pierre... machinalement, la jeune chinoise hurla :

"WOW! Je suis la véritable Mr.5! au diable One Piece!"

mais ses réjouissances devant l'imaginaire fruit du démon qu'elle aurais pu POSSIBLEMENT avaler furent alors troublés par une voix sinistre et dont le ton sonnait comme l'horreur de la macabre ambiance de cette église...c'était lui, l'incroyable, le seul, l'ultime le.. le...



"LE MONITEUR DE FITNESS!" s’exclama la chinoise avec passion.
"Pourquoi on moniteur de fitness est sorti d'un piano!? c'est n'importe quoi! en quoi mes lunettes auraient été un réceptacle démoniaque!?" s'écria alors Madao, en tant que parfait faire-valoir. L'homme aux pectoraux digne de "Hokuto No Ken" trônait au sommet des débris du piano, il portait un Marcel de Gym moulant et un short de gym blanc. il portait également des lunettes de soleil très classe et avait les cheveux blonds. Bras croisés, il ne parlais pas, ne bougeais pas, mais gardait son sérieux. La seule chose qui faisait tâche était peut-être le fait qu'il n'avais pas de jambe, un peu comme Rayman...il flottait au dessus d'une petite lampe dans le style des milles et une nuits. Le moniteur de fitness... il était connu dans l'ère démoniaque comme celui qui appris a Isaac Shneider le secret de la vie éternelle... il était autrefois le plus grand guerrier de l'ère d'Hell Fakinaway et ne craignais rien, c'était un guerrier sans foi ni lois dont les attaques étaient toutes aussi bestiales les unes que les autres, tel que "↓ → X O" ou encore le très célèbre "R1 + L1 (maintenir) → → O". madao : c'est des commandes de jeux vidéos c'est ça? pourquoi des commandes de jeux vidéos!? qu'est-ce qui déconne chez toi!? C'est alors qu'avec rapidité, la jeune chinoise s'empara de la lampe, le moniteur de fitness la regardait avec son regard sans émotions, elle devait apaiser sa colère, elle n'avais plus le choix... madao : Quelle colère!? tu te fous de moi? ce type n'a l'air d'avoir d'émotions pour personne d'autre que son boulot! il a l'air même plutôt content!. Lampe en mains, elle s'apprêtait à quitter la pièce quand soudain elle se tourna vers Alice une dernière fois et lui adressa un signe comme pour dire au revoir. La chinoise passa une jambe hors de la pièce, tenant Madao en laisse et le Moniteur de Fitness dans la lampe... quand soudain...

_________________
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] 1390529851042639600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kingsley


Féminin
Messages : 605
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience :
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue3500/3500Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (3500/3500)
Points Job:
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Left_bar_bleue10291/10400Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty_bar_bleue  (10291/10400)




Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty
MessageSujet: Re: Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] EmptyMar 20 Déc - 20:48

Une rouquine aux yeux bleus et l'âme d'un clochard enfermée dans ses lunettes de soleil... Voilà ce que la Meister avait face à elle. Alors qu'Alice était en train de se demander qui était réellement ces deux personnes elle entendit une nouvelle fois le piano jouer seul et n'y prêta aucune attention trouvant ça "normal" comparé aux deux lurons qui convoitaient cet instrument, alors qu'ils se disputaient tel des gamins pour la dernière brique de lait fraise. Mamûdapao s'éclata soudainement la tronche contre le clavier gigantesque du piano et la pièce se fit alors plus sombre, plus froide et une aura mystérieuse sortit des touches de l'instrument. Au même moment les lunettes de soleil de Mamûdapao se mirent à léviter au-dessus du sol et se mirent à voler afin de rejoindre le piano dans un but obscure, c'est certain. Alice commençait à se désintéresser de la scène mystique qui se déroulait sous ses yeux jusqu'au moment où les lunettes explosèrent littéralement et se combinèrent au piano jusqu'à ce que le calme revienne.

La gamine aux cheveux roux fourra une nouvelle fois son doigt dans son nez tout en dévisageant Alice, le regard vide, en faisant la moue avant de ressortir son doigt ainsi que le trésor qu'elle avait trouvé au fond de cette grotte sombre qu'est sa narine puis le balança nonchalamment en direction du piano. Ce qui suivit n'étonna surement pas que la blondinette, le souffle d'une explosion la propulsa elle et surement les deux autres zigotos contre le mur. La Meister resta bouche bée devant ce qu'il venait de se passer. *Non. Ce n'est quand même pas "cette chose" qui a causer cette explosion?!* Elle regarda discrètement Gurasan qui était déjà sur pied et hurlait à plein poumon des élucubrations sur One Piece ou quelque chose dans le genre. Cependant le silence revint tout à coup, un silence religieux quoi de plus logique dans une église vous allez penser, et bien, un silence religieux dans une église face à un démon! Voilà quelque chose d'anormal. C'est alors qu'une silhouette se dessina au beau milieu de la fumée de l'explosion, la silhouette de ce démon! Hmm, un homme semble t il, blond, lunettes de soleil étrangement semblable à celles de Mamûdapao, bras croisé contre son torse aux muscles saillants, tenue de gymnastique typique, seul détaille choquant le fait qu'il n'ait pas de jambe. À la vue de ce fantôme d'une autre époque Gurasan s'écria de vive voix.


