Partagez | 
 

 Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!] Ven 15 Nov - 19:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonjour. Je m'appelle Tyzy Ghostlinger, et j'ai récemment récupéré d'une overdose de sels de bains, ayant passé les dernières fins de semaine à manger le visage de mes voisins, mais maintenant ça va mieux (- Klaus). Je suis ici pour vous rappeler que l'alcool c'est mal et que vous ne devez jamais vous éloigner du train-train quotidien (sauf si vous êtes alcooliques...non sérieusement, songez-y). Aussi, je dois informer l'audience que ce RP est réservé à un publique avertis et ne doit par conséquent pas être lu par des jeunôts; 16 ans est l'âge limite de lecture. J'avertis donc que ce RP risque d'être extrêmement "olé-olé" (donc il y aura de nombreux passages avec de la Corrida) et que tout les personnages présents à l'intérieur du RP ont accepté d'être martyrisés, de voir leur virginité, leur honneur, leur virilité ou leur propre-estime se faire désintégrer à l'intérieur d'un gigantesque au moins aussi gros que le "jouet" de ta mère. (J'ai oublié de prévenir pour les insultes gratuites?) mais abrégeons et faisons plutôt une liste des facteurs potentiels que vous devez être sûrs de vous être enfoncés dans le crâne avant de lire ce RP. Moi ou le forum ne pourrons être tenus responsables si vous avez été assez cons pour le lire hors que vous n'avez toujours pas l'âge de quitter le collège et que vous croûlez encore sous vos devoirs.

• Très nombreuses allusions au sexe
• Très nombreuses insultes gratuites et autres grossièretés
• Allusions et présence d'alcool et/ou drogue
• Présence d'albigay dans la salle
• Ne faites pas attention au Hazama derrière vous.

Néanmoins, l'ensemble du texte contiendra parfois quelques censures (rien ne sera détaillé) donc bon, même si vous avez encore des dents de lait, la lecture peut être acceptable... ou pas, ça dépend de votre niveau de pureté en fait. Sur ce....

Je suis Tyzy Ghostlinger. Je suis Kagura Yato. Je suis Caleb Dörner. Je suis Havelock Vetinari. Je suis Keira Knowledge. Je suis Stephen Ryu. Je suis Kyoufu. Je suis Alice Kingsley. Je suis Kumo Kô. Je suis Daiki "Asura" Godspell. Je suis Maka Albarn. Je suis Soul Eater Evans. Je suis Bridget. Je suis Black*Star. Je suis Tsubaki Nakatsukasa. Je suis Death The Kid. Nous sommes Elizabeth et Patricia Thompson. Je suis toutes les autres personnes que j'ai oublié....

..... Et voici Jackass.



-------


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout a commencé ce jour là... un jour, une paire de lunettes, seule dans le bar qui lui avait été offert par le conseil de Death City, expérimentait de toutes nouvelles boissons afin d'épater sa clientèle avant l'ouverture officielle de ce même bar. Car en effet, le gardien aux yeux verts avait beau avoir hérité d'un magnifique bar bien à l'extérieur de cette miteuse maison des Freelancers, il n'avait pour l'instant pas eut l'occasion d'ouvrir : il manquait des verres, des tables, des lits, des boissons originales... mais ce barman n'était pas n'importe quel barman.. ce barman avait un rêve; il voulait devenir le plus grand barman au monde (parce que coupler "The Bartender" et un Shonen classique, ça ressemblait à une bonne idée pour moi. Non sérieux, imaginez.. "Bonjour mon ami, asseyez-vous ici et contez-moi votre histoire....hm? hmhm? c'est une histoire très intéressante... *voix de guerrier bodybuildé* j'espère qu'on se rencontrera sur le champ de bataille bientôt >:C") bref... où en étais-je ? ah oui, ce Barman désirait être le plus grand barman de la ville, peut-être même du monde entier... alors il se devait d'avoir une connaissance et une originalité qui pouvait friser le talent scientifique de Walter White... mais sans la Meth bien sûr. L'homme était assis là derrière son bar, tout seul, face à une tonne de bouteille qu'on ne pourrait pas offrir aux enfants... sauf s'ils sont irlandais bien sûr. Quelques marques reconnaissables assez facilement, comme le "Jack Daniel's" ou bien ce qu'on appelle la "Potion de téléportation", autrement dit le "Jägermeister". Au final, l'homme aux cheveux noir combinait tout les liquides qu'il pouvait trouver, notait leur couleur, leur parfum, leur teneur en alcool... mais il manquait encore et toujours quelque chose à ses compositions, il sentait qu'il n'arriverait pas à faire quoi que ce soit d'original et de probant s'il ne touchait pas à autre chose que les ingrédients que seule mère nature peut nous donner... alors l'homme sortit de son bar, retournant la clé dans le verrou afin de sceller le bâtiment, il s'en alla hors du gite et poursuivit son chemin dans la rue, à la recherche d'idées. Sur son chemin, le gardien remarqua de nombreuses personnes qu'il voyait desormais dans la vie de tout les jours, mais il ne s'arrêta pas une seconde pour leur adresser la parole : Une pauvre Crona fuyait ses geoliers qui lui courraient après avec des scalpels et une scie... les trois Freelancers galéraient à porter des dizaines de frigos en or massif qui semblaient plus les écraser eux qu'autre chose (sauf la petite rousse qui les portait à une main et les empilait en mode Tetris). Il y avait aussi le sorcier, Havelock Vetinari, assis à une table d'un café, conversant (ou plutôt "gueulant") sur un Ninja Flashie qui l'avait suivit jusqu'ici pendant sa pause café. Non-loin de la boutique, il y avait deux clochards couchés par terre dans des cartons... Stephen n'eut aucun mal à reconnaître ET à ignorer les clodos qui n'étaient autres que Kyoufu et Madao en train de se disputer une partie du journal pour couverture... quoi qu'il en soit, il vit une véritable tonne de monde durant sa petite marche à Death City, mais il ne pris jamais réellement le temps de leur parler : Stephen était trop perdu dans ses pensées. Comme il n'avait hérité que d'une place mineure dans la hiérarchie du nouveau Shibusen; et comme la police n'enquêtait sur rien de particulier ces derniers temps; il avait énormément de temps libre à combler. Puis il s'arrêta soudainement, ses mirettes d'émeraudes s'arrêtèrent sur une échoppe curieuse. "Black Magic Store"... depuis que Shibusen avait accepté les sorcières comme habitantes de Death City et renoncé à les traquer, ce genre de magasins s'ouvraient de plus en plus vite... comme quoi les milliers d'années de souffrance ont fini par s'éteindre en quelques secondes pour certaines d'entre elles. Le gardien resta un moment à l'extérieur de l'échoppe, perplexe; puis il décida d'entrer après maintes réflexions. "Peut-être que les sorcières connaissent des alcools dont nous n'avons pas connaissance" pensa-t-il alors qu'il marchait le long des étales. Mais tout ce qu'il voyait était plutôt typique d'une boutique sur la magie noire : des yeux dans des bocaux, des araignées dans des bocaux, des bocaux dans des bocaux... rien qui n'attirait son attention, en somme. Du moins, jusqu'à ce qu'il n'arrive à la caisse et ne reconnaisse cette gentille (?) petite sorcière aux cheveux roses, travaillant visiblement ici à mi-temps... elle n'avait pas l'air très contente que quelqu'un de Shibusen la remarque ici.

- Mais si ce n'est pas Kim Diehl! 
- Grrr!...qu-qu'est-ce que tu veux!? Dis à qui que ce soit que je travaille ici et je te pends!
- Oh, rien de particulier.. je flâne un peu. Mais pourquoi travailler ici? je pensais que les missions de Shibusen payaient déjà assez bien.
- C'est pas pour l'argent... j'aide ma tente à tenir son magasin pendant deux ou trois jours.
- Je comprends... mais tu es une bonne chimiste pas vrai? j'aimerais savoir si tu as quelque chose pour moi. J'aimerais créer un alcool assez puissant pour être capable de saouler n'importe qui.
- ....

Il y eut un grand silence. Kim flinguait du regard le pauvre inspecteur de police avec un regard si dégoûté qu'il était maintenant impossible de lui retirer du visage... naturellement elle accompagna son air par la remarque accusatrice qui allait avec.

- ...T'as tellement pas de succès que tu veux saouler quelqu'un ?
- NON, C'EST QUOI CETTE RÉACTION!? j'aimerais juste faire marcher mon bar.
- Oh! hm... ma tente doit avoir l'un de ces vieux alcools de sorcière quelque part dans la remise... mais ça sera pas gratuit.
- Eh bien... j'essayerais de t'arranger un rendez-vous avec le professeur Stein.
- ... pas suffisant.
- Et Tyzy?
- ... pas suffisant.
- Stein, Tyzy et 10 000D$?
- DEAL!
- J'ai encore du mal à piger ce fétichisme pour les sutures..

Stephen s'adossa au bar en soupirant un bon coup alors que la sorcière des ratons-laveurs fonçait à toute vitesse par la porte derrière la caisse enregistreuse pour atteindre les sous-sols. De là on pouvait entendre pas mal de cartons tomber, lancés dans les airs, ou des flacons vides s'éclater contre le sol. Lorsque Kim revint, elle tenait dans sa main une bouteille poussiéreuse contenant un liquide rosâtre encore brillant...et croyez-moi j'ai vu assez de Hentais pour comprendre que ce bidule n'a rien de normal. Aussi, on pouvait sûrement remarquer ça à l'énorme tête de mort qui se trouvait sur l'étiquette de la bouteille. Néanmoins Stephen ne fit pas le moindre chichis et se contenta de prendre la bouteille tout en posant le petit chèque et les numéros de téléphone des deux "Albators" de la ville (que la gamine lui arracha carrément des mains avant de repartir dans son coin en gloussant) avant de quitter l'échoppe avec son petit "jouet"... et alors que Stephen se dirigeait vers le bar... il ne savait toujours pas qu'il allait être le responsable de la création de la boisson alcoolisé la plus destructrice de l'univers...

---- Cinq jours plus tard, jour de l'inauguration du gite ----

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- CETTE GAMINE EST CINGLÉE, ELLE APPELLE LE MATIN, LE SOIR, ET MÊME PENDANT LA [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
- Ah donc je suis pas le seul à me faire harceler hein? vous savez comme vous avez la CHANCE de pouvoir dormir, prof'?
- Si tu crois que j'ai réussi à fermer l'oeil, tu te plante. Quoi qu'il en soit... qu'est-ce que le grand "Shinigami-sama" fait dans mon humble laboratoire aujourd'hui?
- ....Hm.. comme tout le monde? je squatte. 


Alors que le professeur décrochait son téléphone fixe et le jetait dans le four ouvert à l'autre bout de la pièce; il sortit de sa poche une cigarette et la porta à ses lèvres. Avant de l'allumer avec un chalumeau qu'il venait de prendre sur la table d'opération. La salle était toujours aussi tranquille et propre; pas étonnant que les gens aiment venir se détendre ici. Aujourd'hui était un jour de repos pur Shibusen tout entier, personne ne travaillait, c'était le moment pour tout le monde de se relaxer un peu.. et c'est ce que Tyzy était venu faire chez son professeur préféré bien sûr. Assis comme un cadavre sur un canapé à moitié déchiqueté par les expériences foireuses que ce prof cinglé avait tendance à créer en compagnie de son autre timbrée de partenaire aux cheveux sombres... qui était sûrement l'autrice des hurlements stridents de Crona dans la pièce d'à côté. Le nouveau dieu de la mort se contentait de les ignorer en portant son regard vers le professeur Stein... les deux avaient un air si blasé et si similaire qu'on aurait largement pu croire qu'ils étaient père et fils. D'un geste très classe et distingué, le Reaper of disorder passa son petit doigt à l'intérieur de sa narine et commença à entamer des fouilles tout en détournant le regard vers la petite table basse. Il y avait un petit prospectus dessus. Tyzy reconnut sans trop de mal le visage de la paire de lunettes et l'emplacement de son bar... la publicité était tellement mal graphée et tellement bourrée de fautes qu'il paraissait évident qu'il avait laissé quelqu'un d'autre faire le boulot à sa place. Néanmoins c'est plutôt ce qui était écrit dessus qui attirait son attention. "Grande ouverture du "Gite" ! nouveau breuvage révolutionnaire! si vous en ressortez sobre, 50 000 D$ à la clé!"... du moins , c'est en faisant abstraction des fautes d'orthographe et du reste des détails à la con comme les précisions sur le gite, le fait que ce bidule avait des chambres, des tables, etc.. mais rien que le fait d'avoir lu cette phrase faisait apparaître dans le cerveau du zombie une image qu'il ne pouvait plus se retirer : l'image d'une Kagura avarde qui est prête à utiliser les anti-toxines de Tyzy pour tricher à ce concours.

- Hm? ah, tu compte y aller aussi?
- L'offre est alléchante.. mais il a l'air trop sûr de lui. Je pense qu'il a oublié tout les monstres qui vivent à Death City et qui sont totalement immunisés à l'alcool.
- Medusa insiste pour qu'on y aille, elle est persuadée que je suis aussi impossible à rendre saoul qu'un russe... elle me sur-estime.
- *DONC EN FAIT TOUT LE MONDE Y VA POUR TRICHER !?* Je comprend... Si on a eut tout les deux la même idée, ça me parait évident que pas mal d'autres y ont pensé. Mais quand même... 50 000D$? c'est louche..
- Bah, on ne vas pas se plaindre. Alcool gratuit pendant les premières heures d'ouverture, Stephen a toujours été le genre de gars à ne pas manquer d'argent.
- * ... Alcool gratuit les premières heures?... Steph.. dans "Gratuit", il y a "Gratuit"... et à Death City, "Gratuit" ça veut dire "GO GO GO!"* ... Meh, je vais peut-être rentrer avant que Sadaharu n'aille chier sur le canapé.
- Fais gaffe en rentrant, il y a un terroriste dans les rues qui pratique des explosions random.. évite de marcher dedans.
- Je serais plus inquiet de marcher dans l'une des merdes de ce monstre poilu que sur une mine de terroriste..

Se levant du canapé en rangeant ses mains dans les poches de sa veste; le dieu de la mort aux nombreuses sutures marcha en direction de la porte...celle-ci s'ouvrit toute seule avant même qu'il n'ai eut le temps de mettre sa main sur la poignée. Le laboratoire de Stein avait, comme déjà dit, tendance à être squatté par ceux de Shibusen qui n'ont rien à foutre de leur journée.. face à Tyzy se trouvait la blondinette manieuse de faux, visiblement toute seule cette fois-ci. Il la regarda quelques secondes toujours avec ce même air blasé alors qu'elle lui rendait un petit sourire gêné... il finit par avoir une idée diabolique et posa sa main sur son épaule avec un petit sourire en coin. Plus loin dans la pièce, le professeur regardait ses deux élèves discuter alors qu'il tirait une latte de sa cigarette avec un air inexpressif et fatigué.

- Oy Maka. On organise une petite partie dans le nouveau bar de Stephen pour célébrer le premier second mois de paix entre les humains et les autres races... tu compte venir?
- U-Une fête !?... mince, j'ai pas été prévenue... j'aurais eut le temps de me préparer, faire un peu de rangement et...
- Hey. C'est qu'une fête entre amis tu sais, pas besoin d'être sur ton 31. viens comme tu es, ça me fera plaisir, je t'assure.
- A-Ah ...euh ... o-ok je viendrais, pas de problèmes...!

Tyzy retira sa main en souriant et passa derrière la jeune femme, descendant les escaliers du laboratoire... lorsqu'il fut à une distance satisfaisante, son sourire s'aiguisa comme celui d'un mastermind diabolique qui vient d'établir le plan parfait.

* Maintenant que faire huh?...*

Mais Tyzy ne savait encore pas que cette participation à cette soirée engendrerais un bordel plus incompréhensible qu'Inception ou Blazblue Continuum Shift...


------


SOIR

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Shinigami se trouvait là, devant le bar; les yeux écarquillés qui manifeste la probabilité d'une crise cardiaque...du moins, s'il était capable d'en faire une. Un truc déconnait clairement ici.. c'était beaucoup trop "officiel"! Des tonnes et des tonnes de mondes de tout Death City entraient à l'intérieur, discutaient sur les bancs, se roulaient des pelles derrière les arbres et autre... et le pire c'est sûrement le nombre de visages familiers qu'on pouvait voir. Essentiellement des adultes, et pour la plupart ils étaient sur leur 31... mais pas ceux qu'on pouvait juger de "Familiers". Oh non pas qu'ils n'avaient pas l'air classe ou quoi que ce soit, c'est juste qu'on reconnait assez facilement des imbéciles avec qui on a l'habitude de traîner. Havelock se trouvait par exemple là à discuter avec une jeune femme dans sa vingtaine, un verre remplis d'un liquide alcoolisé dont Tyzy n'avait pas assez de connaissance pour en juger la nature. Kyoufu était déjà ivre mort dans un coin l'entrée, couché dans les buissons décoratifs; le nez rouge comme Coluche et son costume blanc débraillé comme n'importe quoi... C'étaient les deux seuls en extérieur, ça et bien sûr tout les invités à la "Grande ouverture"... et il y avait tout le luxe possible et imaginable : des lumières de partout, des bougies, des feux d'artifice.. Stephen n'avait visiblement pas fais son job à moitié, ce qui est plutôt paradoxal de la part d'un flic que de vouloir rendre des gens ivres... mais bon, de quel genre de conduite en état d'ivresse vous voulez vous plaindre à Death City? la pire des routes doit certainement se situer à 10km/h de limite sans abuser...  Plusieurs mains finirent par se poser sur les épaules du Shinigami qui se retourna légèrement pour apercevoir quelques visages familiers; Notamment Caleb, Kid, Soul, et les deux soeurs Thompson.

- Eh bah je savais pas qu'une paire de lunettes pouvait faire un job pareil... pourquoi tu porte tes fringues habituelles bro!? tu voulais pas te la péter mondain et tout?
- Nah, très peu pour moi... où est Kagura?
- 'Sais pas.
- Qu'est-ce que c'est nostalgique... la dernière fois qu'on a participé à ce genre de soirées c'est quand tout à commencé à merder hein?
- Eh bien, pourvu que ça ne soit pas comme ça.
- Bieeen ! je pars la première tester ce fâmeux "Cocktail" moi! Patty évite d'abuser, tu sais que ton foie n'aime pas trop ce genre de trucs...
- O-KAAAY ~
- Maka n'a pas voulu venir?
- Ah, à propos de ça...

Soul resta un moment silencieux; le regard des deux anciens camarades de classe restèrent plongés l'un dans l'autre alors que le second Shinigami et ses deux armes démoniaques suivaient la marche de l'albinos fêtard qui n'attendis pas une seconde pour entrer à l'intérieur. La Death Scythe avait l'air de chercher ses mots tout en se grattant les cheveux.

