Partagez | 
 

 Rencontre dans un bar. Bienvenue au « Secret Hope ». [PV Zimmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin
Messages : 111
Age : 22

Feuille de personnage
Expérience :
58/1000  (58/1000)
Points Job:
1106/1200  (1106/1200)




MessageSujet: Rencontre dans un bar. Bienvenue au « Secret Hope ». [PV Zimmy] Dim 16 Mar - 13:13

Par une journée où la présence du soleil se fait enfin ressentir sur le thermomètre et le ciel, par une journée du mois de mars dont les températures sont plutôt celles d’un printemps précoce, je me promène dans des ruelles peu fréquentées au pavé inégal pour profiter de ce premier jour de beau temps. Je respire à pleins poumons l’air environnant dont les atomes se sont mêlés à des senteurs parfumées d’un repas qui fait rejaillir en moi un souvenir d’enfance. Un souvenir du pays où je naquis quelques temps auparavant. Tout en tentant vainement de rappeler à ma mémoire l’origine de ce sentiment de « déjà senti », je marche allègrement et ce malgré moi, vers un bar que j’ai déjà repéré il y a quelques jours. Le Secret Hope. Sa devanture et son enseigne faite de néons bleus m’avaient attirée du regard sans que je puisse m’en décrocher. Comme si quelques magies anciennes m’envoutaient et m’invitaient à m’y rendre sans attendre. Il avait fallu un coup de vent soudain pour rompre l’enchantement, et maintenant que je me remémore cet épisode, cela me fait sourire. Peut-être suis-je prédestinée à faire une rencontre pour le moins étonnante ou distrayante dans ce bar. En y repensant, je n’ai pas vraiment rencontré beaucoup de personnes depuis le début de mon expédition hors du domaine familial. Mais il me reste encore beaucoup de choses à faire, de lieux à visiter et de nourritures à goûter avec un plaisir tout aussi clandestin que mon voyage. Après avoir voyagée en Allemagne où j’ai fait une fabuleuse rencontre mouvementée avec une jeune Sorcière, puis en Russie où j’ai été attaqué par un psycho-patate, me voilà de retour à Death City. Sauf que je n’ai plus de chambre où loger. Ce qui m’a obligé à forcer la porte d’un appartement apparemment inoccupé depuis plusieurs semaines. Le souvenir de la porte cassée en morceau que j’ai remplacé par une plaque en bois posée sur le chambranle en bois, me fait soudainement rire nerveusement, car il me rappelle douloureusement à quel point ma situation est présentement précaire. Il suffirait que les proprio’ rentrent d’un jour à l’autre, pendant une sieste ou une petite balade pour que je récolte un bon coup de pied bien placé en attendant que la police rapplique, et il n’est même pas dit que je récupère mes affaires dans ce cas. Je refoule aussitôt cette pensée désagréable dans un coin de mon esprit, et me concentre afin de retrouver mon chemin jusqu’à ce fameux bar où je compte bien dépenser quelques kopecks.
Un quart d’heure est passé tandis que je me tiens à présent devant le bar en question. Je décide donc d’y entrer sans plus attendre.
Lorsqu’on découvre un endroit pour la première fois, la première impression est toujours la plus importante, car elle détermine si ce que l’on voit, ressent et entend nous plait. Le bar n’est pas bondé, seuls quelques habitués sont attablés au comptoir, un verre contenant divers nectars alcoolisés à la main, discutant de tout et de rien avec une connaissance ou un ami. De grandes vitres laissent entrer les rayons du soleil qui illuminent l’endroit et jouent avec les verres qui les réfractent de par et d’autre sur le plafond et les murs de la salle. L’ambiance est plutôt chaleureuse, moi qui ait toujours eu en tête le stéréotype du bar américain des films de cow-boy où ces tireurs à la gâchette facile réglaient leurs comptes avec leur six-coups : pas de piano et de scène avec des danseuses en collant, pas de jukebox non plus, juste un doux fond de musiques en tout genre que l’on oublie facilement si on y prête pas l’ouïe. Je m’avance d’un air déterminé vers le comptoir, bien décidé à ne pas être ridicule. Pourquoi ridicule ? Ah oui, vous ne le savez pas, c’est vrai. La première fois que je suis allé dans un bar à Death City, j’ai poussé la porte dans un grand fracas, et m’asseyant au comptoir, j’ai crié quelques choses comme « Barman, un whisky ! ». La honte. Aujourd’hui, je sais que le temps des cow-boys est bel et bien passé, et je décide de commander sagement un jus d’orange avec des glaçons sans me faire remarquer. Seulement, surprise ! Le barman est une barman, et pas des moindres ! Elle ressemble plutôt à une de ces serveuses dans un maid-café par son accoutrement excentrique et complètement hallucinant. Il ne lui manque plus que des oreilles de chat et qu’elle dise « Nyan nyan » quand elle parle pour qu’on s’y croie ! Ses cheveux noirs mêlés à des mèches bleues et rouges vont à merveille avec ses habits de lycéenne ordinaire et contrastent ces yeux... Roses ? En voilà une curiosité contre nature ! Celle-ci prend ma commande en souriant largement, et reviens quelques instants après avec mon jus d’orange avec en prime une paille et un agitateur du même bleu que les néons de l’enseigne. Nul doute, elle se trouve devant moi, mon étonnante et distrayante rencontre !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre dans un bar. Bienvenue au « Secret Hope ». [PV Zimmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue dans ma boutique!
» Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» Bonjour dans toutes les langues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  DEATH CITY :: Bogeyman Square-