Partagez | 
 

 SEC Shenanigans #3 - Tv, Tv, Tv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: SEC Shenanigans #3 - Tv, Tv, Tv Jeu 6 Aoû - 13:22

La vie semblait s'être retirée de leurs regards. Les trois Freelancers étaient assis à une table du gite avec des regards dénués d'humanité. La bave pendante aux lèvres, l'air absent, voir mort. Bien sûr personne n'aurait pu remarquer leur attitude s'il n'y avait pas ce nuage noir qui pisse de la pluie au dessus de leurs têtes. Stephen au loin continuait de laver son verre à répétition comme la tradition le veut de tout barman qui se respecte. Mais il n'en restait pas moins intrigué par l'humeur déprimée des trois zouaves qui n'avaient pas l'air dans leur assiette. C'est pour dire, Tyzy avait même l'air encore plus décédé que son aspect de zombie ne peut le permettre. On pouvait entendre toutes les trois minutes les estomacs de Liliha et Kagura faire un bruit de supplication immense, apparent au cri d'une Rathian qu'on aurait rekt avec une team de joueurs de Greatsword Allemands. Entendant une énième fois le hurlement de la wyverne, Stephen céda à sa pitié et quitta son comptoir pour passer dans la cuisine, pour finalement s'approcher de la table des Freelancers pour y poser deux plateaux d'argent sur lesquels se trouvaient omelettes et boissons. Voir de la bouffe alerta immédiatement les deux morfales qui reprirent un peu d'humanité... pour immédiatement redevenir des monstres en dévorant tout ce qu'il y avait devant elles, tel des dinosaures fraîchement échappés de Jurassic Park. Mais le leader de la fine équipe restait encore dans le même état, et la voix de Stephen ne sembla pas le sortir de sa torpeur. En revanche, l'éclair qui lui frappa le crâne, provenant du nuage noir au dessus de sa tête, suffit à le réveiller. Il grogna, se frotta la tête et particulièrement la zone brûlée dans ses cheveux, avant de froncer les sourcils et regarder l'être à lunettes qui se tenait là avec un air à demi-confus, les mains sur les hanches et la tête penchée sur le côté.

- Vous n'avez pas l'air très heureux. Vous vous nourrissez bien au moins ?
- Est-ce que ça a l'air d'aller binoclard ? Est-ce qu'on a l'air fucking happy-go-lucky d'après toi ? Tu veux que je te casse les lunettes four-eyes ?
- Oy on avait dit une remarque sur les lunettes par jour sinon ça devient lourd.
- Ouais bah...whatever.

Tyzy posa son coude sur la table et sa paume contre sa joue et détourna le regard vers l'immensité de la pièce. Sur un ton plutôt bas et gronchon, il énonça les problèmes de la dream-team de bras cassés.

- C'était déjà la dèche quand Caleb était encore en vie mais maintenant c'est encore pire. Aucun boulot ne s'est présenté à nous depuis au moins deux mois et Kid s'est dit que ça serait une bonne idée de nous faire prendre des vacances non-payées hors de Shibusen, moi, Liliha et Kagura. Résultat ? Personne ne veux nous employer pour quoi que ce soit.
- Je t'ai déjà dit que tu peux toujours vendre ton corps ici vu que tu n'a déjà plus aucune crédibilité. Come on, Worrick le fait bien, t'as juste à te mettre un cache-oeil, avec quelques poils et----
- D’OÙ TU RAMÈNE MES POILS DANS LA CONVERSATION !? Je suis dessiné comme ça ! En plus, toi comme moi on sait que je n'ai plus aucun succès avec les dames.
- C'est quelque chose que j'ai du mal à comprendre en effet... quand tu étais haut comme la table, tu ramenais les filles par dizaines... depuis que tu as repris ce corps, tu as l'efficacité de son personnage originel.
- Au moins j'ai pas encore une serpillière cassée dans le cul comme lui... Raaahh qu'est-ce que je suis sensé faire ! Ces deux là ne vont pas survivre l'été sans bouffer !

Un long soupir s'échappa des lèvres du dieu de la mort qui se laissa tomber sur le dossier du canapé et leva la tête, fermant les yeux et tentant de se relaxer tant bien que mal. Les coups de fourchette et de couteaux s'estompèrent, et les deux morfales qui n'avaient rien avalé depuis deux jours avaient finalement terminé leur plat, leur ventre gonflé comme si quelqu'un avait mis un paquet d'hélium à l'intérieur. Liliha posa ses coudes sur la table et entrelaça ses doigts avec un petit sourire en coin, ravie, se sentant quelque peu renaître.

