Partagez | 
 

 SEC Shenanigans #4 ↭ "I'll draw you a bunny" (NC-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: SEC Shenanigans #4 ↭ "I'll draw you a bunny" (NC-16) Lun 26 Jan - 16:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lunettes rétro-éclairées en place. L'homme se tenait là, une main cachée par un torchon propre, l'autre tenant une choppe vide ruisselante d'eau. Il demeurait silencieux... et angoissé. On voyait rarement ce duo.. mais lorsqu'il se trouvait présent, la tension montait quelque peu. Pour l'instant ils n'avaient pratiquement rien dit.. Stephen pensait qu'il pouvait rester calme et jouer le personnage d'arrière-plan qui essuie un verre encore et encore même si ce fucking bout de verre doit avoir été astiqué bien assez pour devenir une lampe. ça faisait partie de sa stratégie. Le barman avait trois poses de background : celle où il essuie un verre en répétition, celle où il secoue le shaker en mode repeat, ou celle ou il blair-witch en regardant le coin du mur tout en susurrant des incantations sataniques. La dernière n'arrive que rarement mais il est nécessaire de la mentionner pour X raisons. Il ne savait pas comment réagir. Il faisait face à ses deux clients les plus tenaces et possédant un caractère catastrophique. ça faisait dix minutes déjà qu'ils se regardaient dans le blanc des yeux sans dire un mot, comme si une longue discussion venait de prendre place sans qu'il ai pu la décoder parce que la vérité est dure : Stephen ne sait pas parler l’œil. Alors pour garder sa santé mentale, l'agent de la Shibusen CIA faisait la conversation dans sa tête, en tentant de prendre les voix les plus agaçantes possibles pour voicer les deux clients. Jusqu'au moment où la caméra dévoila finalement nos deux protagonistes et transféra le Stephen sauvage en personnage de background qu'on a même pas pris la peine de colorier. Dans le coin numéro 1 de la table se trouvait un jeune homme à l'apparence extrêmement féminine, de petite taille, couvert de sutures et ayant un regard aussi digne et charmeur qu'un poisson abandonné sur la rive. Il regardait droit devant lui, une main posée sur son vert de Lait-fraise dans lequel flottait une petite paille en forme d'étoile comme on en donne aux gosses agaçants ou aux vieux drag queens. Face à lui, dans le coin numéro 2, se trouvait une jeune femme qui avait quasiment élu domicile à cet endroit vu le nombre de fois où elle était venue poser ses fesses sur ce tabouret. Tellement de fois en fait que le tabouret en question avait sûrement déjà imprimé son odeur et développé une conscience fidèle envers sa maîtresse. Oui, une autre habituée du Gite. Une jeune femme à la chevelure châtaine, plutôt jeune, elle ne devait pas avoir plus de la vingtaine. Elle avait un regard plat, aussi vide de vie que celui de son interlocuteur. Face à elle se trouvait un carnet de dessin, un stylo bic et un carnet de chèque, ainsi qu'une boîte de préservatifs et des tickets pour aller voir le film Titanique; un film d'érotisme mettant en scène des bateaux et des explosions. Ces gens étaient... étranges. Mais qui ne l'est pas à Death City après-tout? Qu'y as-t-il d'étrange a un gamin qui porte des rubans rouges dans ses cheveux ou une jeune femme qui possède un carnet de dessin plein de croquis d'armes de guerre et de portraits de sa soeur jumelle qu'elle aime peut-être un peu trop? L'ambiance redevenait lourde. Stephen ne pouvait supporter cette tension, alors il commença à Blair-witcher en récitant lentement les noms de tout les membres de son clan en tordant ses doigts dans tout les sens alors que nos protagonistes s'apprêtaient à enfin dire quelque chose !!

- ....Apprends-moi.
- Hah?

C'est vague. Tellement vague que je suis sûr que vous êtes toujours paumés sur la situation même après avoir lu ces trente et quelques lignes. La jeune femme posa ses coudes sur la table et entrelaça ses doigts dans une Gendou pose qui le faisait largement moins vu qu'elle n'avait pas de lunettes rétro-éclairées comme Steph qui commençait à écrire sur le mur avec une craie un cercle de transmutation humaine pour ramener à la vie sa dignité longuement oubliée. Tyzy ne réagissait pas. Il se contentait de regarder Sheena avec son habituel regard blasé alors que quelqu'un en fond de pièce commençait à jouer un thème musical comme on en entendrait dans Little Italy.