- Elle se comporte bizarrement depuis ce matin. Elle a passé sa journée dans sa chambre avec Blair.
- La quelle des deux?..
- Qu'est-ce que j'en sais? c'est quasiment des clones. Enfin bref, elle ne m'a pas laissé rentrer. J'ai du partir quand Caleb est venu me chercher, et j'ai beau l'avoir appelée; aucun résultat.
- Peut-être qu'elle est malade elle aussi ?
- Pfffft; les intellos ne tombent jamais malade.
- * Si les idiots et les intellos ne tombent jamais malades alors le monde est sensé être toujours en bonne santé!?* ça fera plus de cocktails pour nous j'imagine.
- Damn Straight, haha.

Après s'être étiré un petit moment en faisant attention à ne pas trop se faire remarquer (parce qu'énormément de gens ici le connaissaient plus sous le nom de "Shinigami-sama" que "Tyzy Ghost" désormais), le dieu de la mort et la Death Scythe aux cheveux blancs marchèrent le long de l'allée; traversant les arcs décoratifs dans lesquels étaient gravés des anges ou je ne sais quoi, jusqu'à arriver à l'entrée... et autant dire que l'intérieur est nettement différent de l'extérieur : bien que l'allure riche soit respectée comme il se doit : tapis rouges, sols et murs en planches de bois ignifugé, chandeliers très rares... on pouvait nettement sentir une ambiance différente d'un côté et de l'autre de la pièce : l'un des côtés était parfaitement mondain, propre, classe, appelez ça comme vous voudrez... mais la seconde partie de la pièce avait une ambiance de strip-club où aucune imbécillité n'est pas permise...et devinez quoi? tout ceux qu'il connaissait se trouvaient dans cette partie là! Tyzy et Soul balayèrent la salle du regard avant de remarquer leurs "Places" gentiment gardées par la troupe locale qui se composait entre autre de quelques membres de Shibusen en mode "Relax". On pouvait bien sûr y voir Keira knowledge savourant un verre de ... j'en sais rien; en compagnie d'une Medusa déjà ivre et d'une Crona se contentant d'un jus d'orange malgré sa majorité. Il y avait le duo des Professeurs cinglés de Shibusen en train de se raconter leurs pires expériences (et c'est pas beau à entendre). Alucard n'avait pas trop tardé à les rejoindre avec un grand sourire aux lèvres. Ces trois là semblaient bien s'entendre. Il suffisait à Tyzy de tourner la tête pour remarquer encore plus de têtes familières : Alice et Kumo assises en compagnie d'une fille cornue et de la mécanicienne objet-de-fantasmes d'une Bridget absente... mais la question de sa non-présence ne s'imposa même pas dans l'esprit de Tyzy. En vérité il préférait se dire que ce bidule avait été happé par un camion et qu'il ne viendrait pas ce soir.... jusqu'à ce qu'il ne sente une certaine chaleur assez bas.

- NUT-WARMEEEER!
- Saloperie!! tu t'adonne à l’attouchement publique maintenant!?
- Ohhhh mais c'est qu'il y a beaucoup de trucs là dedans! comment t'arrive à marcher avec ça? Shi-ni-ga-mi-sa-ma? ~ ♥
- Qui sait? et si je t'assommais avec pour voir?
- AVEC PLAISIR MON AMO----

Prendre la tête d'un trap et l'éclater dans les planches du sol est AUSSI un geste de légitime défense. Bridget ne pouvait plus parler puisqu'il ou elle devait certainement avoir la bouche remplie d'échardes pour l'instant; mais Tyzy ne perdit pas un instant pour se décaler du monstre aux cheveux blonds pour finalement faire quelques pas en direction de la table... jusqu'à se qu'il ne se cogne la tête contre un mur... ou plutôt deux grands types accompagnés de deux autres traps. Il reconnu sans mal (et en tirant la gueule) le manager de la troupe d'idole de Bridget et ses deux membres de groupe, ainsi que la masse de muscle qui avait le plaisir de se faire appeler "L'immortel"... Klaus Handschellen, Free, "Mako-chan" et Folo.

- Eh bah je m'attendais pas à ce que vous réussissiez à passer la porte d'entrée..
- Woooahhh! t'es là aussi Patron!!
- Eh, que me vaut le ..."Plaisir" de vous voir ici? vous avez l'âge de boire au moins?
- Bien sûr!
- Et toi Free? je m'attendais pas à ce que ton genre de trip soit les femmes-à-barre-métallique...
- Haha, très drôle, Mr.Lolicon. Je discutait avec le Manager. Il m'expliquait la manière dont on devait séduire une femme.

Tyzy se mit à sourire et haussa un sourcil tout en rangeant ses mains le long de son corps, regardant avec un air presque moqueur les deux grands dadais de deux mètres et quelque.

- Sérieux? ce type sait parler?
- ....
- Tu vois? ce mec est muet. M.U.E.T! si tu veux savoir comment séduire une femme, tu devrais plutôt t'adresser à moi... j'ai plus d'expérience.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais la vérité derrière le fait que Klaus ne donnait pas de conseils en séduction de femmes était bien plus sombre et flippant...et Tyzy et Free le réalisèrent simultanément lorsque le grand manager au costume classe posa une main sur la joue du Shinigami et lui adressa un clin d'oeil suggestif avant de passer à côté de lui et s'éloigner de la pièce en tenant les deux idoles dans par les mains, laissant les deux immortels cloués sur place , frigorifiés, dégoûtés et angoissés.

- ....O-Ok maintenant je c-comprend mieux...
- ...j'ai même pas encore bu et j'ai déjà envie de gerber...
- ...Je vais ... tenter d'oublier ça, Patron... je vais de ce côté..
- Je vais par là... chercher un flingue et tricher sur mon immortalité pour prendre des vacances de cinq ou dix ans...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tyzy repartait de son côté en longeant le mur comme s'il venait de se faire attaquer par un morse déchu des territoires infernaux de l'île de koridai. Son homophobie venait de se prendre un tel coup dans la gueule qu'il aurait besoin de quelques semaines de thérapie pour s'en remettre. Malgré tout il survivait et continuait son petit chemin en tentant d'oublier qu'il venait de taper dans l'oeil d'un manager muet gay. Tyzy finis par s'arrêter contre un mur, attrapant la première bière qui traînait sur la table et la décapsula avec ses dents avant s'en absorber une grosse gorgée avec les yeux écarquillés... il ne s'attendait pas à voir Soul faire exactement la même chose... les deux camarades se regardèrent un moment avant de constater qu'ils venaient de se prendre le même traumatisme.

- Klaus?..
- Oui...
- ....

En parfaite synchronisation les deux se mirent à boire leur boisson alcoolisée..avant de tout les deux partir en direction du bar. Aucun mot ne fut échangé, aucune interaction ne fut faites... ils ne pensaient plus qu'à marcher en direction du bar, commander le truc le plus fort possible pour oublier ce moment flippant. Et encore, sur ce point là; même Soul avait l'avantage d'être capable d'être rendu ivre.. pas Tyzy. Il ne pouvait que boire et se dire "Ah ouais ça a bon goût" avant de repenser à des trucs glauques. Malgré tout les deux zoives réussirent à se frayer un chemin dans toute la foule pour arriver jusqu'aux bar ou le "très demandé" Stephen préparait son "Super Cocktail de la mort qui tue" en faisant valser les Shakers, les verres, les alcools et les olives comme un putain d'artiste de rue. Des reporters de Death City le prenaient en photo dans sa manœuvre, les invités l'acclamaient ... Stephen était la star de la soirée. Il n'avait pas remarqué Soul et Tyzy sur le coin du bar, choqués comme s'ils venaient d'enterrer un cadavre... aussi lorsque deux mains se posèrent sur les épaules du Shinigami et de la Death Scythe par l'arrière... ils eurent la réaction la plus appropriée possible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- NE ME TOUCHE PAAAAAAAAAAS!!!
- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH!!!
-.... Wow, vous êtes tendus tout les deux! relaxez-vous un peu!

Fausse alerte : alors que Soul épongeait sa crise cardiaque en glissant contre le mur comme s'il venait de se prendre une balle dans le coeur, et que Tyzy adoptait la position de la grue, prêt à fracasser la tête de la personne qui avait osé le surprendre... ils réalisèrent tout deux qu'il ne s'agissait en fait que de Maze, qui travaillait ici en tant qu'assistante pour la soirée. A.B.A se trouvait également à côté d'elle...et croyez-moi, voir un Homoncule zombifié en tenue de Maid ça a de quoi être troublant... excitant et flippant à la fois. Mignon et morbide... Tyzy repris son calme alors que Soul faisait de l'hyperventilation et s'écartait du bar en longeant le mur.

- On va dire que j'ai eut ma dose de Creepypasta pour la soirée...
- Tien c'est bizarre! Kagura n'est pas avec toi?
- Elle doit être avec les autres filles derrière le bar j'imagine...

Tyzy se souvint finalement de pourquoi il était venu ici : la récompense du pari. Aussitôt il fronça les sourcils et sourit, un air de défi qu'il adressait à l'androïde aux cheveux bleus qui n'affichait aucune expression particulière.

- Mais je suppose que j'irais mieux après avoir ramené 15 000D$ en liquide après avoir torché la boisson de Steph en repartant chez moi sans trébucher.
- Tu es plutôt sûr de toi, Tyzy! tu sais, Stephen a cherché très longtemps un moyen de vous faire profiter des sensations de l'alcool, à Kid et toi! je pense qu'il a enfin mis la main sur quelque chose de bien.
- Pfft. Me rendre pompette hein? ce serait cool que ce mec développe un peu de logique. On ne peux pas réaliser l'impossible.
- Hahaha... on verra bien. Mais n'oublie pas Tyzy...
- Hm?...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Soudain l'ambiance devint largement plus froide.. Maze le fixait comme si elle regardait une cible à exécuter. Un regard qui avait tendance à mettre Tyzy mal à l'aise si ce n'est que pour entendre les conseils de mère de famille de l'androïde qui collait impeccablement à son rôle du personnage raisonnable.

- Que tu y crois ou non... de l'alcool c'est de l'alcool, fait attention, on ne sait pas vraiment jusqu'où ça peut t'amener.
- Pushaaaa ~ 

Tyzy sourit et tourna le dos à l'androïde, prêt à marcher jusqu'au comptoir pour commander ce fameux "breuvage des dieux". Son air sarcastique était emplis d'une confiance en lui sans limite, et il n'avait aucunement honte de l'afficher.

- ça m'amènera chez moi, sur mon canapé, avec un chèque de 15 000D$ dans les poches et un nouveau mobilier sur lequel le chien n'aura pas été pisser.

Et le dieu de la mort de la ville s'en alla en riant au nez de la robotte qui n'affichait toujours pas la moindre expression de mécontentement ou de joie. Elle se contentait d'amener son plateau à la table suivante en laissant le "Maître de la ville" s'approcher de plus en plus près de sa déchéance...

Au final le monde ne décroissait pas d'une seule personne ici. Au contraire, on avait largement l'impression que plus le temps passait et plus il y avait du monde. N'ayant jamais été d'une nature à apprécier le public; Tyzy se contentait de faire la queue comme tout le monde pour relever le "Défi"...certaines personnes avant lui avaient déjà un exemplaire de cette fameuse boisson qui avait un aspect extrêmement bizarre. Le Shinigami tentait se pencher sur le côté pour l'observer par dessus l'épaule du client de devant : Un jus multicolore comme un milkshake, avec la beauté esthétique des plus beaux cristaux... en fait, il était presque en train de le soupçonner d'y glisser de la Crystal Meth plutôt que des simples glaçons à l'intérieur... mais quoi qu'il en soit, son tour n'était pas encore arrivé. Croisant les bras, Tyzy était chargé d'amener les verres pour toute sa table...et "Sa" table comptait près de trente abrutis irrespectueux et déchaînés, ou autrement dit, ses collègues de travail à lui et Stephen. Mais que voulez-vous? une bande d'étrangers se comportera forcément mieux dans le bar de quelqu'un... mais les amis du propriétaire sont en général toujours une bande d'abrutis qui se croient chez eux. Au final, la place devant Tyzy se libéra, le Shinigami fit alors face à l'inspecteur de police de Death City... ou plutôt le "Bartender star" de la soirée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Wohohohoho! Mon client le plus féroce est apparu!
- Hahaha... tu sent ça, Patsuan? c'est l'odeur des 15 000D$ qui vont finir dans mes mains ce soir...
- *Patsuan?...c'est pas Gintama ici* Tu ne manque pas d'humour, mais je ne perdrais pas ce duel. Le dieu des morts contre le dieu de l'alcool! C'est le genre de combats pacifiques que j'ai envie de voir.
- Dans ce cas ne me fais pas patienter sers-moi donc ce verre de ... de...?
- "Manwhore".
- Je vois qu'il y a une petite touche de référence pour ma poire hein?
- Oh mais ce soir c'est différent.. tu rouleras sur le gazon à voir des trucs qui n'existent pas pendant que j'embrasserais le succès.

Tyzy posa sur bras sur la table en fusillant du regard le barman qui fit de même, avec un air de fierté. On pouvait clairement ressentir l'odeur du défi entre ces deux hommes... ou plutôt cet homme et cette paire de lunettes.

- Bring it on!
- Bring it on!

---


Quelques minutes plus tard, Tyzy revint finalement à la table des (imbéciles, attardés où choisissez votre insulte préférée) en déposant deux plateaux remplis du "Cocktail miracle" de la soirée; ou aussi appelé "Manwhore". Tout le monde était réunis ici sans exception, et la liste est très longue! en partant de la droite à la gauche, puis de droite jusqu'à celui de gauche : Tyzy, Caleb, Kid, Soul, Patty, Liz Havelock, Keira, Crona, Stein, Medusa, Dr.Faust, Alucard, Alice, Angelika, Makoto, Black*star, Bridget, Azariah, Kumo, Chiot, Katze, Daiki, Bridget, Folo, "Mako-chan", Klaus, Maze & A.B.A (en pause), Yzyt, Butcher, Free et même Hisoka! et bien qu'il y ai beaucoup plus de personnes ici en réalité qu'il puisse y paraître, c'est en tout cas les personnes qui s'imposaient le plus. Après avoir pris place, et après que tout le monde ai récupéré sa choppe (excepté Crona qui se contentait encore et toujours de son pauvre jus d'orange). Tous le levèrent en l'air avec un petit sourire aux lèvres.

- Bien... à l'honneur du Gite et du Manwhore. Pourvu que Stephen se trouve une copine un jour!
- Santé!

Tyzy et tout les autres portèrent leur verre à leurs lèvres afin de célébrer l'ouverture du bar, et le Shinigami pu déjà constater quelque chose d'étrange alors que le liquide alcoolisé traversait sa gorge... le goût était étrange. Ce n'était pas dégueulasse, mais ce n'était pas non-plus délicieux. Il ne ressentait pas l'arôme de l'alcool... il y avait quelque chose de plus, quelque chose dont il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Quoi qu'il en soit la prise de l'alcool ne lui fit ni chaud ni froid, comme à la plupart des autres qui pour l'instant commencèrent à plutôt bien aller.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

... mais c'est à minuit que les choses ont dégénéré. La plupart des personnes étaient rentrées chez elles pour diverses raisons : l'heure, trop bourrés, gosses à amener à l'école le lendemain, ennui, peu importe les raisons... il ne resta rapidement plus que la foule d'abrutis ici, et Stephen ne tarda pas à les rejoindre, n'ayant toujours bu aucune goutte de son propre liquide jusqu'à présent... et il découvrit avec satisfaction que sa première utilisation du "Manwhore" aura été un succès complet. Faisons un rapide tour de table pour constater les effets dévastateurs : Premièrement on pouvait remarquer l'absence d'une Medusa...écroulée sous la table, bavante. Un professeur Stein qui semblait tenir le coup, mais sa résistance a l'alcool n'ayant eut aucun effet, il se contentait d'avoir une excellente conversation "-18" avec un Alucard particulièrement torché qui participait avec plaisir à son débat sur la taille des poitrines des femmes de nos jours. Le pire étant que ces deux là avaient l'air de véritables gentleman sortit d'une fac de droits , sortant des mots savants pour justifier leurs préférences et leurs intérêts. Inutile de se demander où est passée Bridget : c'est sûrement la blonde en sous-vêtements qui fait du Pole Dancing avec ses deux acolytes tout aussi désapés qui semblent offrir un spectacle au grand dadais inexpressif qu'est Klaus... parlant de Klaus, il avait l'air de tenir l'alcool comme s'il n'avait rien bu...mais ce n'est qu'en apparence : ce mec est ivre mort, mais toujours incapable de montrer la moindre expression, au final on a toujours l'impression que sa sobriété est éternelle. Celle d'Havelock en revanche, avait passé le seuil critique.. le voila en train d'harceler le seul membre sobre du groupe : Crona.

- ET ALORS !? t'es un mystère gamine....dans l'anime t'es un mec, dans le manga t'es une meuf...et là t'es quoi hein!? pourquoi tu soulève par ta jupe pour nous montrer !?
- M-Mr.H-Havelock..!
- T'ES DU MÊME GROUPE QUE BRIDGET HEIN!? AVOUE! SUPPÔT DE SATAN!
- Je vais peut-être rentrer à la maison... je ne sais pas comment gérer avec les soiffards..

Certaines situations étaient largement plus simples : Azariah se sentait mal, aussi Alice s'était proposée de la raccompagner chez elle. Angelika voulait boire toujours plus et Free tentait de cacher les verres loin d'elle bien qu'il souffrait de troubles visuels qui l'obligeaient à se mouvoir comme un bodybuildeur désarticulé.  D'autres situations étaient beaucoup plus simples et expéditives : Makoto avait disparu, Daiki avait disparu, Chiot avait disparu, Katze était étalé par terre, Maze avait disparu, Keira avait disparu, Black*Star était à poil, accroché sur les câbles pendus au plafond en montrant son "épée de ninja" à tout le monde. Soul boitait en sortant des toilettes, là où il avait certainement dû rejeter pas mal du contenu de cette soirée. Kid était assis face à un mur, il semblait avoir une discussion très intéressante avec le papier peint. Liz était étendue sur la table d'à côté, Patty se prenait pour Jimmy Hendrix sur scène à l'aide d'un Caleb à la basse qui semblait faire n'importe quoi (trop bourré pour trouver les cordes). Considérant que la plupart des autres avaient disparus, c'était aussi le cas de Tyzy. Haussant les épaules avec un petit sourire aux lèvres, Stephen pris place avec les autres, attrapant une choppe de Manwhore et participa à la partie également...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Tyzy Ghost le Ven 15 Nov - 21:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: Re: Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!] Ven 15 Nov - 19:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au final, c'est vers trois heure du matin que les choses ont vraiment commencé à mal tourner... tout ça a cause d'un petit jeu stupide connu des japonais. Des nouvelles têtes s'étaient ajoutées à la table, certains venaient de se réveiller à cause du bruit, c'était le cas de pas mal de ceux qui restaient encore... et bizarrement il ne s'agissait que des abrutis habituels. Ajoutez à cela les membres de la Brigade Prestige qui se ramènent avec un peu de retard de leur "Mois de patrouille à Death City"... on avait donc le plaisir de voir un Hazama qui agissait déjà comme une tâche ivre hors qu'il n'avait pas encore pris un seul verre et sa troupe de joyeux tueurs. L'Esper de Shibusen "Fukawa Kotoha" venait aussi de rejoindre la partie, et étant visiblement la seule personne encore sobre dans toute la pièce, même Hikari qui venait de rejoindre il y a à peine quelques minutes était déjà ivre morte au premier verre... Fukawa du prendre les choses en main et remettre un peu d'ordre, ordonnant à tout le monde de s'asseoir sur le canapé principal gigantesque en demi-cercle devant la table et de l'écouter. Les disparus revinrent uns à uns; Ils avaient sans doute leurs raisons de partir... mais au final tout le monde semblait tenir plus ou moins. Tyzy avait clairement perdu le pari, la boisson commençait déjà à ravager son cerveau , le faisant rougir, sourire comme un attardé et...et adopter le comportement adulte général. Il était difficile pour la fille aux lunettes de contenir tout ce monde sur un canapé : Angelika avait envie de gerber, Hikari passait son temps à planter un couteau dans la jambe de Tyzy en faisant des petits dessins de cochons ailés sur le pantalon du Zombie qu'elle était en train de déchirer... Maze perdait de l'huile, Caleb se roulait une clope et tout ce qui s'en suit... un bordel et un brouhaha complet.