- Woah Steph ! Ta bouffe est bonne ! J'étais à deux doigts de me remettre à bouffer des enfants dans la rue
- ….Thanks i guess...
- On pourrait se mettre à la chanson-aru !
- Tu t'entends parler ? Nos voice actors seraient pas capables de chanter une berceuse à un enfant sans qu'il se mette à courir vers le vagin de sa mère pour inverser le processus de naissance.
- Parles pour toi, la mienne est la chanteuse de FripSide ! Je sais chanter ! Tu sais, la comptine de la Nekomata-ssu !
- Tu compte chanter cette horreur au publique ? Tu veux que tout le monde mouille son froc !?
- Ah, pas faux...
- On est finis, il y a plus d'espoir, c'est la fin. On va devoir vivre comme Madao, porter des lunettes hors de prix et se couvrir avec des boîtes en carton, et avoir notre screentime réduit de 80%. On va rebaptiser le Show en « Les Misérables Crysis » et tourner ça en Drame, Psychologique Horreur
- Pourquoi « Psychologique Horreur » ?
- Kagura pue déjà, en clodo, son odeur va passer le 4e mur et faire gerber les lecteu-----

Et le pied dans la gueule fut. Kagura passa au dessus de la table et enfonça sa rythmique si fort dans la gueule du dieu de la mort qu'il fit un vol dans toute la salle et se fracassa le crâne de multiples fois sur le sol. La rousse ne sembla pas en avoir terminé avec lui et quitta la table pour s'en aller le finir. Steph grinça des dents et la suivit pour lui dire de ne pas poursuivre le raffut dans son bar. Jusqu'au moment où quelque chose d'inattendu se produisit : une sonnerie se fit entendre. Celle d'un téléphone portable ; une version 8-bit de Quad City. Tyzy se frotta le crâne et se redressa avant de plonger sa main dans sa poche pour en sortir son téléphone portable d'où la sonnerie s'échappait. Une goutte de sueur coulant le long de sa tempe, il ouvrit l'appareil et le colla à son oreille. S'en suivit un certain silence... jusqu'à ce que les yeux du Shinigami s'écarquillent.

- O-Oui ! Bien sûr ! Dans la journée ? Ça tombe bien on avait rien à f—--

Kagura secoua les bras en loin et dit à voix basse.

- Fait genre qu'on est des gens très pris !
- Hun hun ! Dans la journée ? Il faut que je vois dans mon agenda, après-tout nous sommes les Freelancers les plus popu---- vous allez demander une autre agence ? A-ATTENDEZ ! On a rien à faire du tout !
- Il va croire qu'on est cheap ! Fait monter notre valeur !
- O-On a rien à faire en ce moment mais nous devons quand même rester disponible au cas où le président des états unis d'Amérique nous demanderais une fav----Combien on veut pour le service ?
- Dis lui qu'on veut pas de son argent sale !
- Excusez-moi une petite seconde.

Tyzy se releva en vitesse et colla son poing contre le haut du crâne de la petite chinoise en grinçant des dents avec un air...manifestement fatigué de ses conneries. Pendant que celle-ci était trop occupée à se frotter la tête avec une larme coulant le long de sa joue, le Shinigami confirma l'appel.

- On pourra parler du salaire sur place. On s'y rend aussi rapidement que possible, merci d'avoir fait appel à nos services.

Le clapet du téléphone portable se fit entendre, annonçant la fin de l'appel. Un petit sourire se dessina sur les lèvres du Shinigami alors que celui-ci se retourna vers les trois autres, levant sa main et joignant les bouts de son indexe et de son pouce ensemble pour former le signe de l'argent.

- On a un job !

---

Les yeux de Kagura étaient pleins d'étoiles... mais ce n'était probablement que l'effet de toutes ces lampes dans le studio qui se reflétaient dans les iris bleutées de la petite chinoise qui ne cessait de se balader à droite et à gauche comme une parfaite gamine. Liliha était assise sur un caisson sonore et balançait ses jambes avec un air nonchalant. Le dieu de la mort quant à lui... marchait aux côtés d'un homme grassouillet et moustachu qui ressemblait curieusement à Mario, et qui grignotait dans ses mains gantées un champignon. Tyzy avait un air qui était loin d'être naturel : il était anormalement gentil et prudent, la définition parfaite d'un lèche-cul. Pourquoi ? Parce que cette personne à ses côtés était un personnage historique dans le monde de la télévision. Un animateur télé connu pour son humour, sa bienveillance et son porte-monnaie probablement plus gros que la monnaie amassée par l'ensemble des membres de la classe F. Cet homme était connu sous le nom de Malio Tadsworth, Italien moustachu aux cheveux marrons, habituellement vu portant une salopette bleue et une casquette rouge. Le gros moustachu s'arrêta dans sa marche, derrière les rideaux de la scène, pointant du doigt la salle de la régie.