- Je vais te faire une proposition que tu ne peux pas refuser.
- J'aimerais déjà savoir de quoi tu veux me parler pour commencer.
- Kotoha...

Son regard s'intensifia; elle semblait lancer de véritables poignards dans les yeux de son interlocuteur... non, elle était littéralement en train de lancer des poignards dans ses yeux; une chance que Tyzy soit agile ou bien il aurait été Kanekikenisé pour le restant de la journée. Après cette tentative, La jeune femme croisa les bras et baissa les yeux vers son carnet de dessin avec un air vaincu.

- Elle passe... beaucoup de temps avec toi. J'ai trouvé ça étonnant vu que depuis la guerre contre le culte, tu ressemble à une petite fiotte. Mais il y a quelque chose de mystérieux avec cette apparence, quelque chose ... d'attirant.
- Shotattractivness
- Je pensais que ce n'était qu'un problème mineur au début mais... quand je suis rentrée à la maison hier soir... j'ai entendu un cri que jamais je n'avais entendu auparavant.
- ....Sorry.
- Alors j'ai pensé... devrais-je te tuer ou bien ... devrais-je tenter d'apprendre tes secrets. Et j'ai finalement opté pour la seconde option. Oui, Tyzy Ghostlinger, la pierre philosophale de la débauche, je suis venue te demander conseil : Que dois-je faire pour plaire à Kotoha!? quelles techniques peux-tu utiliser sur elle pour qu'elle reste accrochée à une petite merde comme toi!?
- ....En général on flattes les gens quand on veut leur demander quelque chose, on les insulte pas.

L'androgyne croisa les bras et se pencha sur sa chaise. Sheena le regardait avec un air très sérieux cependant. Il ne savait pas exactement quoi lui dire : il était doué pour ce genre de choses, et encore plus depuis qu'il était frustré par son apparence. Le fait qu'on ai entendu crier l'utilisatrice de Kotodama à cinq rues à la ronde n'était que l'oeuvre de leur libido monstrueuse combinée. Il n'avait pas de secret à lui enseigner ou quoi que ce soit; d'autant plus qu'il n'avait que très rarement fait "quelque chose" avec une apparence féminine. Néanmoins la dessinatrice avait l'air de vouloir percer ses secrets à jour comme une passoire et cela ne lui plaisait guère. Haussant les épaules, il tenta de mettre fin à cette discussion stupide.

- Qu'est-ce que tu veux que je te dise? J'en sais rien moi. C'est peut-être pas plus mal qu'elle se détache un peu de toi, c'est louche deux soeurs aussi...proches.
- S'il te plait, enseignes-moi! Je veux la rendre heureuse moi aussi!
- "T'enseigner"? comment tu veux que je t'enseign-----
- Pitié, je dessinerais un lapin.
- .... wat

Elle avait un air déterminé, elle avait même attrapé son carnet de dessin et son stylo, fixant le Shinigami avair l'air le plus sérieux qu'elle puisse adopter. Ce à quoi il répondit par un --

- Non.
- Je dessinerais DEUX lapins

L'expression de Sheena changea. Elle avait les mains qui tremblent et l'air un peu triste.

- Naaaaaan
- J--Je dessinerais t....tr...trois lapins...huuuuh
*Pourquoi tu chiales!? est-ce qu'il y a de si triste à dessiner des lapins!?*

Essuyant ses larmes, la jeune femme leva la tête et grinça des dents, frappant sur la table, enragée.

- TU VAS ACCEPTER OUI!?
- Mais même si je devais dire "oui" je ne vois même pas ce que t'entends par "Enseigner"!
- Je vois. Je comprends. Je vais sûrement devoir être un peu plus directe.
- S'il te plait?
- J'y ai longuement pensé. Serais-je capable de le faire? Je ne voulais pas m'éloigner de ma zone de confort, mais je me mentait à moi-même.. j'ai le désir du savoir, mais la peur de blesser mon amour-propre. Il m'a fallu des mois d'entraînement pour en arriver à ce point, alors contemple ma résolution, homme-pute!