Tyzy, Caleb, Kagura, Keira, Havelock, Bridget, Maze, Stephen, Maka, Makoto, Daiki, Angelika, Klaus, Kyoufu, Caleb, Cally, Medusa, Stein, Kumo, Les membres de la brigade prestige : Hazama, Henry, Blazyblue, Thor, Asahina, Edge. A.B.A, Tsubaki, Kid, Black*Star, Les soeurs thompson, Soul, Yzyt, Butcher, Free et le Docteur Faust.

C'est à peu près la liste de tout ceux qui ont survécu à cet apocalypse alcoolisé, au bruit de la musique, à l'odeur de la gerbe, au rythme de la nuit tout court... Ces valeureux Warriors qui tiennent à peine debout forment la table ronde du gite, sous les ordres de cette fille aux lunettes souriante qui tient dans ses mains un gobelet remplis de petits morceaux de bois. D'une voix claire et malicieuse, Fukawa se fit entendre de son auditoire qui avait un peu de mal à tendre l'oreille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Bieeeeen! est-ce que tout le monde m'entends? Bieeeen! on va jouer à un petit jeu qui vient directement de mon pays... ça s'appelle le "Jeu du roi"! Il y a 35 baguettes de bois à l'intérieur. Elles sont toutes numérotées de 1 à 34. L'une d'elle n'est pas numérotée, c'est la baguette du roi!
-.....Huehehehehehe.... j'ai déjà la baguette du roi dans mon fro---
- Chacun tire une baguette sans regarder son numéro; celui qui tire celle avec la couronne dessus est libre de donner un ordre à un ou deux numéros; et ceux-ci devrons l'exécuter. Facile nan? même un singe pourrait comprendre ça.
- ... Et si on veux pas?
- J'ai déjà pris en compte cette éventualité.... le jeu sera sous ma supervision et j'ai un outil pratique pour ça.... "GEASS"!

Et la talent de la Kotodama se fit encore aussi épatant que d'habitude, son oeil droit venait de passer au rouge; tout le monde ici savait ce que ça signifiait, et tout le monde ici venait d'être soudainement refroidis de toutes envie de rébellion contre les règles du jeu. Kotoha fit alors passer le gobelets de mains en mains; chacun tirant une baguette sans regarder le chiffre... lorsque tout le monde eut tiré son numéro; la jeune Esper annonça le début du jeu.... jusqu'à ce qu'une voix claire ne se fasse entendre..c'était la voix d'Yzyt, le petit clone flippant de Tyzy, qui annonçait avec enthousiasme une très mauvaise nouvelle.

- J'suis le roiii!
- C'est formidaaaaable ! donnes un ordre!

Et là...c'est comme si l'alcool avait disparu de tout les corps. Cette partie venait à peine de commencer et l'ambiance était déjà quasi-militaire ici : les yeux grands ouverts, l'air terriblement sérieux (ignorez l'Angelika qui a quitté la salle pour aller direction toilettes se vider un coup). Tout le monde tenait dans la main sa baguette comme s'il s'agissait de leur propre âme... tout le monde craignait l'ordre du roi, cette partie était du Serious business à l'état complet. Mais le gamin avait l'air particulièrement à l'aise et dansait presque sur son coin du canapé....avant d'abattre son pied sur la table avec un air particulièrement sadique.

- En tant que Roi; je donne l'ordre au numéro 7 de faire un salto du haut du deuxième étage et ré-atterrir sur ses pieds.

Au final, un soupir de soulagement général se fit entendre, l'ordre n'était pas si horrible que ça finalement, il ne s'agissait de rien de bien dangereux ou dégradant; ce qui était plutôt impressionnant de la part d'Yzyt, qui souriait comme une gamine. Le numéro 7 se leva.... de toute sa hauteur.... de toute sa masse.... de toute sa Butcher-itude. Tout le monde écarquillèrent les yeux et tout le monde eut la même pensée : "Y'A PAS MOYEN QU'IL FASSE UN SALTO". La masse géante commença à marcher, marchant sur les corps des clients ivres morts qui traînaient au sol (et qui doivent certainement être morts tout court à cause de lui) Il marchait lentement et pourtant à chaque fois qu'il faisait un pas et que tout le monde portait son regard sur l'énorme masse zombiesque qui montait les escaliers; tout le monde se faisait une petite image mentale d'à quoi ressemblerait le plancher à l'atterrissage. Peut être qu'il n'y en aura même plus... peut-être qu'il s'enfoncera dans le sol si profondément qu'il détruira le noyau de la terre et provoquera la fin du monde. De toutes façons personne ne pouvait avoir des idées claires en étant ivres comme ça, aussi ils ne purent qu'assister impuissants à cet ordre si banal qui pourtant risquer de coûter pas mal de vies.

-...I-Il est vraiment monté h-huh?..
- Vas-y Butchybutchy! saute! saute! saute! ♥
- IL VA BOUSILLER MON CARRELAGE!!
- GHRRRRRNKKKKKKAAAAAAA!!!!!!

Le monstre hurla de toutes ses forces, prêt à sauter !! et ...et ....et non, il s'écroula par terre en arrière, l'alcool eut raison de lui et de ses faibles résistances internes. Pas de Salto pour Butcher, juste le luxe de finir en carpette dégueulasse au second étage. Stephen était rassuré (et en hyperventilation) alors que Kotoha récupérait toutes les baguettes pour remélanger.

- C'EST MARRANT PARCE QUE C'EST UN GROS TAS!
- Sir Hazama.... je crois que cet homme est mort.
- ......C'EST MARRANT PARCE QUE C'EST UN GROS TAS MORT! HUAHAHAHAHA!

.... et les tours s'enchaînèrent, des ordres stupides donnés par des Rois sadiques et des sujets victimes de l'obligeance absolu du Geass de Kotoha qui en bon juge s'assurait que tout se passe bien. Il y eut bien des ordres dangereux : Hazama ordonna au numéro 16 (Maze) d'avaler un briquet, mettant le feu à toute l'huile à l'intérieur de l'automate qui hurlait de souffrance et fut mise hors course. Asahina ordonna à ce que tout le monde fasse un câlin au numéro 30 (Soul) qui perdis malheureusement le contrôle de son foi et retapissa la table (ce qui obligea tout le monde a changer de canapé et à Soul d'aller dormir). Free ordonna au numéro 9 (Caleb) et au numéro 15 (Cally) de se lancer un Cross-counter dans la tronche.... ce qui tourna au vinaigre pour l'albinos qui, bourré, avait largement moins de force que sa soeur (il fut mis K.O). Kagura ordonna au numéro 1 (Kotoha) et au numéro 8 (Stephen) de se rouler un patin......mais cette action étant trop dégradante pour l'Esper, celle-ci se contenta de retirer les lunettes du nez du policier et d'embrasser les branches, ce qui au fond revient au même. Havelock ordonna au numéro 10 (Kyoufu) de , je cite "Aller se faire foutre"....cette phrase qui au début était sarcastique devint réelle par le biais du Geass; Kyoufu devint alors le premier homme de l'histoire de Death City à recevoir le pilier de fer d'un panneau de signalisation dans le .... dos. Il eut beaucoup de chance quand à la gentillesse d'Havelock..Ce ne fut pas le cas de Edge lorsque Bridget ordonna au numéro 21 (Edge) d'aller également se faire foutre... Edge fut alors le premier dans toute l'histoire de Death City à recevoir un panneau de signalisation dans le cul. Les deux pauvres bougres mis hors combats furent déplacés à l'écart. L'ordre de Thor était bien simple; mais terriblement cruel : le numéro 8 (Kid) devait déboutonner n'enfiler qu'un seul côté de sa veste.... cet ordre aboutit à un suicide du Shinigami qui préféra se mettre K.O en s'éclatant une bouteille sur le crâne plutôt que d'essayer de correspondre à l'ordre. Les ordres stupides s'enchaînèrent et s'enchaînèrent jusque là où nous en sommes... 4h du matin, à près de 80 mètres au dessus de Death City; un bateau géant flottait au dessus de Death City, et une ombre se trouvait tout au bout de la proue. Tout en bas se trouvait celui qui avait donné ce gage dangereux : Ne vous fiez pas aux muets, ils sont flippants, vicieux et ce sont d'horribles connards. Klaus Handschellen était le roi de l'avant dernier ordre et aussi le responsable et ce qui risquait de très mal tourner : L'ordre? Le supplice de la planche au dessus de Death City. La victime? le numéro 19, Kumo Kô, et accessoirement la petite ombre au bout de la proue qui semblait avoir été dessaoulée rien que par la vue du vide. Klaus et tout le monde regardait d'en bas avec un air apeuré; tandis que l'immense muet gardait les bras croisés avec un air très sérieux et très confiant en regardant les hauteurs. Kotoha commençait à paniquer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- T-T-T'es pas sérieux! à cette hauteur elle va se tuer! t-tu peux pas faire un autre ordre?..
- ......L'ordre du roi est absolu.
- ....Il a parlé là non?..
- ECOUTES MOI KUMO! J'ai parié 50D$ sur toi, FAIS UN FLIP!
- HUAAAAHAHAHA ELLE VA CREVER
- FAIS-UN-FLIP-ARU!
- ARRÊTEZ VOS CONNERIES!! C'EST DANGEREUX!

La tension était à son comble alors que le Captain Havelock à l'intérieur du bateau regardait la jeune fille apeurée en train de trembler comme une feuille, refusant visiblement de sauter. Cette situation durait déjà depuis quelques minutes et les avis étaient partagés : deux ou trois idiots en bas encourageaient le saut juste pour la distraction, les autres flippaient, et Havelock s'endormait à moitié aux commandes.... jusqu'à ce que l'inévitable ne se produise : Kumo ne sauta pas, oh non.... mais Havelock finis par s'endormir aux commandes et le bateau volant pris un léger détour sous les yeux blasés de tout ceux qui se trouvaient en bas : Le Gargantia s'effondra dans l'eau comme le titanic... on pouvait encore entendre Kumo hurler "A L'AIIIIDE" alors que le navire s'enfonçait dans les eaux.

----

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Voyez le côté positif, on a sauvé Kumo et Tonton Havy! c'est pas génial?
- Ce jeu est un désastre... ton père a un panneau de signalisation enfoncé dans le dos, on a des victimes à droite et à gauche... Havelock est K.O, Klaus s'est tiré en nous faisant comprendre qu'on avait pas de trips. Soul est Out, Free est s'est congelé tout seul en essayant de rattraper le bateau. Edge a un panneau dans le cul, Hazama s'est évanouis après avoir trop rit comme un abruti; Le type avec les cornes est parti à la pharmaicie de nuit chercher de quoi aider...Steph s'est écroulé sur le bar, Faust a disparu après avoir emporté uns-à-uns les corps des clients...Stein a disparu au même moment maintenant que j'y pense. Black*Star est couché à poil contre la table de mixage, Kid est mort, Henry s'est pris la détonation de Maze et a volé jusqu'à l'autre côté du voisinage. Caleb s'est pris un Falcon Punch..et Kumo aura certainement besoin d'une thérapie à vie.
- Tout les mecs ont été mis hors course hein?
- Ehhhh bien mon petit Tyzy il ne reste que toi , plus qu'à t'éliminer ♥
- ...J'aime pas ça..

La situation était maintenant officiellement critique. Tyzy se retrouvait seul au milieu du canapé accompagné de filles... vous allez certainement me sortir que c'est la typique situation de harem ou le protagoniste profite de ces dames, qu'elles sont accessoirement toutes amoureuses de lui et qu'il est trop aveugle pour le voir....non, vous vous trompez carrément. Ce type au milieu du canapé est ce qu'on appelle une "CIBLE", et cette "CIBLE" est ce que toutes ces femmes violentes, psychopathes et frustrées veulent détruire. Le dernier souffre-douleur de la soirée, le dernier espoir de la gente masculine, le dernier survivant de cette soirée terrifiante. Tyzy Ghostlinger VS Les filles. (ou plutôt les filles et demi ....Yzyt et Bridget ne comptent pas réellement). Un regard de défi brûlait dans les yeux de Kotoha; tandis qu'une pointe de sadisme s'animait dans le regard de toutes les autres participantes (excepté Kumo qui se retrouve encore sur le canapé avec sa couverture de sauvetage et ses yeux révulsés par la peur).... Tyzy était littéralement devenu l'ennemi publique numéro 1 d'une secte sexiste. La pire situation possible : un homme visé par les envies moqueuses et répugnantes de femmes sadiques en unisson.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et c'est ainsi que la série de torture commença : Kotoha fit passer les pailles de mains en mains et mémorisait à chaque fois le chiffre que Tyzy obtiendrait; c'est littéralement ce qu'on peux appeler de la "Triche"... mais c'est trop tard maintenant, Le grand Shinigami était désormais leur "Bitch" et allait devoir s'en prendre plein la gueule, jusqu'à ce qu'il puisse assouvir sa vengeance. D'abord, Keira fut reine; et ivre morte elle ne lésinait aucunement sur son désir de détruire la crédibilité de notre protagoniste qui sentait le stress monter en lui à chaque secondes.

- NUMÉRO 5! Enfile une tenue de Magical Girl!
- ....Grrrr.

C'est la seule situation dans laquelle vous verrez un zombie blasé dans une robe rose avec une magnifique tiare multicolore et un bâton de princesse pendant que 19 filles (ou plutôt 18 filles et 3 trucs efféminés) se mettent à rire comme des dingues en se foutant de sa gueule. La torture continuait et continuait; Kagura fut la prochaine, et une fois encore le système de triche de Kotoha tournait en la faveur du camp féminin qui se devait d'éliminer le dernier représentant du camp masculin qui pourtant tenait bon.

- Numéro 11-aru! Je vais exercer un Falcon Punch dans ton bide!!
-.....FFFFFFFFFFFFFFFFFUUU----

Et c'est ainsi qu'une comète s'écrasa contre l'abdomen de Tyzy, le faisant cracher des litres de salives avant de ne l'expédier de l'autre côté du bar, écrasant cinq ou six tables et chaises sur son passage, un petit écran de fumée s'élevant. Les filles étaient persuadées d'avoir gagné à ce moment là mais non.... Tyzy se relevait encore, grinçant des dents, un filet de sang coulant le long de sa lèvre inférieure alors qu'il se tenait debout dans sa magnifique tenue de princesse en grinçant des dents. Ayant un Flashback de tout ses camarades du camp masculin passant devant ses yeux; du Panneau de signalisation enfoncé dans le cul d'Edge jusqu'à l'Havelock congelé; en passant par le Caleb sans tête et le Soul plein de gerbe.

*- ....Je porte le poids de tout mes camarades sur mon dos!! Que la testostérone de leurs âmes m'accompagne!! JE LUTTER----*
- Numéro 20 doit embrasser le numéro 11!
*-....Oy pas moyen.*

Bridget se leva du canapé, tout(e) content(e), agitant la baguette portant le numéro maudit...vous pensiez que 666 était un numéro maudit? Oh, vous pouvez maintenant ajouter le 11! Le/la blond(e) s'avançait vers Tyzy vers un dandinement détestable et dégoûtant alors que le Shinigami serrait les dents et hésitait.... il ne pouvait pas trahir ses amis, IL VEUX CE QUE EUX VEULENT! IL VEUT!! IL VEUT!!....FAIRE PAYER CES SALOPERIES!..... et ainsi vint le Kissu.

*- Je vais définitivement gerber....*
- Je crois que je moui---
- Numéro 4! ...

et la torture continua. Unes par unes envoyèrent leurs gages atroces pour faire souffrir Tyzy qui malgré tout ne perdait pas sa combativité. Sous l'ordre d'Hikari, toutes se mirent à lui taillader la peau avec des cutters. Sous l'ordre de Medusa, toutes le découpèrent en morceau et le lui laissaient que la partie supérieure de son corps, il devait ramper pour aller rechercher les autres parties. Sous l'ordre d'Angelika, il du matter un film pornographique gay "Old fashionned" avec Cuir, fouet et moustache... mais il tenait bon. Son état mental était détruit, mais il tenait bon, son esprit n'était plus animé que par sa volonté de combattre pour ses frères tombés au combat. Son homophobie n'aura jamais été aussi forte là, tout de suite... il eut au moins deux tours de repos à cause d'Asahina et de Kumo, toutes les deux trop gentilles pour le faire souffrir ... mais la torture repris lorsque le bâton de la reine tomba entre les mains de Daiki. L'Evil mastermind aux gros nichons et aux cheveux multicolores arborait un sourire sadique en fixant sa cible. Tyzy avait de quoi être largement inquiet... et il avait raison puisque le grand Shinigami en était maintenant rendu à masser les doigts de pieds du démon le plus flippant au monde. Une chance que ça ne soit les orteils d'un maniac de la propreté ... mais le statut restait dégradant. L'ordre suivant venait de Maze qui obligea Tyzy à jouer à Pique-pirate....sans le jeu, et donc s'enfoncer autant d'épées que possible dans le corps. Si ça continuait ainsi il n'allait pas mettre longtemps avant de craquer.

*-N'---N'abandonne pas!! encore un peu! encore un tout petit peu et ça va être mon tour....!*
- Numéro 24 et numéro 9, dansez un slow pendant qu'on jette des scalpels dans le dos de Numéro 24!

....Parce que mixer fléchettes et danse romantique n'a jamais été aussi distrayant, voila que Tyzy se met à danser en collé-collé avec Miss Bibliothèque qui rougit comme n'importe quoi, à croire que la situation lui faisait plaisir...ce qui n'est pas du tout le cas de Tyzy qui ressent les picottements des scalpels se planter dans sa peau , et il semblerait que ces sadiques de bonne femmes fisent un point particulier de son derrière... il eut heureusement la chance que la musique du slow ne s'arrête avant que son derrière ne devienne un hérisson complet.