- Mr.Ghostlinger, c'est ici que le show va se dérouler pour vous. J'ai compris que vous êtiez homme-à-tout-faire donc vous devez avoir une certaine expérience avec le câblage n'est-ce pas ?
- Je sais brancher une console, je suppose que c'est pas si différent hein ? Ha ha !
- J'aime votre humour ! Si je n'étais pas si scotché à mon post, je suis sûr que vous pourriez prendre ma place ! Ma spécialité est de sauter sur la tête des gens après-tout !
- ….Littéralement ?
- Mes hobbies ne vous concernent pas.

Tyzy se mit à rire comme un abruti. Malio finis de manger son champignon et sembla gagner deux centimètres dans un son affreusement familier. Il croisa les bras et tourna les yeux vers la scène. Il y avait des rangs, une scène, des pupitres, un écran géant, de l'éclairage et beaucoup de caméras... et bien sûr le panneau indiquant le titre de l'émission.

- « Qui veut gagner des amis » est une émission très populaire dans laquelle des inconnus sans amis ou travail tentent de remporter 5 000 000 de D$ tout en faisant connaissance avec les autres inconnus. Mais bien sûr, Mr.Ghostlinger, ces émissions sont complètement scriptées. Personne ne gagne cet argent, et l'amitié qui est forgée sur la scène est complètement bidon.
- A...Ah.
- Ne faites pas cette tête, vous avez l'air de quelqu'un qui a beaucoup d'argent et d'amis ! Cette émission n'est pas faite pour vous. Contentez-vous du câblage et tout le monde sera heureux. Voyez-vous... celle-là est plutôt spéciale, car ce sera sûrement la dernière des dernières. La production n'a plus l'argent de maintenir l'émission et je serais sûrement muté vers une autre. Ce n'est pas une fin en soi, mais le show dure depuis dix ans maintenant, ça fait beaucoup de place dans une vie. Alors j'aimerais que tout se passe bien. Comme disent les anglais : « No-fuck-a-up » !
- Yeaaaaa roger ! L'efficacité c'est notre crédo ! Ces méchants câbles ne nous font pas peur !


Il continua de rire comme un imbécile alors que le présentateur télé s'éloigna, sautant de la rambarde avec le poing en l'air en criant un « Wa-hoo ! ». Tyzy adressa un signe d'au revoir, avec une face quelque peu médusée. Il finis par poser ses mains sur ses hanches et poussa un long soupir, avant de regarder droit devant lui avec un air sérieux mais peu sûr de lui ; la goutte de sueur coulant le long de sa tempe.

- No-fuck-a-up hein.... avec ces deux là j'ai un peu peur.

Il jeta un rapide coup d'oeil aux deux filles qui semblaient discuter l'une avec l'autre au loin. Pour l'instant elles semblaient plutôt calmes mais nul sait combien de temps il faudrait avant que l'une des deux ne fasse une bêtise. Ce que Tyzy ne savait pas en revanche, est que le danger provient toujours d'une direction à laquelle on ne l'attend pas : son téléphone sonna à nouveau. Curieux, le dieu de la mort plongea sa main dans la poche de son pantalon noir et en sortit son téléphone, l'ouvrant et le portant à son oreille. À l'autre bout du fil se trouvait une Keira avec l'air anormalement joviale. Elle se trouvait dans le compartiment scientifique de Shibusen, entourée de fioles et de cercles magiques, dans une pièce aux volets fermés et à l'ambiance quelque peu violette.

- Ty-Zyyyyy~ ! Tu te souviens de la potion de perte de connaissance que tu m'as demandé pour la prochaine fois qu'on affronterait les Rejects ? Je l'ai terminée !
- Ah... Gratz. Euh, pourquoi est-ce que t'as l'air si joyeuse ?
- Joyeuse ? Moi ? Tu te fais des idées ! Bon ! J'ai besoin de savoir si elle est efficace ! Et rien de tel que de le tester sur la personne la plus difficile à endormir de l'univers !
- Je savais qu'il y avait Henry sous Poche ! Tu veux m'utiliser ! Laisse tomber, on verra ça une autre fois, je suis au studio de « Qui veut gagner des amis » là.
- Okaaaaaaay ~
- J'ai du travail alors ne me dérange p----
*bip*
- ….