Stephen cessa alors de fixer le mur et se retourna en slow-motion vers ses deux clients. Il notifia alors avec une certaine attention les moindres faits et gestes de ses invités du jour. à commencer par le petit Shinigami qui ne faisait...absolument rien. Pendant que la jeune femme reposait son carnet sur la table et déboutonna son haut pour se dévoiler au petit Shinigami en soutien-gorge; les dents serrées et l'air déterminé. La musique de Little Italy laissa sa place à une musique de motivation extrême, tandis que des flammes brûlaient dans le regard de la dessinatrice qui attrapa le Shinigami par la cravate et le força à s'approcher d'elle. Les yeux de l'androgyne étaient grands ouverts; il ne savait que dire ou que faire, l'impression que la moindre parole sortant d'entre ses lèvres pourrait l'amener à se faire lyncher, et vu qu'il n'avait plus ses pouvoirs pour se défendre, il valait mieux éviter d'énerver la demoiselle. Demoiselle qui en toute seriousness, et avec la voix emotionless d'un robot, s'écria...

- DO ME. TYZY GHOSTLINGER.
- ....................

Un petit sourire nerveux s'étira sur les lèvres du petit Shinigami qui rigola un moment pendant que Stephen faisait le coup des lunettes rétro-éclairées. Sheena avait l'air on-ne-peu-plus-sérieuse. Cependant... les choses ne se passèrent pas comme prévu, et il retira la main de la jeune femme pour remettre les pieds à terre et quitter silencieusement la boutique en refermant la porte derrière lui.


Marchant aussi rapidement qu'il put en affichant une face complètement perturbée; le petit Shinigami tenta de s'éloigner du bar le plus rapidement possible en regardant droit devant lui. Il pouvait sentir la présence de l'âme de Sheena le suivre. Il espérait simplement qu'elle avait eut la décence de fermer sa chemise avant de commencer à le poursuivre. Il maudissait son existence; pourquoi fallait-il que les plus tarés se mettent à le suivre. Bientôt, le petit Shinigami fut rejoins par un Soul qui marchait à la même vitesse et affichait la même tronche. Les deux se regardèrent avant de commencer à sprinter pour échapper à leurs poursuivants Ils finirent tant bien que mal par leur échapper en passant dans une ruelle sombre où ils s'arrêtèrent pour reprendre leur respiration. Curieux par la situation de l'albinos, le Shinigami leva les yeux vers l'arme démoniaque et lui posa la question.

- Pourquoi t'as fui?
- Hein? Oh j'ai pas fui, j'ai toujours cette tête quand je fais mon jogging. Pourquoi, tu fuyais toi?
- Soul...je crois que Sheena essaye de me violer.
- .....Elle n'a des yeux que pour sa soeur, t'exagère pas un pe---- .... depuis quand t'as une main à cet endroit?
- Hu----

Il baissa les yeux. Il y avait quelque chose qui n'était clairement pas sensé se trouver entre ses jambes : une main. Suivant des yeux jusqu'où elle reliait; il pouvait apercevoir dans la bouche d'égout sous des pieds une silhouette et des yeux brûlants. Hurlant comme une fillette, le Shinigami se remis à courir; et pour des raisons qu'il ne comprenait pas trop, Soul fit de même. L'utilisatrice du Hake devait certainement avoir disjoncté ou touché à des médicaments qu'elle n'aurait pas du prendre. Toujours est-il qu'elle était maintenant en train de les poursuivre dans les rues de Death City en invoquant toutes sortes de cages avec son carnet de dessin; tous se refermant derrière les deux fuyards qui réussirent à semer une seconde fois la jeune femme en se planquant dans un Maid Café. Essoufflés, ils se décollèrent de la porte et commencèrent à marcher à l'intérieur de la boutique ; attrapant sur le porte-manteau des pardessus qu'ils enfilèrent et posèrent la capuche sur leurs têtes. Mode incognito, ils allèrent s'asseoir à une table, manifestement stressés.