- LE MONITEUR DE FITNESS!


Alice n'en revenait pas et n'en croyait même pas ses oreilles. Lui, ce serait lui le fameux moniteur de fitness?! Impossible, tout le monde sait que sa lampe fut détruite lors de la grande bataille qui eu lieux durant la grande ère des démons. En se concentrant bien Alice parvenait tout de même à discerner quelque chose aux pieds du Moniteur de fitness, pieds qu'il n'avait pas soit dit en passant, il s'agissait d'une lampe semblable à celle du Génie dans Aladdin. Comment ça vous ne connaissez pas le Génie d'Aladdin?! Bande d'inculte, retournez donc vous instruire en révisant vos classiques! Enfin bref, il parait qu'en frottant ce genre de lampe il est possible de réveiller un génie dans le style de celui d'Aladdin et qu'il vous accorde alors trois voeux... *OMFG, so that means he can rescue the kingdom of Jugem Jugem shit-tossing the life of Shin-chan's two day old underwear Balmung Fezalion Isaac Schneider 1/3 true love 2/3 hangnail anxiety betrayal knows my name or does it really ignore calls squid dogfish halibut trout-cod dogfish I'm talking about dogfish shark kaluga angler ray yuuteimiyaoukimukou pepepepepepepepepepepepe runny diarrhea!!* Mais.... MAIS C'EST QUOI ENCORE TOUT CE BORDEL?! Et en plus c'est en Anglais?! Pourquoi, hein, POURQUOI?! Tu ne peux pas avoir des pensées totalement française ou ne pas penser tout court ça serait bien plus simple pour nous tous! Y'a même pas de sous titres, tu penses un peu aux personnes qui lisent ce poste et qui sont nuls en Anglais? *Cela signifie qu'il est capable de sauver le royaume de Jugem Jugem branleur de merde la vie des sous vetement de deux jours de Shin-chan Balmung Fezalion Isaac Schneider 1/3 amour vrai 2/3 petites peaux faut il vraiment m'appeler trahison calamar dogfish flétan truite morue dogfish je parle du requin dogfish pas d'un chien de mer pêcheur de Ray Kaluga Yuuteimiyaoukimukou pepepepepepepepepepepepe diarrhée qui coule!!* Ok... On a la traduction sauf qu'on ne sait toujours pas ce que toute cette merde signifie! Enfin bref durant le moment où Alice délirait avec son Jugem machin chouette Gurasan mis la main sur la lampe magique du Moniteur de fitness et se tira fissa avec son familier et la lampe tout en adressant un salut d'adieu à Alice

Lorsqu'elle vit la jeune fille s'éloigner avec la précieuse lampe et son précieux contenu, à savoir le Moniteur de fitness, le sang de la blonde ne fit qu'un tour et elle se lança à la poursuite de Gurasan. La Meister fit un bond afin de quitter la pièce et chercha du regard Gurasan et son animal de compagnie Italien. *Fuck, ils ont déjà filé...*C'est alors qu'en pivotant simplement la tête la jeune fille vit une tignasse rousse, ainsi que le Moniteur de fitness et Mamûdapao, cavaler à travers l'église, cherchant certainement la sortie ou peut être d'autre chose de valeur à prendre dans cette église maudite. Elle la prise en chasse tel un chasseur courant après un singe lui ayant volé son chapeau ou un touriste poursuivant un voleur lui ayant dérobé son appareil photo. Mais bon, Alice préfère se comparer à un chasseur qu'a un touriste, j'en suis certain... Maintenant sure de bien avoir la fillette aux cheveux rouge en ligne de mire Alice excécuta un parfait tacle de toutes ses forces, malheureusement pour elle Gurasan était plus maligne qu'elle n'en avait l'air et avait prit son familier comme bouclier, Alice déglutit bruyamment tout en s'excusant auprès de Mamûdapao pour les cottes brisées, le nez en sang et l'épaule déboîtée puis elle se remis à courir après cette sale gamine qu'était Gurasan. Peut être s'amuse t elle à l'idée de se savoir pourchassé? Allez savoir ce qu'il se passe dans la tête de cette gamine. Le pire c'est qu'Alice a l'air de prendre un malin plaisir à cette course poursuite elle aussi...


- 'Gonna get ya!!

_________________
Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] 1458102215068755900
DANCING IN THE NIGHT! COME ON AND MIX IT SOME MORE!
IF RHYTHM ISN'T IN IT PLEASE GO DIE, THEN I'LL APOLOGIZE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty
MessageSujet: Re: Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Mélopée nocturne bis [PV : Kagura] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mélopée nocturne bis [PV : Kagura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mélopée nocturne bis [PV : Kagura]
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Death City :: Terrains Dévastés :: Eglise Abandonnée-