Tyzy baissa les yeux vers son appareil téléphonique ; La sorcière aux corneilles avait déjà coupé depuis un petit moment. Il soupira et ferma l'appareil avant de le remettre dans sa poche, approchant de la salle de la régie. Une fois à l'intérieur, Tyzy découvrit que tout était bien comme il l'imaginait : pas un rat. Malio avait été clair en disant que la production n'avait pas assez de budget pour financer une dernière émission, à tel point qu'ils n'avaient pas les moyens de payer de vrais régisseurs et devaient s'appuyer sur des métiers bancals comme celui des Freelancers. Le Shinigami n'était pas particulièrement doué avec les ordinateurs, aussi il espérait que tout ce travail soit assez intuitif... et bien sûr il ne pouvait pas demander à la déesse de la violence de l'aider. Celle qui avait probablement une chance était sûrement celle qui passe ses journées sur les tags d'anime de Tomblr. Et celle-ci pénétra justement dans la pièce qui n'était éclairée que par les écrans d'ordinateur.

- Woaaah, c'est de ça qu'on va s'occuper ?
- Tu sais comment gérer les caméras et toutes ces conneries ?
- Ah, moi non. Désolée-ssu. Mais on va bien s'y retrouver non ? Huehehe. Il faut juste qu'on prenne le temps de toucher à tout et...
- On ferais mieux de rester prudent. Le mec a été clair : travail mal fait, pas de paye.
- Je ferais de mon mieux pour toi
- Hein ?
- R-Rien.

Les minutes passèrent les unes après les autres. Durant ces minutes on pouvait voir Tyzy et Liliha lutter contre le logiciel, branchant et débranchant des câbles ; se faisant couler un café de temps en temps. Kagura de son côté continuait de fouiller son nez sous différents angles, virant ses trouvailles et essuyant son doigts sur une veste qu'un employé avait oublié sur le porte-manteau. Au final... après une heure, les deux Freelancers en étaient arrivés à une conclusion :

- ...On va jamais réussir à faire marcher ce truc.

Ils s'apprêtaient à abandonner quand le moustachu apparut à la porte et demanda aux trois Freelancers de venir dans la salle du studio pour le discours d'adieux. Pourquoi ? Parce qu'il ne restait plus que cinquante minutes avant le début de l'émission. Tyzy et Liliha étaient pâle, Kagura semblait n'en avoir strictement rien à faire. Mais comme pour respecter les volontés de Malio, ils le suivirent dans la salle principale, n'écoutant qu'à moitié ce qu'il racontait tellement ils étaient occupés à brainstormer silencieusement sur comment opérer les machines. Ils ne l'écoutaient tout simplement pas, alors que les membres du staff avaient la larme à l'oeil en écoutant le discours touchant du présentateur télé. Même les participants du jours (qui bien sûr étaient également membres du staff) étaient regroupés là. Au final... comment faire marcher la régie était plus préoccupant que tout aux yeux des Freelancers. Ils pensaient que la situation ne pourrait pas être pire. Quand la voix du désespoir vint les frapper avec plus de violence que dans une relation entre un chanteur de rap et une artiste de R'n'B.

- TESTE-LE
- WUT-
- OOPS

Une silhouette s'approchait à grande vitesse... se pris les pieds dans un câble qui traînait par terre. Un câble que Tyzy et Liliha avaient temporairement laissé traîner ici. La silhouette féminine tomba au sol et lâcha un objet qui vola au dessus d'eux pendant quelques secondes.. avant de s'éclater au sol et répandre une épaisse fumée violacée dans tout le studio. De nombreux sons sourds se firent entendre.. comme des masses s'écrasant au sol. Après une minute, la brume commença à se retirer. Tyzy ouvrit les yeux et vit face à lui.... un parterre de corps inconscients. À ses côtés se trouvaient Liliha et Kagura, encore conscientes. Et étalée près des câbles.. la sorcière aux corneilles, se mettant sur les genoux et frottant ses bras pour les débarrasser de possible poussières. Tyzy reporta son regard vers le parterre de corps inconscients, les yeux grands ouverts et un petit sourire psychosé aux lèvres. Ce n'étaient pas n'importe quelles personnes qui étaient couchées au sol...

- ….Tu...Tu déconnes j'espère....