- T'es sûr que t'as pas mal entendu ce qu'elle a dit?
- Je sais pas ce qu'elle a, ça doit être le manque de temps d'antenne qui la rend cinglée
- Ehh dans ce cas pourquoi tu ne te rends pas? T'as l'habitude de faire ça avec tout ce qui bouge non?
- Non, c'est clairement pas ce que ça a l'air cette fois. Elle a prévu de me faire quelque chose mec, quelque chose .... comme la porte de non-retour.
- ....La porte de non-retour... non, tu ne penserais pas à?...
- Elle est folle, qui sait ce qu'elle peut me faire!? et puis elle me déteste, c'est évident qu'elle va ....
- Merde.
- Bonjour Bonjour! Est-ce que je peux prendre votre commande?
- Ah, je vais prendre un caf--

Ils levèrent doucement la tête... elle portait une tenue de Maid, mais ce qu'ils virent au bout du col n'était aucunement le visage d'une jeune fille innocente qui travaille ici pour payer ses études malgré le regard désapprobateur de ses parents. Non, c'était une dessinatrice cinglée qui souriait et prenait la pose, commençant à dessiner quelque chose.

- Go-Shu-Jin-Sa-Ma ~ ♪
- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH

Les deux garçons quittèrent leurs chaises en courant à toute vitesse; manquant de se faire attraper par une cage de métal qui venait de faire son apparition à la place de leurs sièges. La panique se saisit des clients qui commencèrent à courir dans tout les sens, permettant à l'albinos et au Shinigami de foutre le camp; lançant derrière eux leurs pardessus et courant aussi rapidement que possible; poursuivis par la jeune femme qui continuait de griffonner furieusement des cages de différentes formes et tailles qui se refermaient toutes derrière eux. Éventuellement, ils finirent par réussir à lui échapper et se retrouvèrent à nouveau dans une ruelle où ils s'arrêtèrent pour reprendre leur souffle. Ici se trouvait l'une de leurs connaissances, adossé à un mur et regardant les environs avec une paire de jumelles... un homme cornu vêtu de vêtements traditionnels japonais. En entendant les deux autres arriver, Thor, de la Brigade Prestige, se retourna vers le petit Shinigami et son gardien aux cheveux blancs tout les deux sur le bord de la crise d'asthme.

- Maître Tyzy, Maître Soul. Qu'est-ce qu'il vous arrive ?
- Je me fais poursuivre par une folle qui veut ma mort.
- Elle essaye de .... de lui faire passer la porte du non-retour!
- LA PORTE DU NON-RETOUR!?

Thor était devenu soudainement bien pâle. Sous le choc, il tomba les fesses sur une caisse et posa sa main contre son visage. Il grinça alors des dents et serra le poing, frappant contre le mur avec colère.

- Quel genre d'être abjecte peut essayer de faire passer la porte de non-retour sans en demander le consentement?
- Thor, aurais-tu...
- Oui. J'ai déjà vu quelqu'un ouvrir la porte de non-retour. Vous ne pouvez pas vous laisser attraper, maître Tyzy. Ouvrir la porte du non-retour est une expérience qui ne peut être faite que par un Ass-man confirmé. Etant un Tits-man... ce fut un grand choc pour moi de la voir s'ouvrir devant mes yeux, je n'ai plus jamais été le même homme...Il en dépend de votre vie en tant qu'homme. C'est une décision importante que vous ne pouvez guère prendre à la légère. Si quelqu'un essayait d'ouvrir votre porte de non-retour... vous pourriez en mourir.
- En mourir carrément!?
- Pour que vous en compreniez l'importance, je dois d'abord vous raconter l'histoire de feu mon ami, Selim le womanizer.

Les yeux grands ouverts, et quelque peu angoissés; le Shinigami et l'Arme démoniaque s’assirent sur des caisses à proximité de l'homme aux cornes de taureau. Celui-ci poursuivit avec l'air le plus sérieux du monde.

- Selim était un homme charmant et populaire avec les jeunes femmes. Il n'arrivait une nuit où son lit était plein de la grâce féminine, et de l'accompagnement adulte. Mais quelqu'un enviait le succès de Selim; et cette personne devint folle le jour où elle appris que Selim eut une relation intime avec la personne que cette personne coinvoitait. Cette personne alors, se fit un jour passer pour une femme, et fut séduite par Selim... et le jour où il pensa que cette soirée ne serait rien de plus qu'une soirée ordinaire où il montrerait une fois de plus son écrasante popularité.... et alors qu'il s'était retourné pour retirer les draps.....
- ....
- Cette personne ouvrit la porte de non-retour avec un couteau. Selim se vida de son sang et mourut.