-.... T'as fini de te retirer les épines du cul Tyzou-chou? On re-tire encore !
*- Putain... c'est impossible, elles l'ont toutes eut sauf moi... il y a un truc qui cloche...je peux pas me permettre de prendre plus cher... je vais craquer et toutes les tuer si ça continue!... calmes-toi... c'est de la tirche mais...*
- Tu prends ta baguette oui ou merde?
- Ouais, ouais....

Lorsque les doigts de Tyzy se posèrent sur l'embout de la baguette, un petit éclair noir invisible à l'oeil nu filtra tout à l'intérieur du gobelet... un petit tour de passe-passe des Shinigamis pour changer une inscription en une autre... et c'est de cette manière que le dieu de la mort et grand martyr du soir réussit à tricher en inversant tout les numéros. Lorsque tout le monde finit de prendre son bout de bois, Tyzy sourit... son sourire fit disparaître tout ceux des autres. Toutes les filles et les presque-filles dans la salle perdaient leur sourir et laissaient place à un air déconfit, stressé.... mais le sourire de Tyzy ne faisait que s'aggrandir encore et encore alors qu'il arrachait d'un coup ces fringues de Magical Girl pour trôner au milieu de la pièce comme un mâle, un vrai! en Boxer! portant le fardeau de la victoire virile sur ses épaules! un Volcan explosant en arrière plan alors que le thème de Gurren Lagann sonnait dans ses oreilles. Ce sourire fier se transforma peu à peu en rire sadique, passant du rire sadique au fou rire d'insanité.

-....I-Impossible...
- Hahahahahahahahaha.....Je suis...Je suis.... Je suis....

Lorsque Tyzy baissa la tête, écrasant un bout de la table à côté de lui sous son pied, et affichant son air emplis de sadisme, de colère et de plaisir malsain aux yeux de toutes les personnes encore vivantes dans cette pièce.... il déclara sa propre victoire, il allait pouvoir mettre sa vengeance à exécution, alors que ses yeux dorés s'encraient dans les yeux bicolores de la Kotodama organisatrice du lynchage sexiste..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

-JE SUIS LE ROI!
- E-Et alors tu vas nous donner un gage? R-R-Rien de plus!
- Huehehehehehe.... tu croyais que je n'y avais pas pensé?... j'ai pensé qu'à ça toute la soirée... pendant que vous me torturiez, découpiez, me faisiez ramper dans toute la maison, rouler une pelle à un trap, regarder Alaindelon et je-ne-sais-quel gorille copuler dans une salle de torture; pendant que je léchais les pieds du démon sadique.... j'avais qu'une idée en tête... je formulais ma vengeance.
-A-Arrête de dire des conneries et dépêche toi! c'est pas drôle.
- ......Damn Good en boxer n'empêche...Grrrrr
- Ta gueule Bridget.
- Mon ordre?... c'est simple.. ce truc que tu as fait apparaître pour faire obéir tout le monde au jeu... le "Geass" c'est ça? il marche à 100% pas vrai?...

Il y eut un certain silence tendu. Kotoha était la juge et n'avait donc pas le droit de mentir sur les règles de jeu. Angelika ne se prenant pas plus la tête que ça avec la situation (et n'ayant visiblement pas assez gerbé ce soir) elle se sert un autre verre alors que la binoclarde se mord la lèvre inférieure et détourne le regard hors des mirettes dorées et tortionnaires de ce Tyzy complètement différent de la normale.

- O-oui... ça marche à 100%...
- Parfais... je vais vous demander de toutes vous lever et de me regarder droit dans les yeux...

Les ordres du roi sont absolus, à avoir éliminé tout les "Gars" de la partie, le camp démoniaque des femelles connaissait les règles et toutes s'exécutèrent alors que le rire diabolique du Meister s'estompait. Il n'avait plus envie de déconner, il allait leur faire payer ce qu'il a subit au triple. Ses lèvres s'entrouvrirent et le rythme cardiaque de ses cibles ne faisait que s'accélérer... jusqu'à ce que le moment de la vengeance ne sonne.

- Numéro 1. Kotoha... je te donne l'ordre de donner l'ordre que je souhaite.
- Donner l'ordre de donner un ordre!? c'est quoi? Inception!?
- Tais-toi et fait ce que je dis.... Mon ordre est le suivant: Toutes les personnes ici présentes et encore éveillées vont....
- ......A-ATTEND
- Faire absolument tout ce qu'elles souhaitent jusqu'à ce que leurs corps tombe de fatigue.
- Toutes les personnes!? ça t'inclue toi aussi t'es au courant!
- C'est dégueulasse-aru!!
- LES ORDRES DU ROI SONT ABSOLU!!
- M-mais ça veut dire que même toi tu ne saura pas ce que tu vas faire!! tu pourrais très bien foutre la ville en flamm----


Tyzy écrasa les restes du chaise par terre et hurla pour se faire comprendre; les yeux révulsés. Il avait perdu la raison, il était bourré, agressif et assoiffé de vengeance après cette séance de souffrance qui aura duré plus d'une heure. Dans un coin, la démone aux cheveux blonds se mit à rire en voyant l'ironie de la situation.

- Je n'en ai rien à cirer... donne cet ordre. VOUS VOULIEZ VOUS AMUSER!? ON VA S'AMUSER!! On va tous perdre la tête et foutre le bordel complet!! et le pire c'est qu'aucun de nous ne se souviendra de quoi que ce soit! C'EST PAS FUN!? C'EST PAS CE QUE VOUS VOULIEZ!? DOMMAGE PARCE QUE MON ORDRE EST INCHANGÉ.
- O-on a peut-être été trop loin...
- .... Exécutes mon ordre.
- .......FUCK!

Tyzy avait définitivement perdu la boule; mais il avait réussi à établir la vengeance ultime...du moins c'est ce qu'il pensait. La Kotodama, Kotoha se mordit la lèvre inférieure avec un certain regret alors qu'elle échangeait sa place avec le Shinigami. Elle avait besoin que tout le monde la regarde pour exécuter ce qui serait l'ordre final de cette partie de Chaos et de destruction. Elle échangea un dernier regard avec le Shinigami déchu...et elle finis par ouvrir les lèvres et donner l'ordre.

- Je donne l'ordre que toutes les personnes encore éveillées dans cette pièce fassent ce qu'elles désirent sans prendre en compte le bien ou le mal, et ce jusqu'à ce que nos corps ne tiennent plus le coup.


.....Tyzy s'attendait à quelque chose de stupide comme du vandalisme, des vols ou des conneries mineures dans ce style là... il n'avait pas idée de ce qu'il venait de faire; la vengeance l'avait poussé à donner un ordre qui allait être le déclencheur de la troisième guerre mondiale... Chaque esprit vascilla, l'ordre absolu de la Kotodama invita les âmes à s'exprimer d'elles même....

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Tyzy Ghost le Ven 15 Nov - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: Re: Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!] Ven 15 Nov - 19:20

....Comment les choses ont t-elle pu prendre cette tournure? des flammes dans les rues, des gens qui se bousculent pour descendre jusqu'à la plage de Death City. Des coups de feu, des hurlements.. est-ce un rêve? C'est beaucoup trop sérieux comme vision pour un simple RP de connerie vous ne trouvez pas? vous avez raison, c'est stupide.... pas moyen qu'un truc pareille n'arrive. Non sérieusement, Tyzy se réveillera sûrement à côté d'une poubelle après avoir détruit complètement le bar de Stephen; et l'ordre qu'il a donné aux filles doit avoir fait son petit effet: elles payerons les pots cassés et il n'aura à s'inquiéter de rien.. yep, c'est sûrement ce qu'il va se passer... du moins c'est ce que l'auteur du texte vous raconte, mais la réalité en est toute autre.

Tyzy sentait une chaleur.. pas qu'une d'ailleurs, c'est comme si il était écrasé par des cadavres, des tonnes et des tonnes de cadavres encore chauds. Couplé avec ce rêve bizarre, le fait qu'il y ai eut une guerre à Death City et qu'il soit ensevelis sous les corps des habitants n'est plus une possibilité à écarter. Mais il n'arrive pas à ouvrir les yeux, il a trop mal au crâne. Ses mouvements sont gênés par ces masses humaines , ses paupières sont trop lourdes pour qu'il ne tente quoi que ce soit. Il y a une odeur bizarre... pas celle d'un cadavre mais bon.. non en fait il y a plusieurs odeurs, il a reconnu la sueur pour sûr, une odeur fétide qu'il ne supporte pas vraiment... mais d'un autre côté il y a des parfums plus appétissants : de la lavande...et les autres il ne les connaissait pas. Peut-être qu'il s'était fait tuer durant la soirée, et peut-être que tout les clients se trouvent sur lui là maintenant? Tyzy tentait tant bien que mal de se mouvoir; sa peau touchant quelque chose de doux... il était couché sur une surface moelleuse, rien à voir avec le sol ou quoi que ce soit qui s'y rapproche... c'est presque comme s'il était couché sur un nuage. Un nuage qui a sacrément pris cher à en sentir tout les plis mais toujours quelque chose qui s'en rapproche. Il sentait quelque chose sur son torse... une main? peut être qu'un cadavre avant été projeté dans la mauvaise position. C'est mauvais, il faut vraiment qu'il se réveille. Mais il n'arrive pas à faire le moindre mouvement, bouger un muscle lui demande trop d'effort. Ouvrir les yeux lui donne mal au crâne, et réfléchir semble avoir le même effet... Grinçant les dents, le Shinigami tenta de réunir ses forces pour affronter son mal de crâne et tenta d'ouvrir les paupières une fraction de seconde... mais c'était trop flou et trop brillant, il fut obligé de les refermer au bout de quelques secondes. C'est quoi ce bordel? qu'est-ce qu'il s'est passé? est-ce que l'ordre a mal tourné et que Tyzy est devenu une sorte de dictateur accompagné d'une armée de soldats en jupes et aurait détruit le monde? Le pire c'est que vu avec qui il était hier, ce n'est pas totalement impossible. Ces filles sont connues pour être cinglées...mise à part deux d'entre elles, la plupart son timbrées. Merde... maintenant il allait devoir se trouver un nom de dictateur. "Tyzolf Von Hipsterstenderfield" sonne pas trop mal. Plus qu'à se faire pousser la moustache et se faire appeler "SHOSSAH" par les japonais, "COMMANDAH" par les 'ricains et "MEIN FHURER" par les allemands... non , peut être que c'était un apocalypse Zombie... merde trop d'idées qui se bousculent dans son crâne alors qu'il gesticule en tentant de reprendre vie sans grand succès.... il s'arrête alors subitement, sentant un souffle frais dans sa nuque... il entend quelqu'un qui sort... pas qu'une seule personne. Merde, ça commence à devenir flippant, il faut faire un effort, il faut voir ce qu'il se passe. Tyzy grinça des dents et appuya son bras contre la surface sur laquelle il était couché et ouvrit lentement les yeux; la main posée sur son torse se laissa tomber jusqu'à son bassin... Tyzy avait ouvert les yeux.... Tyzy avait vu... l'Apocalypse.


- ....héhé....hé....héhéhé.....je vois... c'est un rêve de merde... je vais gentiment me ...me rendormir...

Tyzy avait les yeux écarquillé; et il faut dire qu'en voyant ce qu'il voyait... tout le monde aurait eut la même réaction. Alors il pris une grande inspiration, refermas les yeux et se recoucha sur le lit, renfonçant sa tête dans l'oreiller et tentant de repartir dans ses rêves.... mais il avait oublié un détail : Il ne peux pas dormir, c'est un Zombie. La seule explication rationnelle a son sommeil était cette fameuse boisson que lui avait donné le Barman. Réalisant cela, Tyzy fini par ré-ouvrir les yeux à la vitesse d'une formule un et fixa le plafond avant de se re-redresser à nouveau tout aussi rapidement; provoquant le mouvement de l'un des nombreux corps à ses côtés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

-.....C'est une blague...c'est une blague....

La main posée sur son torse. Il la suivait du regard, ses mirettes dorées suivaient le chemin des doigts jusqu'à l'avant bras, l'épaule, puis le visage. Et s'il n'hallucinait pas, alors ça voudrait dire que cette fille couchée à côté de lui, totalement à poil est...

-....Maka...?

Mais il se remémora assez vite ses premières sensations. Si Maka était un cadavre, alors il était sensé y avoir une pile de cadavres. Ce qui amena Tyzy à tourner la tête vers sa gauche, là où il avait ressenti ce souffle froid. Celle-ci fut relativement plus facile à reconnaître...et malheureusement d'ailleurs, car les gouttes de sueur commencèrent à apparaître sur la tempe du Shinigami de plus en plus stressé en voyant cette fille qu'il connaissait si bien...si près de lui et si... si nue.

-....Kagura....!?

ça commençait déjà à redevenir irréaliste : Deux filles qui ne se supportent pas, allongées et nues , séparées par un type qu'elles veulent cogner toutes les deux et qui semble lui aussi avoir un léger soucis de vêtements... non ça sonnait faux, trop faux.... Tyzy commençait à regretter que ses premières sensations ne soient pas dû à un Apocalypse Zombie ou à au début d'un empire totalitaire. Mais ces deux présences n'étaient que le début des emmerdes. Il n'eut qu'à regarder un peu plus loin dans la direction de Kagura pour remarquer que quelqu'un l'enlaçait...

-....Kotoha...

Reportez la tête à droite et vous remarquerez la même situation avec Maka, des mains aux ongles longs et peints de flèches jaunes. Rien que voir les motifs sur les ongles suffisaient à faire comprendre à Tyzy qui était cette personne flippante qui ne devrait surtout pas être là..

- ...M-Medusa....

Cette même femme endormie comme un béb....comme un jeune suppôt de Satan était également enlacée par une autre tête chevelue, celle là avait les cheveux violets...

- ...Kumo...

Les autres présences ... on aurais plus dit une sorte de pile de Jenga effondrée. Quatre oppressantes formes sur ses jambes. Il n'eut qu'à baisser la tête pour les voir... Oh pour sûr Kyoufu allait le tuer s'il apprenait qu'un truc pareil était arrivé à sa fille. Mais ce n'était pas de l'écureuil que Tyzy s'inquiétait le plus, mais surtout de cette blonde aux énormes couettes qui avait l'air de dormir aussi paisiblement....HORS QUE C'EST LE MONSTRE LE PLUS HORRIBLE QUI EXISTE AU MONDE.

-.......M-M-Makoto ...D-D-Daiki...

Ok pour le coup il eut un sursaut, ça c'était pas prévu...en fait, rien de tout ça n'était prévu tout court, c'est juste un putain de cauchemars!! ... du moins c'est ce qu'il espérait... non, il est possible que toutes ces personnes aient tout simplement eut sommeil, très chaud et décidé de dormir dans une tenue qui leur convenait le plus, oui, oui, c'est sûrement ça.... PAS MOYEN NON, le nombre de chances pour que ça soit le cas approche des sommes astronomiques! c'est ridicule!... mais il restait encore beaucoup d'âmes dans cette pièce... il suffit au Shinigami de tourner la tête vers l'arrière pour voir plusieurs autres corps ... il savait qu'il y avait quelque chose derrière lui, mais quoi?... il n'arrivait pas complètement à voir, il du alors prendre appuis sur son coude pour se retourner complètement sur le ventre et remarquer avec un immense plaisir le .... le cul d'une blonde.

- ....BRIDGET!?!

Oh ce n'était pas le seul problème. Si on oublie cette censure étrange que forme le drap sur la personne du gardien androgyne de l'armée d'Azulith, on peut également remarquer cette main qui l'enlace et la seconde qui jusqu'il y a quelques minutes touchait les cheveux du zombie....cette fille là dormait comme si elle venait de se coucher sur un tractopelle dans une pose au sens contraire total du lady-like.

-..Angelika...

Et il lui suffisait de tourner la tête de quelques centimètres pour voir très près de son visage quelque chose qu'il n'avait pas envie de voir, les quatre fers en l'air et visiblement très content...

-....YZYT....

La tronche que tirait Tyzy en voyant son "Clone" était comparable à celle que les gens tirent en voyant Excalibur... Ok pas de panique, il n'a fait que dormir ici avec beaucoup de filles, un truc non-identifiable et un mec. Tyzy ne se sentait plus la force de compter le nombre de victimes, et pourtant il le devait. Il ne se rappelait pas de ce qu'il s'était passé hier, de comment s'est terminé le King's Game, pourquoi... ce qu'il savait en revanche c'est qu'un certain nombre de personnes se trouvait ici. Tournant de nouveau la tête vers l'avant, Tyzy retira doucement ses jambes de sous le draps pour ne réveiller personne et descendit du lit... ses soupçons et craintes furent alors confirmés : il y en avait aussi par terre, et beaucoup. Cette fille à la peau mate étalée sur le sol en enlaçant une autre fille complètement K.O avec les cheveux mi-sombres mi-rouges. Tyzy fit l'horrible constatation mentale... il avait l'impression de checker des cadavres après un incident de guerre.

- Asahina et Blazy....

Il n'eut pas besoin de tourner la tête plus que ça pour remarquer deux filles similaires allongées contre le radiateur, l'une avait un liquide vert coulant le long de la bouche... le vomi de Patty ne devait pas être très loin.

-....les soeurs Thompson...

Il y avait une fille étalée sous la télévision de la chambre, pleine de bandages... Tyzy n'eut même pas besoin de faire de dire oralement qu'on avait finalement trouvé A.B.A .... comme quoi il y a quand même des cadavres dans la chambre. On vous passera les détails en ce qui concerne les autres signes qui montrent que quelque chose de très mauvais s'est passé dans cet endroit, vu le nombre de censures pixellisées sur le lit, les murs, le plafond ou les corps, on comprend rapidement ce qu'il s'est passé ici. Mais alors que Tyzy tente de quitter la pièce pour marcher jusqu'à la beignoire, le mal de crâne le frappe à nouveau, l'obligeant à fermer un oeil alors qu'il déambule tant bien que mal en traînant l'épaule contre le mur jusqu'à la salle de bain.... ou il découvre une Keira parfaitement éveillée (ou plutôt aussi éveillée que lui) avec les cheveux débraillés et l'air de s'être fait taper par un boxeur de haute catégorie. Tyzy resta un moment là à se frotter les yeux, ses neurones déconnectaient tellement qu'il n'était plus capable de réagir correctement... c'est pitoyable. Mais Keira avait l'air d'être éveillée depuis plus longtemps que lui vu qu'elle avait quand même réussi à s'habiller à moitié au moins... d'une voix d'outre-tombe le Meister tenta de recueillir quelques informations sur ce chaos, il tentait malgré toutes les preuves de se faire une fausse idée de la situation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

-....Euh... Q-Qu'est-ce qu'il s'est passé?... pourquoi tout le mond---
-....J'ai déplacé l'albinos hors de la salle.
- ....L'albinos?
- Arrête de parler si fort... j'ai mal à la tête. Et oui, c'est le seul souvenir que j'ai... cette gamine a voulu entrer pendant que ...enfin, tu sais quoi et ...
*- Non c'est justement le problème, JE SAIS PAS QUOI, JE NE VEUX PAS SAVOIR QUOI*
- Et bref j'était un peu énervée alors je l'ai jetée dans la poubelle à l'étage du bas...
*-...Elle a jeté Cally du haut de l'étage?...* N-Nevermind...c'est pas le plus gros problème. Est-ce que tu peux m'expliqu----
- Décales-toi un peu ou tu vas lui faire mal.
- Qu---HA!!