…. C'était l'ensemble des membres du staff de l'émission. Tous plongés dans un sommeil profond. Kagura s'approcha de Malio et lui colla des claques avec la douceur d'un Donkey Kong, mais rien ne sembla le retirer de sa torpeur. Ils étaient tous profondément endormis par un maléfice. Il ne restait que trente-huit minutes avant le début de l'émission. Tyzy craqua, fonça vers la sorcière aux cheveux sombres, l'attrapa par les épaules et la secoua comme un palmier frappé par la tempête des tropiques.

- POURQUOI T'AS FAIT CA !!?!
- WOW WOW DU CALME ! C'est dramatique ! ….. la potion était pas assez forte pour endormir des Soul-Users !
- C'est ça qui t'inquiète !? Tu viens de bousiller nos chances de nous faire un peu d'argent ! Et t'as ruiné les adieux d'un pauvre papy ! Tu vas quand même dormir sur tes deux oreilles !?
- Hey je suis le type de personnage bitch-like, poignarder les gens dans le dos fait partie de mes choses favorites.
- ...Il faut qu'on se casse de là aussi vite que possible !
- Une seconde ! On pourrait....

---

Quelques temps plus tard... sur les postes de télévision de nombreuses maisons à travers Death City, s'annonça le générique de l'émission. Les habitants de la ville tournèrent leurs yeux émerveillés sur leur écran de télé, prêts à voir l'iconique Malio forger des liens d'amitié et de finances entre quelques personnes. L'émission de 19h à partager en famille ! … cela dit... alors que les projecteurs dans le studio s'allumaient, une personne inhabituelle s'afficha à l'écran. Tenant un micro dans sa main droite, un s'agissait d'un jeune homme dans la vingtaine ; aux cheveux sombres et aux yeux dorés ; portant un kimono blanc par dessus une veste noire et rouge. Il avait l'air de se forcer à avoir un air agréable, mais il semblait plutôt tendu. Certaines personnes l'avaient dors et déjà reconnu : « c'est le Shinigami » qu'ils se disaient, l'ayant sûrement vu à sa présentation il y a quelques années. Les téléspectateurs, ainsi que les spectateurs dans la salle, étaient tous quelque peu impressionnés de voir une personnalité de Shibusen à la place du grassouillet moustachu habituel. Tyzy ravala sa salive et fit le premier pas vers cet escalier infernal que seraient les prochaines heures.

- Bonjour, et bienvenue dans « Qui veut gagner des amis ». Je suis Tyzy Ghostlinger. Aujourd'hui, une émission un peu spéciale financé par la production. Vous vous attendiez à voir Malio ? HA ! YOU DIDN'T EXPECT DI---- ME ! Plus sérieusement, je vais faire de mon mieux pour remplacer mon cher ami moustachu qui est tombé gravement malade quelques jours avant l'émission. Eh... Faisons de notre mieux !

Le jingle de l'émission se fit entendre. Immédiatement, le dieu de la mort pris une pose dynamique, se tournant vers la caméra numéro 4. Cependant... c'était la caméra numéro 9 qui tournait, et Keira, au loin, lui fit remarquer en élevant un panneau sur lequel était marqué « NUMEBER 9 YOU MORON ». Tyzy réctifia quasi-immédiatement sa pose vers la bonne caméra et poursuivit en essayant de prendre exemple sur les émissions qu'il avait déjà vu avant.

- Le but de l'émission est simple ! Une poignée de personnes sans argent et sans amis vont essayer de remporter les deux dans ce quiz social pour toute la famille ! Dans les cabines à ma gauche vont se relayer plusieurs personnes ; mais afin de préserver leur anonymat, vous ne verrez pas le haut de leur visage ! Que de mystères ! Je suis impatient de découvrir quels seront nos invités du jour. À la clé, 5 000 000D$ ! une grosse somme qui vous rapportera sûrement pas mal d'amis vu comme les habitants de Death City sont des ra---- êtres adorables ! Hem... Faisons entrer les cinq premiers invités !

Un tonnerre d'applaudissements se firent entendre. Pour l'instant tout avait l'air de plutôt bien se passer... mais il ne fallait guère crier victoire trop vite : ça faisait à peine trois minutes que le show avait commencé, et il leur restait encore une heure et demi à occuper. Ce n'était pas une mince affaire, loin de là. Les cinq premiers candidats pénétrèrent dans les cabines... mais même sans le haut de leurs visages, Tyzy avait une impression assez... familière. Il ignora cependant ce sentiment et continua d'expliquer les règles.