L'arme démoniaque et le Shinigami étaient blancs comme du linge. Thor suait tout en contant cette histoire douloureuse. Tous savaient quelle importance avait cette porte de non-retour, et celle-ci ne devait jamais, jamais être ouverte sous aucun prétexte. Il n'y a guère de déshonneurs plus grands pour un womanizer que de voir s'ouvrir sa porte de non-retour. Cette histoire était d'autant plus effrayante; car la porte de Selim n'avait pas été simplement ouverte... elle avait été pulvérisée. Choqués et tremblants; les deux fuyards ne savaient que dire ou que faire. Thor se releva, une larme coulant le long de sa joue alors qu'il affichait un air déterminé en serrant dans sa main la paire de jumelle.

- C'est pour cette raison que je suis un Tits-Man. La vie d'Ass-Man comporte de trop grands risques. Vous devez protéger votre porte, Maître Tyzy. à tout prix.
- Thor...
- Nous parlons de la soeur de Fukawa Kotoha. Vous ne pouvez pas laisser votre garde tomb-------

Il s'arrêta soudainement. Et soudain... sous les yeux de ses deux protégés; Thor vomissa une gerbe écarlate. Ses yeux pleurèrent du sang et il s'écroula par terre. Un poignard se trouvait planté dans son postérieur... sa porte de non-retour avait été ouverte par un être cruel qui se trouvait maintenant à sa place. La jeune femme regardait le petit Shinigami terrifié avec un grand sourire aux lèvres.

- THOR! NOOOOOON!
- IL FAUT FUIR TYZY, TU DOIS FUI-----

Avant que Soul ne puisse faire quoi que ce soit pour se protéger; il se pris un coup de bélier dans le derrière par un robot que la jeune femme venait de dessiner. Terrifié, le Shinigami tenta de fuir mais... quelque chose s'écrasa contre sa nuque, et il tomba dans les pommes.

---

Lorsqu'il ouvrit les yeux.. tout ce qu'il pouvait voir n'était qu'un point de lumière à quelques mètres de lui. Stephen se trouvait là, une bougie dans la main. à en juger par l'obscurité dans le gite, il devait déjà faire nuit. En bon barman, l'homme aux lunettes passa silencieusement dans les mains de l'androgyne une petite clé sur laquelle se trouvait un design de tête de lapin. Il connaissait cette clé... et il savait exactement où il était forcé d'aller. La Bunny Room. Sa propre chambre. Une chambre dans laquelle il avait commis tant d'infractions au code de la dignité humaine. Une pièce dans laquelle les choses les plus taboues d'expriment. Dans l'obscurité se trouvaient des hommes armés pointant leurs armes en direction du petit Shinigami pour le dissuader d'aller ailleurs. Ayant compris la situation, il ravala sa salive et posa sa main sur la poignée de la porte après l'avoir ouverte avec la clé. Il tira la poignée en arrière et celle-ci s'ouvrit dans un grincement désagréable. Faisant le plein de courage, il pénétra à l'intérieur de la pièce et ferma la porte derrière-lui. Il faisait tout noir.. il ne pouvait rien voir. Il entendit cependant la porte se refermer à clé derrière-lui; sans doute Stephen avait-il été conditionné par ce monstre d’égoïsme. Alors qu'il cherchait le bouton pour allumer la lumière, le petit Shinigami pensa quelques instants à Thor et a Soul qui s'étaient sacrifiés en vain pour sa protection... une larme virile coula le long de sa joue; jusqu'au moment ou un petit "clic" se fit entendre et qu'une lampe tamisée d'alluma à quelques mètres de lui; dévoilant celle qui l'avait poursuivi une bonne partie de la journée, allongée sur le lit, portant une nuisette quasi-transparente. Sursautant, le Shinigami se plaqua contre le mur afin de s'assurer que sa porte du non-retour ne soit pas une cible pour elle. La jeune femme baissa les yeux sur la couverture et laissa son doigt glisser sur les draps.