Attention aux Ninjas nudistes accrochés par les pieds dans la salle de bain. Pauvre Tsubaki... je suppose qu'elle a sa propre histoire a raconter mais dans l'état qu'elle est et vu le nombre de bleus qu'elle a reçu, elle ne devrait pas être en position de parler avant un petit moment...ni de s'éveiller d'ailleurs. Keira finis par reposer sa brosse à cheveux et tourna la tête, flinguant du regard le Shinigami qui restait planté là comme un piquet, priant pour qu'on lui annonce que tout ceci n'est qu'une grosse blague visant à l'obliger à ne jamais plus boire....mais c'est malheureusement pas Gintama ici.

- J'pense pas que t'ai besoin de moi pour comprendre ce qu'il s'est passé dans cette pièce...
- ....Mais..
- En tout cas... j'ai réussi à empêcher la démone de te couper les DragonballZ pendant ton sommeil.
*- ....Hikari en plus...*
- Elle est à l'étage du dessous..
- Je devrais peut-être aller m'excuser pour le borde---
- Hahahahahahahaa...aie... vraiment? Tyzy....

Keira eut un de ces rires démoniaques qu'on connait d'elle comme étant un rire sadique n'annonçant rien de bon. ça annonce très généralement l'une de ces trois choses : décès, décès ou menace de mort. La délicieuse sorcière posa sa main sur l'épaule du grand dieu de la mort qui la regardait avec un air quelque peu perturbé alors qu'elle résumait la situation de la manière la plus claire et facile à comprendre possible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

-....Elles vont toutes te tuer. Et je les aiderais.
- ... Bon matin à toi aussi...
- Je vais te donner un petit conseil mon chou... quitte la ville, part aussi loin que possible et ne montre plus jamais ta face en ville. Elles ont l'air mignonne en dormant comme ça, et tu as certainement beaucoup dû t'amuser à vivre le fantasme des héros de Shonens mais...
- ...Je ne pense pas que le fantasme des héros de Shonen inclut de se taper un clone de soi même, un monstre non-identifié et le diable en personne...
-.... mais lorsqu'elles se réveillerons, elles comprendrons la situation. Elles comprendrons que Tyzy est un salopard de gigolo qui n'a aucune estime pour les femmes... elles t'attraperons, te réduirons en pièces, te couperons les couilles, les séparerons en 7 et les enverrons aux quatre coin du monde pour que tu aille les rassembler et les chercher.
-.... au point ou j'en suis même Shenron me jugerais comme un pervers.
- Bref.... Hors de ma vue, je vais essayer d'oublier cet épisode.
- ....


Et voila de quoi il en retournait... Tyzy saisit ses affaires sur un portique foireux et s'habilla; ses cheveux cachant ses yeux, il était impossible de savoir quelle expression il avait là tout de suite... il se contentait d'ouvrir la porte doucement et quitta la chambre silencieusement. Ce qu'il vit derrière cette porte n'était pas si différent que ce qu'il avait vu dans la chambre... les trucs pixélisés et les femmes nues en moins, c'était le chaos ici. Pas de barman à l'horizon, juste des corps de gens K.O... on aurait dit l'après-champ-de-bataille. Assise sur le bar, une Hikari qui ne semblait pas avoir remarqué la présence de Tyzy faisait fondre un médicament dans un verre tout en appuyant sa tête contre le bar en fermant les yeux... Tyzy se fit aussi discret que possible pour finalement quitter le Gite. Il put alors respirer l'air de dehors et enjamber les corps des invités étalés sur la terrasse. Il quitta alors la rue, marchant et marchant sans regarder derrière lui, ses cheveux couvrant toujours ses yeux alors qu'il descendait la rue jusqu'au plus bas de Death City. Le soleil était déjà levé et plutôt haut dans le ciel... mais Tyzy ne rentrait pas chez lui non. Il s'en allait autre part, là où on ne le retrouverais jamais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il se trouvait maintenant là... son regard doré était morne et dénué de toute trace de vie. Son regard de poisson crevé se retrouvait être encore plus mortel qu'avant. Il avait même perdu la volonté de vivre... il regardait cette fine ligne qui séparait le ciel et la mer, laissant la douce brise marine se frotter contre sa peau alors que d'autres visages s'amenèrent près de lui, arborant l'exacte même figure. Caleb.... Havelock.... Soul... Stephen... Klaus... Tous regardaient l'horizon de cet air si morbide qu'une personne défiant leurs mirettes ferait un arrêt cardiaque immédiat. Qu'attendaient-ils? une nouvelle vie... un nouvel espoir, une manière de se racheter, loin des problèmes... oui, c'est probablement ça. Tyzy leva les yeux aux ciels et pris une grande inspiration avant d'énoncer sa culpabilité à ceux qui en avaient gros sur le coeur. Tous ce soir là avaient fait une bêtise, tous... ils étaient là pour se confesser en attendant le bâteau qui les emmènera vers des contrées inexplorées, loin des problèmes.. Le zombie entrouvrit les lèvres sans changer de regard, un regard identique à celui de ses camarades tous alignés à côté de lui, fixant l'horizon.

-....J'ai couché avec 14 filles, un robot, un truc et un mec.

Il y eut un petit silence, le vent se glissant entre ses paroles alors que Caleb suivit, anonçant son pécher.

-....J'ai tué une grand-mère. J'ai pris ses yeux pour un cendrier et j'ai écrasé ma clope dessus.... elle a pris feu.

Paix à son âme. Le vent se mis à souffler à nouveau lorsque Soul annonça son crime.

-....J'ai gerbé sur la collection de vieilles photos de la mère de Maka.

Un crime impardonnable...lorsque la brise maritime souffla et emporta son pécher parmis ceux additionnés aujourd'hui, ce fut au tour de Stephen de parler.

- .... J'ai transformé les habitants de la ville en monstres avides et puérils.

Merci Captain Obvious, on avait remarqué. Havelock annonça alors son pécher pendant que les autres restaient silencieux et l'écoutaient respectueusement sans détourner le regard de l'horizon.

-.....Il y a eut une fête et je n'ai fait absolument aucune connerie.

....ALORS POURQUOI T'ES LA!? Quoi qu'il en soit.. il avait peut-être seulement un coup de blues, qui sait? non, sur l'échelle de la vie d'un connard, être respectueux est sûrement un crime. Quoi qu'il en soit il ne restait plus qu'une personne qui avait gros sur le coeur; le géant manager de deux mètres qui fixait l'horizon avec cet air vide s'apprêtait à confesser son pécher.

- ...

Du moins il l'aurait sûrement fait s'il n'était pas muet. Le vent souffla fort durant quelques minutes alors qu'on pouvait au loin voir le bateau de transport de Death City arriver, tel un petit point noir se dressant devant les rayons du soleil, nos six dépressifs le regardant approcher sans rien dire... bien que la curiosité sur le crime de Klaus commençait à les rendre perplexe, aussi détournèrent-ils le regard vers leur "Camarade"..... ce type ne se contentait pas de regarder l'horizon avec un air déprimé...non... ce mec avait les ténèbres dans le regard!! ce type est pas clair du tout!! il cache un truc flippant! on peut sentir notre âme être souillée par le malin rien qu'à le regarder!... Tyzy et les autres écarquillièrent les yeux en regardant le géant et, mal à l'aise, ils préférèrent éviter de le juger et détournèrent le regard vers le bateau de transport qui arrivait petit à petit. Ils patientaient déjà depuis deux heures maintenant, à regarder ce petit point noir qui n'avançait pas... peut-être qu'il était bloqué.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


.....Pendant ce temps là, à Shibusen, et plus précisément dans la Death Room; Death the kid se reposait à l'écart de tous, dans cette chambre où le son ne vient jamais déranger qui que ce soit, cette pièce à l'écart des dimensions et des problèmes... cette pièce où il avait passé la nuit et le début de la journée pour être au calme après sa tentative de suicide de la veille. Il se trouvait maintenant là, assis devant le bureau, avec un mal au crâne, gribouillant des dessins sur des fichiers d'administration important... jusqu'à ce que d'innombrables ombres ne se profilent devant lui.

- ....Vous désirez?...
- UNE GUERRE! ON VEUX UNE GUERRE!!!
- ....Ah bon...

Kid les ignorait... il n'était pas difficile de reconnaître ces filles. Elles ont toutes un truc en commun : Cette nuit elles ont été victimes de l'un des pires ennemis de l'humanité : l'alcool. Toutes regroupées; elles affichaient un air pire qu'énervé, pire qu'un assassin traquant sa cible...elles voulaient littéralement foutre le feu au monde entier. Devant toutes les autres se trouvait celle qui s'était faite manipuler par le "grand méchant pervers", l'Esper Kotoha, qui croisa les bras sous sa poitrine et fronçait les sourcils, porte-parole de ce groupe de filles sur les nerfs. Kagura se craquait les poings en se mordant la lèvre inférieure jusqu'au sang; Maka...ne réagissait pas trop mais son père en revanche avait littéralement les cheveux sur-élevés et blonds en mode Super Saiyan de la fureur. Keira était passablement énervée... mais les autres étaient pour sûr sur le point d'exploser. Kumo se faisait extrêmement discrète à l'arrière du groupe, ses cheveux violets couvrant son visage et une aura noirâtre destructrice se développant hors d'elle.

- On veux déclencher une Guerre à Death City contre le Shinigami et tout ses compatriotes de merde!!
- ....Ah..ok.
- On veux exterminer la race masculine!!
- ...Oui, pourquoi pas...
- On veux des armes!!
- ...Dernière porte sur la gauche, placard central...
- Kay!
- Oy....

Alors que Kagura allait se contenter de cette réponse là et de s'en aller dans vers la porte à gauche pour chercher les machines de guerre et autre... une voix se fit entendre en arrière. L'aura obscure avait grandit et atteint des sommets, des sommets énormes... ce n'était pas de la folie, c'était une énorme masse de colère destructrice qui augmentait. Toutes les filles se retournèrent.. la gentille arme démoniaque souriante de d'habitude avait laissé place à quelque chose de tout à fait méconnaissable. Passant devant toutes les autres, Kumo abattit sa main sur la table avec une telle férocité que le Kid amorphe fit un saut sur sa chaise.. il n'eut même pas le temps d'avoir la moindre réaction que la jeune fille l'attrapa par le col et le souleva par dessus le bureau en grinçant des dents. Les cheveux de Kumo partaient en pics comme des ronces et son regard violet était passé au rose sous le voile sombre que ses cheveux donnaient à son visage... Un véritable démon de colère qui sommeillait en cette gentille fille; qui maintenant faisait peur à tout le monde.

- TU M’ÉCOUTES CONNARD!? ARRÊTE DE FAIRE GENRE QUE TU T'EN TAPES! T'ES UN MEC TOI AUSSI, TU FAIS PARTIE DE LEUR GROUPE DE MERDE! VOUS PENSEZ QUE VOUS ÊTES MEILLEURS!? VOUS PENSEZ QUE VOUS POUVEZ NOUS UTILISER COMME DES OBJETS!? AAAAHHH!? T'VEUX P'TET QUE JE TE RENFONCE TA FIERTÉ DE SHINIGAMI DANS TON SHINIGAFION!? TU CROIS QU'TU PEUX NOUS IGNORER COMME CA HEH!? HEEEEEH!?
-....N-Non!
- C'EST "NON MADAME"!!
- N-Non madame v-voyons il ne faut pas s-s'énerver reprenez donc votre ca-ca-calm----
- JE SUIS CALME! J'AI PAS L'AIR CALME!? DIS MOI QUE JE SUIS CALME!!
- V-VOUS ÊTES TRÈS TRÈS CALME!!

D'un geste violent la jeune fille lâcha le Shinigami contre le bureau avec une telle force que ce dernier se plia en deux sous son poids; le dieu de la mort aux trois lignes blanches s'écroula telle une victime, inconscient, son âme ressortant littéralement de sa bouche alors qu'une Kumo tout à fait différente se retourna et fit face au reste de l'équipe féminine (qui commençaient sérieusement à flipper). Quelqu'unes d'entre elles comme Medusa ou Kagura profitèrent du fait qu'elles devaient sortir les machines de guerre pour ne pas devoir subir sa mauvaise humeur...mais Kumo était officiellement devenue un monstre de colère aux dents acérées.

- JE VEUX SA TÊTE!!
- T-Tu sais Kumo tu n'es pas la seule à avoir eut ton premi----
- EST-CE QUE J'AI L'AIR D'AVOIR ENVIE D'ECOUTER TES HISTOIRES!? VA CHERCHER CES FOUTUES ARMES!! On retrouve Tyzy et on L'EXPLOSE!!
- YES SIR!

et ainsi débuta la troisième guerre mondiale.....


-----


- Bordel ce bateau met pas un peu trop longtemps à arriver?...
- ....ce bateau est comme nos vies, bloqué à l'horizon, entre le ciel et l'enfer... il doit assumer ses propres péchés...
- Et si le bateau était en fait le reflet de notre âme?...
- Et si nous étions la réflexion du bateau en réalité?...
- ...

Un doux vent marin se mis à souffler...

- .... So fucking deep.

Ils attendaient que ce bateau se déplace et sauve leur vie depuis déjà deux heures et demi... il ne fallu pas plus de temps à l'équipe féminine pour organiser des speechs de motivation dans les rues, créant en quelques minutes seulement un parti d'éradication de la race masculine. Donnant des armes aux femmes; les motivant à se battre... bien évidemment avec une pointe de magie et la capacité d'hypnotisation de Kotoha pour inviter les femmes à se battre contre les hommes, il ne fallu pas plus que de quelques minutes pour que l'enfer n'arrive sur Death City (ce que nos pauvres gars ne savent pas puisqu'ils sont trop occupés à fixer une ombre sur la mer qui ne semble pas vouloir bouger).

Sur une terrasse, quatre mercenaires prenaient le thé en écoutant la radio matinale où le message "TUEZ TOUT LES HOMMES" était diffusé en boucle, ce qui était tout à fait normal pour le Groupe 115 qui ne vit absolument aucune différence avec un matin normal; Jack croquant dans sa chocolatine pendant que Weasel montait le volume de ce magnifique slogan qu'il prenait comme une musique.. Tout était paisible sur cette terrasse jusqu'à ce que deux femmes au foyer armée d'une Kalashnikov ne se mette à tirer en random sur les hommes de la terrasse qui se prirent de plein fouet des balles à blanc. Une membre de la soudaine secte féministe !!... mais le Groupe 115 eut les réflexes appropriés, ils renversèrent la table et se cachèrent derrière, renversant toute leur bouffe. Les quatre soldats restaient adossés à la table en écoutant les hurlements de la femme ayant pété un câble, endoctrinée par les 17 messagères de l'enfer. Weasel  leva doucement la tête et esquiva de peu une balle à blanc avant de porter son regard sur Bill qui convulsait, les yeux exorbités, revoyant des images du Vietnam.

- ....Le napalm, les mines, les enfants morts! Kowloon en feu!!
- BILL!
- KOWLOON!!!
- BILL!!
- HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!! *hurlement strident et terriblement féminin*
- FUCK on l'a perdu!

Les femmes se multipliaient sur la terrasse, brandissant un drapeau avec un symbol féminin armé d'une grenade... la situation empirait dans toute la ville et ce en l'espace de si peu de temps, les femmes se retournaient contre les hommes sans raisons apparentes; les gérants de boutiques se faisaient mitrailler de balles à blanc, tout les hommes de la ville se mirent à courir en hurlant de toutes leurs forces en tentant d'échapper aux bourreaux en robes. Death City subissait une attaque de grande envergure, et bientôt tout le monde fut obligé de fuir jusqu'à la plage. Le feu dans les rues, le brouaha en ville, des chansons de torture à propos de la castration... Kotoha tenait sa revanche, elle n'avait plus qu'à trouver Tyzy et le tuer.

De retour sur le quai nos six fautifs restaient là à fixer un bateau qui ne bougeait pas et ne s'apprêtait visiblement pas à avancer. Pourtant ils ne levaient pas le petit doigt : ils se contentaient d'observer avec ce même air dépressif en espérant qu'il fasse le moindre mouvement... et leurs attentes finirent par être récompensées : le bâteau s'approchait enfin! un problème avec l'ancre de ce que le regard d'Aigle d'Havelock pouvant en dire. Le bateau approchait, approchait... et lorsqu'il fut assez prêt pour accueillir ses passagers.....Un énorme boulet de canon vint le désintégrer sous les yeux des six fuyards qui gardèrent un regard sans émotion "Like i give a fuck" .... le bateau coulait devant eux avec la cargaison et son équipage; alors que sur les débris de l'appareil flottant se trouvait une rousse énervée au grand sourire qui fixait le Shinigami....


-.....TYZOUUUUUUUUUUUUUU!!
-.....Les gars...COURREZ.

Tous en rythme, les six gars tentèrent de se retourner et courir dans la direction opposée... mais ils étaient déjà encerclés par la troupe féminine. Impossible de s'en sortir.... sauf pour Havelock qui se transforma en aigle et vola au dessus de la troupe en hurlant "LOL NOPE SCREW YOU GUYS" ....avant de se faire abattre au lance-pierre par Alice qui avait visiblement rejoint la team féminine tout simplement parce qu'elle s'emmerdait. On se retrouve donc avec Tyzy, Caleb, Soul, Stephen, Klaus et un Havelock blessé à l'aile gauche qui sont tous encerclés par des femelles prêtes à les tailler en pièces.... jusqu'à ce que l'espoir ne vienne défoncer la barrière féminine, faisant voler les culottes; défonçant tout sur son passage! c'était grand! c'était énorme! c'était blanc! c'était poilu! c'était! ....

- SADAHARU!
- BON CHIEN!!
- ....!