- Les candidats forment une équipe avec 3 remplaçants. À nouveau tour, il devra changer de place avec le prochain membre de son équipe ! L'équipe gagnante partagera les 5 000 000D$ ! mais attention, si les trois membres sont éliminés, il n'y a plus aucune chance !... découvrons sans plus tarder nos candidats !

Les projecteurs se tournèrent vers la première cabine. À l'intérieur de cette cabine se trouvait une fille d'une taille plutôt petite, portant une robe chinoise. On pouvait voir des mèches de cheveux rousses dépasser de la zone qui lui cachait le haut du visage.

- Comment vous vous appelez et quelle est votre profession ?
- Mon nom est Kagara. Je suis vendeuse de Hot-dog. J'ai 49 ans et la nuit je suis un homme-aru.
- …. Aru. Hein. P-Passons à la prochaine candidate ! Vous êtes ?

Cette fois aussi c'était une fille de petite taille. On pouvait voir des mèches blondes ; elle portait un uniforme scolaire noir et or à nœud rouge. Sa bouche était quelque peu féline ; celle-ci avait un air plus joyeux.

- Moi c'est Liloha ! J'ai 13 ans ! Je suis étudiante à Shibusen. Merci de me recevoir, beau-gosse !
- *T'essaye de tromper qui en disant que t'as 13 ans !?* C'est un PLAISIR de vous recevoir Liloha ! Personne suivante ?

La lumière s'illumina sur la troisième cabine. Il s'agissait d'un homme pour le coup. On pouvait voir des mèches brunes dépasser ; l'homme avait une cicatrice à la lèvre et à la joue, et était habillé d'un costume noir très clean. Tyzy avait là aussi une impression extrêmement familière. L'homme en question haussa la voix avec un air tout particulièrement optimiste.

- Appelez moi Barry ! Je suis une star de J-Pop ! Mais il ne faut pas le répéter.
- Bienvenue Barry... quel est notre quatrième candidat ?

Tyzy avait un air dépité. Il avait l'impression de connaître ces gens. En fait, pas JUSTE une impression, il était pratiquement sûr de savoir quels idiots se trouvaient derrière chacune de ces cabines. La quatrième personne était également une femme. Plus grande que les deux autres cette fois ; on pouvait voir de fines mèches noires, légèrement bleutées. Elle portait une tenue plutôt classe, et avait clairement le body-type d'une strong-independant-woman.

- Je suis Korra. Je travaille à la morgue. J'ai 19 ans.
-* Encore une vieille qui triche sur son âge !!* Vous faites votre âge haha ! Un plaisir de vous avoir parmis nous. Et notre dernière candidate du premier tour ?


Tyzy avait un sourire nerveux en tournant la tête vers la dernière cabine. Et là... son sang se figea. Ses yeux s’écarquillèrent et son sourire psychosé s'arrêta dans le temps. Cette personne n'avait définitivement rien à foutre de son anonymat. Elle passait la tête hors du trou qui montre le bas de son corps, regardait le Shinigami avec un regard absolument terrifiant ; des flammes infernales dansant dans son regard, et manifestement l'air de vouloir s'agripper à ses tripes et jouer à la balançoire avec. Tyzy resta complètement hors du temps, transformé en bloc de pierre.

- Je suis Kô. Quel hasard de vous rencontrer ici Mr.Ghostlinger.
- ….u....u...un p-plaisir de vous voir... si vous voulez bien passer la tête dans votre cabine s'il vous p-p-p-plait...

La candidate s'exécuta après l'avoir longuement fixé. Tyzy ravala sa salive et tourna la tête vers la caméra (la mauvaise Caméra, encore une fois) et sortit une tablette digitale.

- Maintenant que les règles ont été expliquées et que les premiers participants ont été présentés, nous allons passer à la première question de la soirée. Quels sont vos impressions des autres candidats ? Bien que vous ne pouvez pas vous voir...
- J'ai la dalle-aru
- J'ai 13 ans !
- Madame Kô a l'air d'être plutôt douce...
- *MON CUL OUI*
- J'ai 19 ans.
- * Pourquoi les vieilles insistent autant sur leur faux âge ? Personne ne va vous croire ! Surtout la blonde ! Comment tu veux qu'on croit que t'ai 13 ans avec des ballons pareil !?*
- Barry a une voix familière...et adorable !
- * Quittez votre cabine et allez vous rouler une pelle ailleurs ! Barry, éloignes cette cinglée aussi loin de moi que possible !* Je vois ! Tout le monde est dans un bon état d'esprit ! Passons au premier sujet et à la première question !