- Tu dois sûrement penser que je suis complètement fêlée à en avoir autant après un membre de ma propre famille pas vrai?

Le petit Shinigami regarda la jeune femme un petit moment, mais il n'osa rien dire et resta à sa place. La dessinatrice continua de jouer un peu avec les draps. Le sourire qu'elle avait aux lèvres avait l'air faux.

- C'est la personne que j'aime le plus au monde. Il n'y a rien que je puisse faire contre ça.. je serais capable de tuer pour elle.
- J'avais commencé à le comprendre à partir de la cinquante-troisième lettre de mort que tu m'as envoyé.
- Je pensais que c'était réciproque mais... pourquoi est-ce qu'elle va toujours te voir plutôt que moi?

Il haussa les épaules en soupirant longuement.

- C'est juste ça qui te tracasse? On couche simplement ensemble, rien de plus, rien de moins. Elle me garde simplement parce que je suis un bon coup, alors arrête de te creuser le cerveau pour ça. Maintenant si ça ne te dérange pas je vais rentrer chez moi et m'excuser auprès des deux autres pour ta paranoï---

Il s'apprêtait à se retourner et ouvrir la porte quand soudainement sa main fut entravée par quelque chose. La main droite de Sheena tenait son poignet et l'empêchait de bouger. Surpris, il tourna la tête dans sa direction. Elle avait l'air triste.

- Tu as perdu ton meilleur ami... ça m'a fait réfléchir. Comment je me sentirais si je devais perdre Kotoha un jour? J'en mourrais. Comment tu fais pour tenir le coup de cette façon?
- Je n'étais pas amoureux de Caleb non-plus tu sais....
- Mais il comptait beaucoup pour toi. 

Le regard du petit Shinigami était maintenant complètement vide. Il ne savait pas réellement quoi dire. La jeune femme se leva du lit et marcha jusqu'à lui, se baissant un peu pour se mettre à sa taille et posa une main sur sa tête; caressant ses cheveux doucement. Un petit sourire nerveux apparut sur les lèvres du Meister aux yeux d'or.

- Tu vas ouvrir ma porte de non-retour maintenant c'est ça?
- Hein, de quoi tu parles? Je veux juste savoir ce que ma soeur trouve de si spécial avec toi.
- Me dit pas que tu crois que je vais me sentir intéressé après que tu m'ai parlé d'un truc aussi dépriman---

Elle approcha soudainement son visage et scella leurs lèvres l'une contre l'autre. Le baiser dura quelques secondes avant qu'elle ne recule son visage en affichant une expression si peu humaine qu'elle en avait l'air robotique.

- Mieux?
- Tch...

Un sourire carnassier apparut sur les lèvres du Shinigami qui poussa la jeune femme sur le lit, commençant à marcher vers elle en retirant sa veste, puis sa cravate et sa chemise.

- Je vais me venger pour ce que tu leurs a fait, ne viens pas de plaindre après huh?

Après ça ... de nombreux hurlements, bruits de canard en plastique tordu, sons de marteau-piqueur et explosions se firent entendre dans le gite.

Le lendemain... le même duo se retrouva au gite face à un Stephen aux lunettes rétro-éclairées qui aujourd'hui adoptait la pose numéro 1 en lavant son verre encore et encore. Cette fois cependant... ses deux clients étaient complètement séparés l'un de l'autre. Sheena tournait les yeux vers le petit Shinigami avec un petit sourire aux lèvres tandis que celui-ci... avait une aura obscure qui se dégageait de lui; son regard était emplis d'horreurs, et il posait ses deux mains contre ses oreilles. Stephen s'approcha doucement.

- Qu'est-ce qu'il t'arrive.
- Stephen..... Stephen.....
- Huh?...

Le petit Shinigami tourna la tête vers le barman; des larmes coulant le long de ses joues.

- ....Appelle un serrurier... 

--- FIN ---

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

SEC Shenanigans #4 ↭ "I'll draw you a bunny" (NC-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SEC Shenanigans #2 ↭ "Juliette et Butcher"
» My draw(original comme titre XD)
» Norah - Draw, Dream and Dead... Hey No Dead. Life !
» Christian vs Ezekiel Jackson
» The Weed Smoker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  DEATH CITY :: Bogeyman Square :: Le Gîte-