Bien évidemment le chien des Freelancers étaient un male (et ceux qui oserons dire le contraire n'ont visiblement pas regardé cette énorme tour de babel entre ses jambes). Et il bougeait à une vivacité assez étonnante, mordant les cols des six victimes pour les traîner au sol avant de s'enfuir vers la plage.... ce n'était que le début de la guerre des sexes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Tyzy Ghost le Ven 15 Nov - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: Re: Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!] Ven 15 Nov - 19:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.... ça fait maintenant 3 ans que la guerre a commencé. Je peux entendre les bruits des explosions au loin, les hurlements de nos hommes s'écrasant la tête dans le sable en crachant leurs boyaux ensanglantés. ça fait tellement de temps que cette horreur à débuté, tellement de temps que les femmes ont oublié comment cohabiter avec les hommes. Elles ne comprennent plus cette information, elles ne désirent désormais plus qu'une chose; l’annihilation. Sur la plage de Death City; le temps était grisonnant... la pluie menaçait de tomber à tout moments alors que les hélicoptères flottaient au dessus de la ville. Les flammes sur la plage; les coups de feu, les barbelés, les sacs de sable empilés les uns sur les autres.... Cette situation si connue de tous. Oui, le temps avait fait des dégats à la ville... Au diable Shinigami et les Rejects! c'est ici que la fin du monde se joue!! la guerre mondiale n'opposant pas les pays entre eux... mais la race humaine toute entière contre son opposé sexuel! Les femmes contre les hommes!! Un pantin aux yeux fatigués et vêtu d'une tenue militaire courait à travers les tirs ennemis afin de regagner la base des hommes, enjambant les cadavres de ses compatriotes, ses pieds menaçant de trébucher dans le sable à tout moment... Sora fini quand même par réussir à atteindre le QG de l'armée masculine, sur la partie Est de la plage. Poussant la porte du Bunker avec un air paniqué, il monta les escaliers à toute vitesse, porteur d'un message important. En très peu de temps il entra dans la salle de réunion du Bunker; les officiers masculins étaient en pleine réunion, il les avait visiblement interrompu. Le Major Stephen Ryu ré-haussait ses lunettes sur son nez en tournant le regard sur le nouveau venu; tandis que le chef des armées Havelock rangeait ses mains dans les poches de son pantalon militaire. Cette personne aux cheveux sombres et aux multiples cicatrices qui se trouvait de dos à regarder le tableau du plan de guerre (qui était griffonné de dessins incompréhensibles et de dessins de ph*llus à droite et à gauche) était évidemment....

- SHOSSAH! (commandant)
- ....
- L'Armée féminine a envoyé un message par an*s voyageur!

Une méthode typique des femelles pour envoyer message... il consistait à attraper un cadavre sur la plage et enfoncer un panneau de signalisation dans sa voie anale en griffonnant un message sur un petit papier; ces au rôle des messagers de transmettre les annonces d'un camp à l'autre. Un métier très dangereux. Sora montrait alors à Stephen la photo qu'il avait prise de l'a*us voyageur. Il s'agissait du soldat "Kite Edge Maverick"... sur la photo il gisait mort, le froc baissé et le cul en l'air, un poteau téléphonique sortant d'entre ses fesses et un message "Livrez-nous le commandeur" d'écris dessus. Stephen détourna les yeux et redressa une énième fois ses lunettes sur son nez en tournant la tête vers le commandeur qui gardait encore et toujours le dos tourné.

- Shossah...
-...Ainsi le commité des parvenus nous a trouvé...accélerez la fabrication des Patriots. L'heure du Ragnarok approche. Combien de temps avant la destruction intégrale du noyau interstélaire de Gaia?
- Je dirais que le pilier de Gaia peut tenir encore cinq ou six neutro-chocs
-....C'est trop peu, envoyez l'unité Valkyrion.
- C'est trop tôt, vous ne pourrez pas le supporter!
- ...Depuis la cinquième bataille de l'éclipse lunaire tu sais comme moi ce qui arrive aux soldats sans  amygdales. Ouvre l'antichambre de l'enfer! Destination Alpha Ouest sur la rive du soleil levant!
- YA MEIN FÜHRER!

Sora restait là à ne rien faire en arquant un sourcil, tentant de comprendre de quoi ses supérieurs étaient en train de parler. Sa curiosité trop grande, il tourna la tête vers l'albinos à la fenêtre qui observait le champ de bataille avec des jumelles qu'il tenait à l'envers.

- ... Qu'est-ce qu'ils ont dit?
- Que le café est prêt mais pas top-top.
- ...oh..

Ne supportant guère la situation plus longtemps , le commandeur des armées , Havelock, se retira de la pièce et fronça les sourcils, et lança par dessus son épaule un "Je vais superviser sur le terrain, Commandeur.". Tyzolf n'eut même pas besoin de se retourner pour comprendre ce que celui qu'il avait désigné comme chef des armées allait faire. C'était évident... les soldats avaient besoin du soutien de quelqu'un ayant plus d'expérience sur le terrain , le moral des troupes est extrêmement important. Sortant du Bunker et plongeant ses chaussures dans le sable, le commandeur à l'eyepatch s'avançait vers les lignes ennemies, deux soldats s'approchant de lui pour poser son manteau sur ses épaules alors qu'il s'allumait une cigarette, regardant ce qu'il se passait au loin. Rien n'était différent de d'habitude... du moins , rien de différent depuis ce matin : des explosions, des tirs, des soldats qui tombent par terre... mais que d'un seul côté : l'armée féminine n'a pas perdu un seul soldat depuis le début de la guerre, elles sont clairement en train de dominer. Havelock restait planté là, croisant les bras, les idées de plans se bousculant dans sa tête alors que les infirmiers rapatriaient les soldats blessés.. Un soldat sur une civière près d'Havelock l'attrapa par l'épaule et lui fit ses dernières demandes.

-... Co-Commandeur Havelock... di-dites à ma femme que je l'aimais...
- ....C'est pas ta femme qui t'as poignardé justement?
- ...Commandeur, il est mort.
- Paix à son âme...

L'homme sur la civière venait juste de faire une crise d'anémie en réalité et s'était évanouis... Oh, personne n'était mort dans cette guerre en réalité, toutes les balles sont tirées à blanc.. mais pour une raison X ou Y tout le monde réagis comme s'il s'agissait de pertes réelles. Havelock grinça des dents en tordant sa clope contre sa mâchoire alors qu'il avançait, entrant dans le champ de bataille sous le regard du Shossah, Tyzolf Von Hipsterstenderfield qui avait enfin décidé d'arrêter de montrer son dos; dévoilant sa magnifique moustache de dictateur.

- .... Bonne chance, Havyluk. The Dictator


----


Du côté du champ de bataille féminin, le Bunker des filles était visiblement et nettement mieux équipé que celui des garçons : les affaires étaient rangées à leur place, chacun avait son rôle, et pas une seule victime à déplorer dans le coin de l'infirmerie. Spirit Albarn, un traître masculin avait rejoins le côté de filles pour se venger des hommes, et plus particulièrement de celui qui avait pris la virginité de sa fille... le Fürher. Il se trouvait donc là, dans une robe rose dévoilant ses jambes poillues, des boucles d'oreille fushia aux oreilles et du rouge présent sur les lèvres alors qu'il pointait du doigt la Présidente des armées féminines, Kotoha Mizushitsukuzakekatamaru. Qui restait assise sur son trône à superviser la bataille sur les écrans, caressant la tête d'une Kumo pour l'instant calme.

- COMMANDANTE!! Combien de temps cela vas-t-il prendre avant qu'on ai la tête de ce petit con!
- Patience, Spirita. Patience.
- Mais cette guerre dure déjà depuis 3 ans!!
- ....Non je suis à peu près sûre que ça a commencé ce matin. Quoi qu'il en soit! tu ne dois pas perdre ton calme. Keira! Medusa! quelles sont les positions ennemies?

Les deux sorcières occupaient la place de génie informatique pour ce coup-ci, utilisant la magietechnologie d'Azulith fournie par Bridget pour survoler la zone et observer les déplacements ennemis. Les sorcières répondirent quasiment en même temps.

- C'est un véritable bordel, ils n'ont aucune formation particulière et on dirais que quelqu'un a commencé un Barbecue.
- Aucun signe de Babyface, il ne compte certainement pas quitter le Bunker.
- ....C'est donc à nous d'attaquer...LÂCHEZ KAGURA!
- à vos ordres!

---

à l'intérieur du Bunker masculin, L'officier d'observation Caleb Dörner était posté à la fenêtre, observant les moindres mouvements de l'armée féminine sans en perdre une seule miette pendant que l'officier de ravitaillement Soul Eater et le stratège Lysander Leighford se rassemblaient à côté du Fhürer et son attaché personnel Stephen Ryu; les quatres hommes mettaient en place leur plan de bataille sur ... une table de jeu de Monopoly. Tous gardaient un air très grave et très sérieux alors qu'ils tentaient tous d'ignorer la fureur de la guerre. Dans un élan dramatique, Lysander attrapa le pion du petit chien et le déplaça de quelques cases avant de se gratter la barbe qu'il n'avait pas; tout ça sous le regard influent du Fhürer et sa magnifique moustache. Il se trouvait assis dans son siège, adoptant la Gendou Pose en tentant de comprendre quelque chose à ce plan qui n'avait aucun sens... comme tout ce qu'ils font depuis le début de cette guerre en fait.

- Nous devons nous frayer un chemin à travers les lignes ennemies et éliminer leur commandante à la source.
- La commandante c'est le bateau right?
- Ya mein Fhürer.
- Je vois, continuez....

Alors que Lysander continuait de déplacer des pions sous le regard très sérieux et concentré des trois autres hommes, Caleb scrutait du regard le champ de bataille Est, là où l'armée masculine était clairement dominée par les filles. Klaus se rabattait derrière les sacs de sables pour se mettre à l'abris des tirs ennemis, rechargeant son arme et la re-calibrant. Il fut bientôt rejoins par les quatre mercenaires du groupe 115 qui eux aussi étaient venus se mettre à l'abri de l'attaque. Jack et Klaus se fusillèrent du regard avec un mutuel air indifférent et sans émotions, observé de près par Bill qui se grattait la moustache tandis que Weasel les regardait tout les deux avec un air tendu... comme deux jumeaux qui se rencontrent.

- Z'êtes frères ou un truc du genre?...

Ce fut au tour de Dmitri de regarder Bill dans les yeux, les deux Russes barbus se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.... Weasel était presque prêt à rencontrer son clone mais son regard s'était finalement posé sur un Japonais moustachu qui n'avait strictement rien à voir avec lui. Autant dire qu'il faisait la gueule.

-...On dirais Shoji, d'Alcatraz.
- Ah ouais...
- LES FEMMES CONTINUENT DE PRENDRE DU TERRAIN!
- Takeo! est-ce qu'il manque quelque chose à ton revolver?
- De l'honneur! cette arme manque d'honneur!
- DAMMIT TAKEO!

Soudain un hurlement lointain se fit entendre,  et le corps nu d'un pauvre type passa au dessus des sacs de sables, et donc du groupe 115 et de leurs clones. Quelque chose de pas naturel venait de se produire. Inquiet, Klaus fit signe aux autres de ne pas bouger alors qu'il levait doucement la tête hors de la planque pour regarder au loin... il vit l'horreur personnifiée...

De retour dans le Bunker, les pièces sur la table de Monopoly semblaient s'être multipliées, il y en avait tellement qu'on ne pouvait plus comprendre quoi que ce soit. Il y avait même des pièces de jeu de dame, de course équestre, de mahjong et un putain de pokémon. Et pourtant toute l'équipe stratégique continuait d'agir comme s'ils comprenaient quelque chose à ce qu'ils déblatéraient mutuellement hors que ça n'avait...strictement aucun sens. Une explosion immense se fit entendre, des corps volèrent dans tout les coins , l'un d'eux s'écrasa même contre le Bunker. Caleb retira ses jumelles et tourna la tête vers le Shossah avec un air critique.

- COMMANDANT! L'aigle s'est posé sur le nid!!
- ....Impossible.

Tyzy pris un air grave; Stephen était particulièrement tendu, Lysander ne comprenait juste pas, et Soul se bouffait les doigts et entrait en hyperventilation. Le Fhürer quitta son siège et se déplaça jusqu'à l'officier d'observation et pris ses jumelles, observant dehors... l'aigle s'était effectivement posé sur le nid... littéralement : il y avait un petit arbre sur la plage avec un nid coincé dedans, et un aigle venait de se poser dedans, tout simplement.... Fascinant right? Pas autant que Caleb qui venait de s'écrouler par terre d'un seul coup, surprenant Tyzy qui se baissa immédiatement pour prendre la tête de son officier d'observation dans les bras en gardant un air dramatique alors que le sang du Mosher se répendait sur le sol.

- ALBIGAAAAAAAAAAAAAAAAAY!!!
- SHOSSSAH!! Leur Sniper a accès à notre volet d'observation! QUE TOUT LE MONDE FERME LES VOLETS!!


Un magnifique tir de Sniper de la part d'Alice Kingsley, la tireuse féminine logée au dessus du Bunker, tirant pile là où ça fait mal... dans la tête quoi. Les volets furent rapidements fermés, Tyzy abandonna le corps de Caleb et retourna à sa place, abattant ses mains sur le bureau en conservant son air autoritaire, il perdait patience et s'apprêtait à énoncer son plan... jusuqu'à ce qu'un signal radio provenant du Talkie Walkie Fisher Price d'Havelock ne résonne sur la table , la voix du commandeur des armées se fit entendre et annonça une autre mauvaise nouvelle.

- .... Shossah. Ils ont lâché les Berserker!! Restez à l'abris et ordonnez aux troupes de se retirer!
- ....CES SALOPES!! Havelock ! rentre à la base tout de suite!! tu ne peux pas l'arrêter!!
-.... Non Shossah....c'est le travail d'un capitaine de rester sur son navire jusqu'à ce qu'il coule.
-biiiiiiiip-
- HAVELOOOOOCK!!


La transmission fut coupée lorsque le sorcier écrasa le jouet sous son pied; grillant sa clope et finissant par la croquer pour finalement l'avaler comme un bonbon. L'homme au cache-oeil sortit de son dos deux AK-47 et se mis à courir en direction de la plage, là où son regard d'aigle scrutait l'apocalypse qui s'amenait de plus en plus près, soulevant derrière elle un énorme nuage de sable. Inarrêtable, passer à côté d'elle vous projetait à des centaines de mètres dans les airs; les mines explosant sous ses pieds ne l'égratignent même pas... l'unité Berserker de l'armée féminine : Kagura!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Havelock courra, esquiva les tirs ennemis et glissa sur les genoux jusque derrière le sac de sable où était déjà réfugié le groupe 115 ainsi que d'autres membres de la Brigade Préstige tel qu'Hazama qui se taillait les ongles, ou Henry qui préparait son thé tout en portant un vulgaire casque de la deuxième guerre mondiale qui tremblait sur sa tête à chaque secousse des pieds de Kagura qui fonçait dans cette direction comme un troupeau de boeufs à elle seule. Le sorcier fronça les sourcils et lança un rapide regard aux soldats.

- Je vais la retenir... dépêchez-vous de rejoindre le Bunker. Le Fhürer a besoin de protection!
- Non!! on ne peux pas t'abandonner ici, tu vas te faire tuer!

Weasel avait beau protester, Hazama l'attrapait par le col et l'obligeait à quitter la place pour courir dans les sens inverse.

- Nooooooooon!!
- Tais-toi! ne rend pas son sacrifice vain!!

Toute la troupe qui se trouvait derrière les sacs de sables quittèrent alors l'endroit pour se réfugier derrière la deuxième zone défensive. Havelock réajustait ses gants sur ses mains tout en marchant tel un badass vers l'horreur qui approchait à toute vitesse. Son dernier combat, son dernier devoir envers sa race...  Jusqu'à ce qu'il ne voit une seconde ombre à côté de lui, souriant, ré-ajustant ses lunettes sur son nez.

-....Qu'est-ce que tu fous là, y'a aucune chance que tu la maîtrise.
- Toi non-plus...échouons à deux, Havelock!! YAAAAAAAAA!!!

Havy restait planté là à regarder Stephen foncer en direction de Kagura, une mitraillette en main alors que la chinoise-tank continuait de courir en envoyant valser de tout les côtés les soldats ennemis en hurlant "HARLEEEEEEY DAVIDOSOOOOON!!" ... la distance entre Kagura et le gardien se faisait de plus en plus maigre, de plus en plus maigre! quelques centimètres avant l'impact et! ET!!!.... et rien du tout, Kagura semblait l'avoir complètement ignoré, laissant le gardien là en plein milieu du champ de bataille à derper, jusqu'à ce qu'une femme ne l'attrape par le bras et ne le tire vers la base féminine.

- Une soldat comme vous ne doit pas s'approcher si près de la base ennemie! contentez-vous de rester à la place qui est votre, Madame!
-....K'...

Steph se sentait vraiment frustré, il était passé de la place de bras droit badass du commandeur à.... Espion. Ne croyez pas qu'il est possible de faire un RP sur Stephen sans se moquer de son manque de virilité , c'est tout bonnement impossible. Quoi qu'il en soit le binoclard était tiré contre son gré en direction de la base féminine alors que Tyzy se marrait comme une tâche devant le poste d'observation secondaire.

- HAHA LES CONNES ELLES N'ONT PAS [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Huehehehehehehehe!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.... pendant ce temps là, la menace était toujours la même : Kagura fonçait sur Havelock qui restait planté là, comme un Gandalf prêt à hurler "VOUS NE PASSEREZ PAS!" en croisant les bras comme Lord Genome, son unique oeil fixant la rousse qui s'approchait à toute vitesse. Havelock avait alors compris que sa dernière heure avait sonné... mais ...

- JE NE MOURRAIS PAS SANS ME BATTRE!!
- HUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!
- BRING IT ON! CHINAAAAA!!

----

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une énième explosion retentis et voila que le Fürher a perdu deux de ses plus vaillants combattants. Il ne restait plus que lui, Soul et Lysander... du moins , pas Lysander, puisqu'ils l'avaient flingué. Pourquoi? Ce mec disait des trucs trop compliqué pour être géré par le cerveau de retardé de nos deux militaires improvisés qui pour une fois ont préféré se la jouer Mafioso en exterminant la menace. La situation devenait critique... Tyzy n'avait même pas besoin de regarder hors du Bunker pour comprendre que Kagura se rapprochait de la base à une vitesse folle en envoyant valser tout les hommes qui se dressaient sur sa route : il ne lui suffisait de faire qu'un mouvement pour que des tonnes et des tonnes de cadavres de 80 kilos s'écrasent sur le sable brûlé par les flammes. La messagère de l'enfer était une rousse... la situation était pire que critique. Le Shossah restait malgré tout assis sur son siège de commandement et se réfléchissait, baissant les yeux vers le sol alors que Soul s'apprêtait à poser la question qui était sur toutes les lèvres....

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant!? Elles envoient des Blackbirds au dessus de nous, elles vont nous bombarder c'est certain!!
- ....

Un long silence accompagna les paroles d'un Soul qui finit par grincer des dents et abattis ses poings sur la table, faisant trembler les pièces de Monopoly. L'heure était grave, ils perdaient cette guerre à une vitesse plus terrifiante qu'on n'aurait pu l'imaginer. Les hommes se faisaient tirer dessus par leurs propres femmes; d'autres malheureux étaient envoyés à 100 mètres dans les airs et défroqués par un Falcon Punch de l'ogre chinoise. D'autres encore étaient pourchassés par la bête féroce qu'est Kumo, ayant visiblement été lâchée par l'armée féminine pour étaler le nombre de victimes. C'était pitoyable... mais Tyzy allait devoir prendre des mesures. Le Shossah se leva de son siège en grinçant des dents, appuyant son doigt sur la commande de transmission vers le bâtiment d'ingénieurerie se situant juste en dessous du Bunker. C'est également là où se trouve l'infirmerie et le contrôle maritime. Le son de l'appareil grésillait mais quelqu'un fini par répondre.