Le jingle se fit entendre et les projecteurs illuminèrent toute la scène. La musique intense de la question résonna dans la pièce, alors que le Shinigami énonça la première question et topic de discussion.

- La première question est une trivia sur les 7 Mystères de Death City. Quel est le cinquième mystère ? Pour rappel, nous ne montrerons les questions qu'après 2 minutes de discussion du topic ! À partir de là, ça sera au plus rapide d'appuyer sur le buzzer. Si quelqu'un énonce la bonne réponse durant la discussion, le point lui revient ! Alors que pensez vous des sept mystères de Death City ?
- Je pense que c'est un truc pour effrayer les enfants débiles qui ne savent pas qu'en réalité, les vrais horreurs de la vie sont l'échec et le désespoir.
-* C'EST UN BRIN TROP REALISTE COMME VISION !*
- Je ne suis pas d'accord ! C'est une chose fantastique ! Des choses qu'on ne peux expliquer.. ça demande aux gens de chercher au plus profond de leur imagination. Malheureusement, je dois avouer que je n'ai jamais entendu parler de ces mystères. Je vais attendre que les réponses soient proposées.
- * J'en attendait pas moins de ceux là … on vit ici mais les légendes de gamins ne nous intéressent pas vraiment*
- Tyzou ! Barry me gave avec sa voix de Je-sais-tout, est-ce que je peux sortir lui péter les lunettes ?
- ON AVAIT DIT UNE BLAGUE SUR LES LUNETTES PAR JOUR
- O-Oy ! On se calme ! Je suis sûr que Barry n'a pas de lunettes. Vous êtes là pour faire ami ! Réfléchissez plutôt à la question.
- Cette Kagara vous parle d'une manière un peu trop amicale à mon goût. « Tyzou » ? c'est quoi ce petit nom? Comment ose-t-elle parler comme ça de mon premier amour adolescent-ssu?
- Une minute, le sujet n'est pas de comment on me parle, restez sur le sujet s'il vous pl---
- « Amour adolescent » ? ma chérie, je vais t'apprendre que dans la vie, les cœurs se brisent bien plus souvent qu'on ne le pense. Celui qui tu crois aimer va te réduire en morceaux, tes sentiments ne sont rien de plus que des cailloux qu'il poussera. Crois moi, j'ai de l'expérience, après-tout, j'ai 19 ans.
- * T'as fini avec tes topics déprimants !? Et pourquoi t'insiste autant sur ton âge !?*
- J'aimerais ajouter que Liloha devrait changer de cible. Ce type n'est pas mieux qu'une diarrhée fluide. Il devrait mourir.
- * Vous piétinez les sentiments du présentateur là !!* L---... Passons aux réponses.

À l'écran s'afficha la question, ainsi que quatre cadrants.

- Quel est le cinquième mystère de Death City ? A – Les méchants escaliers overlords de l'enfer. B- l'Epic Sax Guy. C – Le moniteur de Fitness. D – La localisation exacte de Mile et Katsura. E- Ce qu'il y a dans la culotte de Bridget. Veuillez indiquer sur votre cadrant digital quelle réponse vous pensez être la bonne.

Tyzy tiqua et regarda attentivement la liste des réponses. Aucun doute là dessus, elles étaient complètement traffiquées. Peu importe qui Liliha avait appelé pour s'occuper de la régie était clairement en train de se foutre de la gueule de tout le monde ici, et particulièrement de Tyzy. Il n'y avait pas d'exacte bonne réponse : toutes ces réponses étaient complètement inventées et hors sujet. Mais il ne pouvait pas avoir l'air de ne pas être professionnel, aussi il fit tout simplement comme si tout était prévu. Au bout de trente secondes, la petite musique s'arrêta et les résultats s'affichèrent un-à-un à l'écran. La première à s'afficher était celle de Kagura.