- Professeur Stein... j'ai une requête à faire. Est-ce que la bombe nucléaire est prête au lancement.
- Elle n'attend que ton ordre pour être envoyée, Shossah.
- Je vois...ces Blackbirds risquent d'être emmerdants, je compte sur vous pour calculer la meilleure trajectoire pour stopper Kagura ET éliminer ces avions.
- Pour qui me prends-tu Tyzolf? c'est comme si c'était fait. HAZAMA! HENRY! Placez la bombe dans la rampe de lancement! trajectoire AB745! Code : SUBWAY! qu'on m'apporte un sandwich!

La transmission se coupa à ce moment là... un petit rire sadique se mit à apparaître sur les lèvres de Tyzy alors que Soul écarquillait les yeux, le stress montant en lui alors qu'il observait le commandant des armées masculines commettre une action qu'ils allaient sûrement regretter.

- Il n'y a pas d'autres moyens d'arrêter Kagura... si on peut au moins gagner assez de temps, ça sera suffisant.

-----

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Stephen était finalement parvenu au coeur du Bunker féminin, visiblement sa réputation de femelle aura été pratique dans cette bataille : il allait maintenant pouvoir les détruire de l'intérieur! ... mais la première chose que l'ancien officier de police réalisa était la suivante : les filles étaient clairement mieux équipées et certainement mieux organisées que les hommes qui se défendaient comme des pieds. Une légère goutte de sueur apparu sur sa tempe alors qu'un main se posa sur son épaule; son regard verdâtre croisa les yeux de flammes d'Hikari, habillée en commandante militaire du style de la deuxième guerre mondiale.

- Qu'est-ce que tu fiche à lambiner toi!? dépêches-toi de descendre à la réserve! Asahina et Makoto ne peuvent pas tout ravitailler toutes seules!
- O-Oui madame!

Stephen était tout particulièrement tendu mais il semblerait que ces filles soient décidément extrêmement aveugles. Il redressait sa casquette sur sa tête et descendait les escaliers, les filles se bousculaient dans tout les sens... mais d'autres ne faisaient strictement rien et restaient tout simplement assis là à regarder. C'était le cas de cette fringante blonde flippante qu'on connaissait aussi sous le nom du "Kishin" et qui s'amusait à regarder tout le monde faire de son mieux pendant qu'elle se taillait les ongles. Bridget se trouvait assis(e) sur ses genoux, et juste à côté se trouvait Yzyt. Stephen fit mine de n'avoir rien vu et continua de descendre les escaliers jusqu'à ce qu'il ne voit quelque chose qu'il n'aurait peut-être préféré ne pas voir : elles construisaient quelque chose; quelque chose d'énorme et extrêmement dangereux. Autre que les lances-missiles souterrains; quelque chose de gigantesque se trouvait sous une bâche et la mécanicienne Angelika venait réculièrement y donner quelques coups de clé à molette. Stephen ravala sa salive et continua son chemin incognito jusqu'à apercevoir l'espionne professionnelle de la Brigade prestige, toujours souriante et heureuse alors qu'elle tenait entre ses mains un obus...et ce n'est pas de sa poitrine qu'on parle pour une fois. Stephen restait pâle en voyant l'arme qu'elle tenait à bouts de bras comme si te rien n'était. Non-loin d'Asahina se trouvait la beast cornue, Azariah, qui semblait se bourrer la gueule avec une bouteille de Whisky.

- C'est rigolo comme jeu tu trouve pas ? C'est comme si c'était une vraie guerre!
- *Peut-être parce que C'EST la guerre !?* Oh , euh... Hikari m'a demandé de te filer un coup de main.
- Oh c'est gentil! tien , amène ça au lance-missile de l'autre côté s'il te plait.

Et voila que l'Enhancer d'eau lui remettait entre les mains un truc trois fois trop lourd pour lui. Ses jambes fléchissaient sous le poids de l'arme de destruction massive qu'il n'était visiblement pas prêt à porter. Elle? Oh elle se mettait à rire avec toute la bienveillance qu'elle avait, même Kumo avait réussi à craquer... mais pas elle. Il faut croire qu'à part les Donuts et les gens attentionnés, il n'existe rien de dangereux dans le monde. Stephen ravala sa salive et tenta de marcher jusqu'à la bâche discrètement en posant le missile dans un coin, échappant à la vigilance des demoiselles pour finalement passer sa tête sous la bâche... ses yeux s'écarquillèrent : le monde n'était définitivement pas prêt pour une chose pareille! le monde allait exploser! Paniqué, Stephen tourna la tête à droite et à gauche, essayant de trouver un quelconque moyen de détruire la machine... mais avant même qu'il n'ai eut le temps de faire quoi que ce soit; Une Azariah ivre morte qui se prenait pour une adulte lui bloqua la route.

- B-Beau temps n'est-ce pas?
- ......T'as une tête qui m'revient pas...
- ...Merci ?
- ....*BURP*

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et ce rot fut suffisant : une salve de flammes vint transformer le pauvre gardien en marshmallow de camp de vacances, hurlant à la mort, La beast s'écria de toutes ses forces "SPY! SPYYYYYYYY!!" et il ne fallut pas plus de temps pour qu'une horde de femmes ne descendent les escaliers et ne se ruent sur le pauvre Stephen, le tabassant avec tout ce qu'elles avaient jusqu'à ce qu'il soit inconscient... du Spycheck de qualité.

à l'étage supérieur, Kotoha et l'équipe de manoeuvre générale observait le champ de bataille dans sa globalité; elle continuait d'invoquer des Black Birds à l'aide de sa langue (Kotodama) et les faisait voler au dessus des nuages, prête à les lancer sur la base ennemie... jusqu'à ce qu'un bruit strident sortant de l'un des PCs ne se fasse entendre; la robotte Maze Wing éclaircit immédiatement la lanterne de toutes les femmes inquiètes dans la pièce. Elle affichait un air dramatique en tournant la tête.

- Ils ont lancé un missile nucléaire!!
- C'---C'est une blague!!?
- Je crains que non... Dix de nos Blackbirds viennent d'être détruits !
- Ces petits salops... ils essaient d'arrêter Kagura! Prévenez-la! dites-lui de se replier!!
- Impossible elle est trop loin maintenant!!
- MERDE!!


----

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

à près de 1000 mètres dans le ciel... un objet imposant détruisait les avions de chasse uns à uns. Le projectile était pourtant largement plus petit qu'un avion de chasse ou un missile nucléaire... et pourtant son simple contact suffisait à écraser les vaisseaux qui eurent le malheur d'entrer dans sa trajectoire. Le missile ultime, le fléau du champ de guerre; l'arme secrète de l'armée masculine!! Tyzy observait sur le moniteur l'arme fatale... littéralement, il regardait le film "L'Arme fatale" par Richard Donner.... mais il finit par s'ennuyer et tourna plutôt la tête vers le moniteur qui affichait leur arme secrète s'élançant dans les airs, volant comme un gracieux petit oiseau et rependant les flammes dans le ciel. En plein milieu du champ de bataille; le projectile gigantesque perdit de la vitesse, soit à peu près là où se trouvait la Kagura courant encore et encore vers la base ennemie... l'objet perdait de l'altitude et gagnait en vitesse alors qu'elle fonçait désormais comme une énorme ogive nucléaire vers le sol, pile dans la trajectoire exacte de la sorcière de la tardigrade. Plus de 300 mètres..... 200 mètres.... Les sorcières tentaient de déterminer la nature de l'ogive à travers des radars perfectionnés, et ils réussirent à déterminer la nature du projectil, mais trop tard.... La cible descendait à Mach 3, des flammes entourant son corps. Kagura sentit cette chaleur au dessus de sa tête et du la lever un moment... mais c'était beaucoup trop tard, juste au dessus d'elle tombait le fléau, l'arme ultime de l'armée masculine...

- VAS-Y ! BUTCHEEEEER!!!

La petite chinoise n'eut même pas le temps de dire "Aaaaaah!!" que l'énorme masse de graisse putride s'écrasa sur elle, soulevant le sable sur des kilomètres dans ce qui sembla être un champignon atomique composé de souffre et de sable; détruisant les installations féminines, balayant les zones défensives principales des deux camps, faisant trembler les Bunkers alors que Soul et Tyzy s'adonnaient à un rire sadique en parfaite synchronisation en observant le chaos se répandre sur la plage de Death City. Les femmes furent envoyées à la flotte; les hommes disparurent de la surface de la plage; le sable formait un écran de fumée entre les deux camps, aucune trace de la chinoise ou du zombie. Kotoha se mordait la lèvre inférieure jusqu'à ce que celle-ci ne se mette à saigner; le Bunker féminin venait de subir une énorme perte et la tension venait de monter à une vitesse inimaginable.

- HUAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!!
- Shossah! Le tir est un succès!! Nous avons éliminé les défenses ennemies!
- Plus qu'à détruire leur base...
- Ne nous pressons pas , Tyz... y'a un blem. On a aussi bousillé nos défenses... ça veut dire que si elles envoient un autre monstre comme celle-là, on aura pas de quoi se protéger.
- PFFFFFT Silly you! on a éliminé Kagura? qui d'autre pourrait possiblement nous mettre en difficult-----
- TYZYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY !!!!!! HAHAAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!!!
- Merde je l'avait oublié celle là!!

Franchissant l'immense barrière de sable, L'arme démoniaque de type Arc, et accessoirement le bras droit de la commandante de l'armée féminine; Kumo Kô s'élançait dans le champ de bataille masculin sans la moindre défense, tenant dans ses mains une tronçonneuse. Son air était particulièrement terrifiant, et elle avançait à une vitesse terrifiante.

- .... Shossah. C'est mon tour.
- S-Soul !?
- .... Si elles vous choppent, tout est terminé. Ce sera mon dernier combat... je vais essayer de mourir comme un mec Cool.
- ... je ne t'oublierais pas.
- Haha..

Tel un héros, Soul Eater retira sa casquette de militaire et la posa sur la table, n'échangeant aucun dernier regard avec le commandeur suprême Tyzolf Von Hipsterstenderfield. Il souriait, ses dents pointues brillant presque à la faible lumière à l'intérieur du Bunker alors qu'il descendait les marches en transformant ses deux bras en lames de faux; avant de se précipiter à courir dans la direction de Kumo, hurlant de toutes ses forces, ses bottes poussant le sable derrière lui avec une certaine férocité tandis qu'il pouvait bientôt voir derrière l'épais nuage de sable la silhouette de l'arme démoniaque armée d'une tronçonneuse qui riait comme une folle. Quelques centimètres avant l'impact et.... le contact se fit : La jeune femme aux cheveux violets lança un énorme coup de tronçonneuse sur les lames des bras de Soul qui endurait l'attaque en grinçant des dents, de multiples étincelles s'échappant du contact des chaines et de la lame rouge. Un combat qui s'annonçait très intéressant : L'arme démoniaque psychopathe contre l'arme démoniaque cynique, les deux combattants étaient au top de leur conditions de combat, prêts à livrer le combat le plus épique de tout les temps! ... jusqu'à ce que .... "Bang"; les deux ne s'arrêtent soudainement, les yeux révulsés et du sang s'échappant de leurs deux poitrines et dos. Quelqu'un venait de leur tirer dans le dos au loin, touchant alors les deux armes démoniaques qui s'écrasèrent au sol et rendirent leur dernier soupir. Qui avait pu tirer? cette personne sortait de sa cachette, sa silhouette sombre se démarqua petit à petit de la tempête de sable causée par la frappe Butchéenne. Il retira sa casquette et....

- ...

le tueur n'était autre que Klaus. froid et traître comme d'habitude, il avait néanmoins accomplis sa mission et protégé le Fhürer de l'attaque ennemie même si cela voulait dire devoir abattre un des leurs. Le regard du grand muet se faisait de plus en plus obscure, cachant encore son crime atroce qui semblait le hanter tel un Espurr.

---

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que plus rien ne menaçait le camp masculin pour l'instant, les femmes ressentaient le stress monter, plaçant des défenses de secours et lançant des fantassins mère-de-famille lambda (ce que les militaires opposés firent également parce qu'une guerre n'est pas une guerre sans un bon millier de PNJs lambdas qui se tapent sur la gueule). L'attention des filles était désormais surtout portée sur ce qu'il se passait sous leur propre toit : un espion avait été découvert par le "Spycheck" d'Azariah qui s'amusait à brûler des gens au pif comme ça pour rien. Stephen fut alors ligoté et amené dans une chambre d'interrogatoire ou Keira se chargea personnellement de l'interroger. Une pièce blanche et extrêmement lumineuse où les gouttes de sang coulaient du corps du gardien, désormais à poil et pendu par les pieds; alors que la sorcière commençait à marcher autour de lui en frappant de temps en temps son martinet à piques contre sa main.

- Je ne vais pas y passer par quatre chemins : Qu'est-ce que Tyzy a en tête? l'ogive nucléaire... la perte de contact avec Kumo et Kagura... quel est votre plan?
- ... Plutôt crever!!
- Tu n'aimerais peut-être pas que je frappe là où ça fait mal.... n'est-ce pas? ~
- .... Je... je ..!!

Stephen ravala sa salive et hurla de toutes ses forces dans un act de courage qui déstabilisa la sorcière, la forçant à grincer des dents et à s'énerver intérieurement.

- JAMAIS JE NE TRAHIRAIS MA PATRIE!! JAMAAAAIS!!
- Je vois, tu ne me laisse donc pas d'autres choix que de te tuer...

Stephen se maudissait intérieurement d'avoir été aussi stupide pour dire une chose pareille... mais au fond de lui il savait que c'était la meilleure chose à faire. Keira surnommée "La sadique" laissa tomber son martinet et leva doucement le bras vers le gardien, prête à le réduire en bouillie....et c'est ce qu'elle fit, retirant les lunettes du nez du Ryu, elle se mit à les regarder avec un air des plus psychotiques.

- C'est fini..!!!

Et elle les brisa entre ses doigts avant de quitter la pièce sur un air fier... elle venait de tuer Stephen Ryu, la paire de lunettes.

- ....wat?

----

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- Ainsi nous sommes sur le même pied d'égalité, Kotoha!
- Ainsi nous sommes sur le même pied d'égalité, Tyzy!

Les deux chefs des deux camps renfonçaient mutuellement leurs doigts dans leurs sièges (la maigre différence c'est que l'accoudoir du siège tout pourrit sur lequel Tyzy était assis le laissait littéralement enfoncer ses doigts dans la mousse)... bref, il allait être temps de mettre fin à cette guerre. Et puis la vérité en était toute autre : ils n'étaient pas réellement tous sur le même pied d'égalité, oh que non... les filles avaient encore cette arme ultime qu'elles n'avaient pas encore dévoilé. cette arme que Stephen eut la chance de voir, mais pas son propre camp... paix à son âme. Dans le Bunker féminin, Kotoha descendit de son siège et demanda à Alice de la remplacer pour la supervision (ce que la blonde fit avec joie alors qu'elle s'amusait visiblement plus avec sa console qu'autre chose). La fille aux lunettes et à la tenue militaire aux très nombreuses décorations finis par se poster devant l'équipe de création d'armes destructrices de la mort qui tue et les surplomba de son regard supérieur.

- .... Est-t-elle prête?
- Affirmatif Commandante!!
- Je vois ... l'arme destructrice de volonté, la 5e Arcane interdite des tombeaux de Tutankafer.. enfin restaurée.. LES FILLES ! IL EST TEMPS D'EN FINIR!! Plus besoin de se retenir! les garçons ont déjà envoyé leur Ultimatum! mais il nous reste encore plein d'armes!! GO ! GO GO!!
- YA MEIN FH...euh...
- ....
- ....YA!

Les femmes s'activèrent de tout les côtés, toutes prirent avec elles des armes et sortirent en trombe du Bunker, passant ce qui autrefois était les lignes défensives avec une vivacité étonnante, hurlant et brandissant des bannières très explicites d'un petit stickman qui se faisait écrabouiller le bâton par le pied d'une stickgirl. Angelika et son équipe de mécaniciennes descendit à la passerelle de lancement, là où elles allaient lancer leur arme ultime.

De retour au Bunker masculin, Tyzy quitta également son poste, suivit de près par deux gardes du corps : le terroriste Zenix Flame qui avait fait ses preuves dans la guerre du "faittoutpéterkistan", et l'officier de combat rapproché Black*Star qui visiblement n'avait pas la moindre idée de ce qu'il foutait ici. Tout les trois descendirent en machinerie, passant à côté de l'infirmerie du docteur Faust pour rapidement jeter un coup d'oeil à son travail de génie et à celui de Stein... c'était comme il l'imaginait : les soldats abattus étaient remis sur pieds uns à uns!! mais très bizarrement...enfin vous verrez ça plus tard. Tyzy lança un petit signe aux docteurs pour les remercier de leur travail, et il continua sa marche jusqu'à une énorme salle dans laquelle se trouvait une personne assise sur un siège, ses membres enchaînés aux murs de la pièce sombre où on ne voyait presque rien. Tyzy scruta leur dernière arme secrète du regard avec un certain air perturbé, il savait que la fin approchait. L'homme assis en face de lui tenait dans sa main un verre remplis d'un liquide rouge; ses lunettes oranges brillant au peu de lumière qui entrait dans la pièce alors que son sourire sarcastique et emplis de malice s'agrandissait.

-....Alors on est tombé si bas, Shossah....
- Tais-toi et contentes-toi de faire ce que tu sais faire de mieux.
-... Vous allez devoir en prendre l'entière responsabilité, Shossah... Dites les mots...
- .... Est-ce que j'ai vraiment la gueule de Sir Integra?
- ...Non mais je me sens plus motivé quand quelqu'un le dit
- Qu'est-ce que tu peux être chiant. Ahem!!

Tyzy se racla la gorge une bonne dizaine de minutes de avec toutes les sonorités possibles et imaginables avant de prendre une grande inspiration et d'énoncer les mots que la plus puissante Death Scythe à distance de Death City voulait entendre...

- ....SEARCH AND BEACHBOY!
- ...Close enough.

Les chaînes furent alors relâchées dans un énorme fracas, le vampire se levait de son siège, faisant apparaître dans ses deux mains les pistolets qu'il chargea de balles à blanc avant de quitter la pièce , passant à côté du commandeur. Les deux gardes de Tyzy l'abandonnèrent également pour foncer vers le champ de bataille... l'affrontement final a sonné.


---

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Tyzy Ghost le Ven 15 Nov - 21:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: Re: Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!] Ven 15 Nov - 19:23

16h04 - Plage de Death City...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La bataille finale se fait déjà sentir. Les deux camps s'apprêtent à lâcher leurs armes l'un sur l'autre, mais qui gagnera? Est-ce que les femmes prouverons leur supériorité sur les hommes? ou bien est-ce que ceux-ci montrerons qui a la plus grosse....fierté. Près de 100 soldats féminins se tenant du côté des filles, et un énorme objet sous une bache sort de sous un sol métallique camouflé sous la plage de Death City, quelque chose d'absolument immense. Les femmes font fière allure, certaines n'ont même pas d'arme normales : Maka y allait avec ses doigts transformées en mini-faux, Spirit y allait avec ses talons aiguille... Alice rechargeait son sniper, Asahina cuisinait des gauffres; Keira sortit son fouet, Maze sortait le bazooka... Medusa était déjà en train d'imaginer comment elle découperait Tyzy et Stein lorsqu'elle les aurait maîtrisés. Bridget et Yzyt restaient en arrière à sourire comme des tâches alors que Daiki rangeait ses mains dans les poches de sa jupe en arborant un air fier. Blazy croquait dans une tige de métal en flinguant la team adverse du regard. Makoto entraînait ses coups de poings... les soeurs Thompson aidaient Alice à régler la trajectoire d'un énorme lance-missile. Tsubaki se contentait de soupirer profondément en ramassant des coquillages sur la plage sans faire attention à la guerre. A.B.A l'aidait à ramasser ses coquillages comme une esclave... Angelika devait très certainement se trouver derrière la machinerie de cet énorme truc bizarre. Et dans l'ombre une silhouette sombre aux yeux rouges brillants s'avançait. Kotoha finit par se poster devant tout le monde, prête à lancer le départ de la bataille finale.


Du côté des garçons, ils arboraient tous une pause très classe également, mais ils semblaient en nombre particulièrement réduit ; il ne restait plus que Tyzy, Black*Star, Zenix, Stein et Faust. Tous arboraient une pose badass inspirant la virilité et le matcho-isme à l'état pur alors que la tempête de sable était encore et toujours très épaisse derrière eux, ça semblait même couvrir quelque chose. De leur côté également une silhouette sombre aux yeux rouges était facile à reconnaître. Tyzy pris les devants, prêt à annoncer le départ de la bataille finale. Croisant les mains derrière son dos, Tyzy poussa un long soupir et regarda droit devant lui, donnant un discours motivateur à son armée.

-....Peut-être qu'on ne reviendra pas vivants de cette guerre. Mais nous l'auront fait comme des hommes!! Apprenons à ces bitches qui sont les mâles! Montrons-leur qui commande et qui porte la culotte!! LES GARS! BATTEZ VOUS JUSQU'A L'EPUISEMENT! QU'EST-CE QU'ON COMBAT!?
- IT'S AN ANGERU!
- PRESQUE!

Les deux commandants de chaque côté levèrent le bras vers l'avant et hurlèrent de toutes leurs forces ce qui fut le départ de la dernière phase qui décidera de l'avenir de l'humanité : La fécondation ou le clonage!!

- GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les coups de feu dans tout les sens, le Groupe 115 sortant du nuage de poussière et fonçant à toute vitesse suivit par des centaines d'hommes rapiécés par Faust : Certains avaient subis des modifications ridicules comme avoir un bras de tractopelle à la place du bras, un autre avait des roues de voiture à la place des pieds; un autre avait une télévision à la place de la tête...bref une armée d'infirmes rapiécés par le démoniaque scientifique!! Le Ninja et le terroriste s'élancèrent dans la bataille, suivit de près par le Vampire démoniaque qui tirait des balles à Mach 20 dans toutes les directions (blessant même ses co-équipiers). Tyzy et Kotoha restaient quand à eux à leur place, celui qui avait la meilleure armée en ressortirait vainqueur! ...et là c'est le moment des ralentis, de la guerre, des souffrances... Alucard allongeait son high-score en headshotant tout ceux qu'il voyait approcher; mais les pertes n'étaient pas lourdes que du côté féminin : Alice eut vite-fait de rétamer le Groupe 115 et leurs clones en quelques tirs seulement, aidée par les soeurs Thompson. Maka et Black*Star se jetèrent l'un contre l'autre, prêts à livrer un combat épique!!.... mais les deux trébuchèrent un corps et s’assommèrent mutuellement (oui c'est une fin de combat pitoyable.)

Les explosions, le napalm, les enfants morts, Kowloon!!...non on l'a déjà faite cette là... enfin bref le scénario de guerre typique des corps qui volent dans tout les sens, des femmes qui se font faucher par des bras de tractopelle, Zenix qui marche sur sa propre mine ou Alucard qui fait son badass en réduisant considérablement les cibles ennemies très rapidement. Stein et Faust finirent par également sortir de l'ombre, dégageant le sable devant eux en se ruant comme des boeufs vers l'armée ennemie... ils ne remarquèrent que trop tard Hikari et Medusa qui s'élançaient à leur rencontre en ricannant comme des poupées possédées, ce qui eut vite-fait de leur donner envie de se tirer de là.... mais tous les quatres furent mis K.O en un seul tir de la part de ...

-...

Klaus again... la fumée sortant du revolver et son air perturbé alors qu'il regardait les quatre corps s'effondrer lamentablement sur le sol. La bataille s'éternisait, mais la simple présence d'Alucard changeait complètement la donne : le vampire dominait l'armée féminine à lui tout seul.

- DON'T MIND ME, JUST KEEPIN' MY HOES IN LINE!

Mais Kotoha avait déjà prévu cette éventualité... la commandante de l'armée féminine ordonna à ce qu'on lance l'anti-Alucard; une ombre sortant à toute vitesse de la poussière, ses yeux rouges passant devant toutes les femmes qu'Alucard décimait en Trigger-Happy.... jusqu'à ce qu'il ne reconnaisse la silhouette de sa petite soeur. Il resta un moment à la regarder, des larmes coulant sur ses joues alors qu'il laissait tomber ses armes sur le sable, enlaçant la gamine perturbée et visiblement hypnotisée par Kotoha.... jusqu'à ce que tout les deux ne tombent par terre après s'être pris une balle de !!...

- ...

DAMMIT KLAUS, STOP THAT SHIT. Bref ce type flippant venait encore de loger une balle dans le dos de personnes occupées et ne semblait pas manifester la moindre émotion, pas le moindre regret, ce type était plus obscure que le pire démon de l'enfer. Peu importe le crime qu'il a du faire pour en arriver là, ce n'était très certainement pas un vol! .... bref; inutile de dire que les filles progressaient à une vitesse inimaginable, traversant la plage et prenant clairement l'avantage (elles passaient à côté de Klaus en l'ignorant... peut-être trop Good-looking pour être attaqué... Qui voudrait attaquer ce type, FRANCHEMENT !?) et elles bousillèrent les soldats rapiécés uns à uns jusqu'à se frayer un chemin jusqu'à la dernière ligne défensive. Tyzy baissait la tête, il avait déjà compris l'issue du combat, il se contentait de faire ce que tout capitaine doit faire : rester sur le bateau jusqu'à ce qu'il sombre.

-.... Finissons-en, exterminons la dernière barrière avec "ça".
- ROGER!!

La bâche géante fut retirée...dévoilant l'horreur, l'arme ultime qui mettrait fin à cette guerre en l'avantage des femmes. Une arme destructrice : Un moniteur de cinéma gigantesque diffusant le film "Twillight" avec des hauts parleurs si forts que le pays voisin l'aurait sûrement même entendu. La lumière de l'écran : inesquivable, tout les soldats hurlèrent à la mort en fondant sur le sol, se désintégrant à la vue des vampires et lycaons gays, la musique mainstream de Linkin Park et tout ce qui s'en suit... Tyzy regardait le sol et finis par tourner le dos; Des soldats de l'armée féminine braquant leurs armes sur lui alors qu'il croisait les bras avec un air déprimé. C'était fini... totalement fini. Le drapeau du bunker tomba dans l'eau et fut emportée par les marées.


-----

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


18h02... coucher du soleil. Le ciel était d'un orange magnifique sur cette plage; les nuages sombres emplis de mélancolie s'en allait au loin et ne revinrent jamais, laissant cette scène triste et paradisiaque à la fois se dérouler sous les yeux de tous. Le Fhürer Tyzolf Von Hipsterstenderfield, ou plus connu sous le nom de "Tyzy Ghost", ou bien "The Manwhore" marchait sur la plage, encadré par deux officiers féminins tenant leurs armes contre lui alors qu'il marchait au milieu de la plage les mains liées derrière le dos. Face à lui, la totalité de l'armée adverse, et alignées, toutes ces filles qu'il avait trompées. Les soldats masculins encore en vie tentaient de retenir leurs larmes alors qu'un orchestre jouait la musique de défaite. Les deux femmes forcèrent Tyzy à tomber sur les genoux, baissant la tête vers le sable alors qu'il faisait face à Kagura, Maka, Kotoha, Bridget, Yzyt, Daiki, Keira, Medusa, Maze, Kumo, Asahina, Blazyblue, Liz, Patty, Tsubaki, Angelika, Makoto et A.B.A qui toutes portèrent leur regard vers l'homme qui les avait manipulé pour la vengeance d'un simple jeu de soirée.

- Des derniers mots, Homme-pute?
- ....
- Tu désires peut-être oublier ce qu'il s'est passé?
- ....Peu importe l'alcool utilisé je ne pourrais jamais oublier ce que j'ai fais... personne ne le pourra. Il y a boire et boire... j'ai dépassé cette limite, j'ai profité de vous et je vous ai mis dans l'état dans lequel vous êtes maintenant... pour certaines d'entre vous j'ai été le premier, et sûrement le dernier. C'est entièrement de ma faute et je ne peux strictement rien faire pour apaiser votre colère...
- ...Tu pensais vraiment que le vieux discours de protagoniste de Shonen sensé attendrir nous amadouerais hein?


Kotoha s'avança vers le Shinigami, l'ombre du soleil couchant et le bruit de la mer s'avançant et se retirant sans arrêt laissait un aspect spectaculaire plutôt étonnant alors que cette plage avait énormément souffert aujourd'hui... mais pas seulement la plage. Leurs âmes avaient également souffert; leurs esprits avaient goûté au vis de la guerre, et leurs corps meurtris en garderons les cicatrices. Tyzy restait plané là, fixant les grains de sables sur le sol en songeant aux bêtises impardonnables qu'il avait fait... et lorsque la brise de vent souffla, un son de claquement se fit entendre et la joue du dieu de la mort rougis. Kotoha venait de lui lancer une gifle.

- ....Espèce de connard!!

avant de se retirer fièrement, quittant la plage et remontant chez elle. Tyzy restait là sans bouger, remettant sa tête droite alors que Tsubaki s'avançait devant lui et lui réserva le même traitement : une gifle. Ce fut également le cas de Tsubaki, Liz et Patty (cette dernière éclata de rire après avoir lancé son coup). Les soldats derrière Tyzy observaient leur Fhürer se faire torturer, impuissants. Asahina pris alors place dans la file, haussant les épaules en gardant son habituel air gentillet.

- ....Bah j'ai pas vraiment de reproches à te faire parce que je me suis bien amusée hier soir et t'es vraiment un bon co---
- ASAHINA!
- ....--MAIS par solidarité féminine euh..

Une gifle extrêmement faible, on sentait que ça n'avait rien de sincère. Sa "Senpai" ne tarda pas trop à en coller une bonne à Tyzy pour rattraper le coup, l'attaque de Blazy fut assez violente pour faire tomber le zombie sur le côté qui se releva en prenant appuis sur ses genoux alors que l'Assassine quittait la plage. Ce fut au tour de Medusa de lui succéder.

- Babyface, tu as été un très villain cobaye.. n'espère pas pouvoir t'endormir sans que je n'essaye de t'arracher un membre!!

Parce qu'une simple gifle n'était pas assez pour la scientifique, celle-ci préféra lui enfoncer un scalpel dans l'épaule, le faisant grimacer avant qu'elle ne parte dans l'autre direction, suivant les autres. Elle fut suivie par Keira qui affichait un air supérieur, posant son pied sur la tête du zombie pour renfoncer sa tête dans le sable.

- A trop vouloir jouer aux cons on paie les pots cassés mon chéri. Déçoit moi encore avec ton attitude et je m'assurerais que ces boules ne servent plus jamais à quoi que ce soit.

Elle fini sa petite présentation perso en lui lançant un kick dans la gueule, le faisant cracher un peu de sang. Malgré tout il gardait l'effort d'encaisser sans rien dire et sans tomber sur le côté cette fois, restant assis sur les mollets à fixer le sol alors qu'A.B.A prenait place et ... ne fit strictement rien pusiqu'elle ne savait même pas ce qu'elle foutait là (la pauvre est très lente et très débile). Hikari planta son Katana dans la poitrine de Tyzy en crachant dessus avant de partir. Daiki se contenta de poser sa main dans les cheveux du Dieu de la mort avant de s'en aller dans la même direction que toutes les autres. Ce fut donc au tour de Maze qui se contenta d'un Rocket-Punch en lançant son poing métallique en pleine tronche de Tyzy qui saigna du nez et grinça les dents. Angelika pris alors place devant lui et pris un certain air relax en se grattant les cheveux derrière la tête.

- Hmmm... je dois avouer qu'on a plutôt fait les connes cette soirée et qu'on mérite un peu toutes le même traîtement mais... Bridget ne va pas arrêter de me faire chier si je ne te fait pas payer pour m'avoir touchée donc...

Et la mécanicienne décida de carrément le gifler...avec une clé à molette; le "DONG" de l'arme improvisée cognant contre la boîte cranniène du zombie n'avait rien de très joli; la mécanicienne s'en alla alors et laissa place à sa "Femme"; le monstre blond aux cheveux blonds et aux cornes qui lança sa main dans la tronche de Tyzy en sortant un "C'ETAIT FUN!" avant de s'en aller à la poursuite d'Angelika en sautillant pour finalement agripper son bras. Yzyt pris alors la place de Bridget, observant son modèle original avec un petit air de mélancolie; avant d'abattre sa main contre la joue désormais extrêmement rouge du Meister avant que le clone ne s'en aille et parte dans la même direction. Ce fut alors au tour de la fille de Kyoufu, Makoto, qui posa une main sur la tête de Tyzy et utilisa son autre poing pour lui coller un coup en pleine face, l'envoyant valser quelques mètres plus loin sur le sable avant qu'elle ne se  retire et étirant ses muscles. Le zombie finit par se remettre droit en appuyant contre le sable avec sa tête... il ne restait désormais plus que les filles qu'il avait certainement le plus blessées dans toute cette affaire... deux d'entre elles avaient de réels sentiments pour cet imbécile, la troisième ne désirait qu'avoir une première expérience normale et a fini par être transformée en monstre de vengeance. Kumo s'avança alors, tentant de restreindre sa rage au minimum...ce qui l'amena à se jeter sur lui et à lui casser la gueule à travers de grandes droites sauvages et des hurlements stridents, avec des "CONNARD!! CONNARD!! CONNARD!!" répété et qui sonne bizarrement largement moins mignon que l'habituel Baka-baka-baka... Lorsqu'elle eut fini son spectacle, la jeune fille se releva, sécha ses larmes et se retira en courant, laissant le Shinigami couché là avec ses deux derniers bourreaux.

- T'es un porc immonde-aru
- Je croyais en toi
- ....

Tyzy se releva, renfonçant ses deux pieds dans le sable en regardant les deux filles de toute sa hauteur; son air déprimé ne s'en allait pas... mais le sien était sûrement emplis de bien moins de tristesse et de rage que ces deux là. Il s'avait qu'avec elles il allait prendre bien pire qu'une simple gifle, un rocket punch, un coup de clé à molette ou un passage-à-tabac... Maka et Kagura s'approchèrent, passant leurs bras autour du Shinigami pour l'enlacer alors qu'il restait silencieux et à la fois quelque peu surpris.... au final elles l'avaient pardonné.....









.....MÊME PAS! elles ne faisaient que prendre de l'élan pour élancer leur pied en arrière, des masses de flammes destructrice et terrifiantes soulevant le sable derrière elles dans une sorte de tempête alors que leur rage se manifestant sous la forme d'énormes explosions. Tyzy écarquillait les yeux, regardant la pire punition au monde lui arriver là où ça fait mal.


- VA TE FAIRE FOUTRE!!
- NUTTTOOOOOO KRUUUUUUSHAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH!!!

Et le double-coup-de-pied féroce et démentiel qui s'abattit en plein dans les Goldenballs sur Shinigami qui hurla à la mort, l'effet de la puissance du coup fut si puissant que le sable de la plage s'élevait dans les airs et une énorme explosion se manifesta au dessus du corps de Tyzy, adoptant la forme d'une croix Evangeliesque que Soul Eater Crysis n'est pas en mesure de payer les frais de copyright. Un homme était mort ce jour là... Tyzy perdit connaissance, la bave à la bouche, s'écroulant au sol la tête dans le sable alors que les deux filles s'en allaient après avoir craché par terre, le laissant seul sur la plage avec l'orchestre qui dès à présent jouait la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]; deux soldats de l'armée masculine s'avancèrent avec deux pelles et enterrèrent Tyzy sous le sable et posèrent une casquette sur son corps avant de s'en aller, le laissant seul sur la plage.... les gens qu'on croyait être morts se levèrent de sous terre uns à uns et quittèrent la plage comme si tout ça n'était qu'une simple petite bataille de Paintball et qu'il ne fallait pas manquer l'émission télé à 20h. C'est comme si cette guerre n'avait jamais eut lieu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mais pas tout à fait seul. Klaus se trouvait là lui aussi, son regard obscur regardant la tombe du "Shossah" ou aussi appelé "Homme-pute" par ces dames, détenteur du record de partouze de Death City. Il ressentait au plus profond de lui une certaine mélancolie... jusqu'à ce qu'il ne sente une autre présence sur la plage, celle d'une femme au regard couvert par par ses cheveux, tenant entre ses mains un sac à main; sa robe virevoltant au vent. Klaus entrouvrit la bouche; il connaissait cette femme. Le géant de deux mètres s'avança alors vers elle, laissant tomber son arme au sol. Les deux amants se trouvaient désormais l'un face à l'autre devant cette plage au soleil couchant...jusqu'à ce qu'il ne se fasse gifler par cette dernière qui quitta les lieux énervée. Klaus resta là un moment, regardant les vagues...avant de se coucher sur le sable en position fœtale et se mit à pleurer. Parce qu'il s'était fait gifler? Non.... c'était le "Crime" que Klaus cachait. Il avait couché avec une femme.... tout simplement.



Mais ce moment rappellera à tous que l'alcool est quelque chose dont on ne doit pas abuser, et que la vengeance n'est pas une solution aux problèmes.




--------


Une semaine plus tard, sur la plage de Death City, le sable se souleva du sol d'un seul coup, laissant apparaître le zombie fatigué qui arborait son air blasé habituel. Une deuxième masse de sable s'éleva, Havelock était de retour. Les deux dormaient sous la plage depuis une semaine déjà pour des raisons évidentes : le Nut-Crusher. Les deux adultes tournèrent la tête l'un vers l'autre, affichant exactement le même air.

- ....bon c'est pas tout mais on a du boulot...
- Ouais.

Et ils se relevèrent, quittant finalement la plage pour revenir à leur vie normale.


FIN

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!]

Revenir en haut Aller en bas
 

Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chronicles of the Manwhore - Là où les protagonistes ne doivent pas atterrir [-16!!]
» Mutant Chronicles Jeu de figurines
» demande de partenariat Chronicles
» Resident Evil Chronicles HD Collection
» Mobius Chronicles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  DEATH CITY :: Bogeyman Square :: Le Gîte-