- Vous avez répondu « C ». Pourquoi ?
- Mon histoire avec le moniteur de Fitness a démarré il y a bien des siècles, quand j'étais encore chasseur de baleines en russie. Cette nuit là, une tempête avait frappé mon bâteau. La pluie était gelée, comme les larmes d'un Ukanlos. Le vent était puissant et démentiel, comme si la planète essayait de me prévenir de ne pas m'approcher de la bête. Et c'est à ce moment là que je l'ai vu, sortant son immense tête de l'eau. Il était là , se tenant debout au milieu de la mer, son corps gigantesque mesurant trois immeubles empilés les uns sur les autres. Le regard fier et les bras croisés, ses lunettes noires brillant dans le typhon infernal. C'est à ce moment là que j'ai retiré ma couverture, j'ai foncé sur le pont, et déployé mon 3D-Manual Gear, Hurlant de toutes mes forces, essayant de viser la nuque du tita----
- TROP LONG !! Suivant ! La réponse de Liloha est « C » également, pourquoi ?
- ...Quand j'ai vu Kagara bondir du pont, j'ai compris qu'elle ne ferait pas long feu si personne ne l'aidait...
-* ELLE CONTINUE L'HISTOIRE !?*
- Alors je me suis jetée devant la cabine et je me suis accroupie pour ramasser les munitions de baliste. J'ai ramassé. Ramassé. Ramassé. Ramassé. Ramassé. Ramassé----
-* C'EST UNE PARTIE DE MONSTER HUNTER !?*
- Mais à ce moment là j'ai vu que le Moniteur de Fitness s'apprêtait à faire un body-slam sur le bateau-ssu ! Alors j'ai couru jusqu'à la proue, et ai donné un coup de pioche sur l'épieu-tueur-de-dragon ! Et je l'ai embroché, réduisant ses Hps de 20% !
-* C'EST UNE PARTIE DE MONSTER HUNTER !*
- Mais ça a causé à Kagara de louper la nuque, et à la place, elle est tombée dans l'eau et a été téléportée à la base. Et là, on est passés à la deuxième phase de l'épreuv---
- OK Réponse numéro 3 par Barry. Il a répondu « E », est-ce qu'il y a une raison ?

Barry sourit et fit un geste avec son bras, comme s'il redressait quelque chose sur son nez. Il finis par croiser les bras, penchant légèrement la tête sur le côté.

- C'est l'un des mystères les plus intéressants de Death City n'est-ce pas ? Nombreux ont essayé de découvrir ce qu'il se cachait derrière ces gardes spatiales mais personne n'a su donner une exacte réponse. C'est tout simplement comme s'il se cachait en dessous une entité qui aspire la mémoire et les désirs d'une personne. Fascinant n'est-ce pas ?
- En effet... j'imagine.
- ...C'est pour cette raison que lorsqu'on est passé à la phase 2 de l'épreuve, j'ai sortit Bridget du coffre de fournitures, retiré sa culotte et pointé l'arme vers le Titan de Fitness, l'aspirant à l'intérieur du Black Hole !
- * WHAT * QU-QUATRIEME. Korra ! Votre réponse est « D ». Est-ce que vous pensez que leur localisation constitue un mystère valable ?
- Oh, mais bien sûr.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Tyzy Ghost le Jeu 6 Aoû - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: Re: SEC Shenanigans #3 - Tv, Tv, Tv Jeu 6 Aoû - 13:22

La jeune femme qui n'avait certainement pas dix-neuf ans posa ses coudes sur son pupitre et commença à justifier sa réponse.

- Personne n'a vu ces deux personnages depuis des décennies. Personne ne sait exactement où ils se trouvent. Mais le plus étrange là-dedans, est que personne n'a lancé un quelconque avis de recherche. Personne ne les cherchait ! N'avaient-ils donc pas une seule personne qui pourrait se soucier d'eux et lancer des recherches ? Étaient-ils seuls au monde ? Eh bien laissez moi vous dire, Mr.Ghost, ce n'était pas le cas. Une personne se souciait d'eux...
- ...Qui ?
- LE MONITEUR DE FITNESS QUE CE DÉMON AUX PANTSU SPATIAL A ENLEVER A CE MONDE !!
- * EST-CE QU'ILS SONT TOUS COMPLÉMENTENT ATTARDÉS OU QUOI !?*  I-Il nous reste une dernière perso---

Tyzy s'apprêtait à demander à la dénommée « Kô » une explication pour sa réponse, mais il se figea en voyant qu'elle avant encore passé la tête hors de sa cabine pour le fixer avec un regard terrifiant. Il ravala sa salive, pris son courage à deux mains et demanda malgré tout.

- ...V-V-Vous avez choisi la réponse « A » … pourquoi ?
- Parce que je rêverais de te balancer au milieu de ces escaliers démoniaques, voir ta boîte crânienne s'ouvrir encore et encore, ce qui te sert de cerveau se transformant en pâtée difforme et dégoulinante.
- * Pourquoi c'est la seule qui n'a aucun lien avec l'histoire !? Pourquoi est-ce qu'elle veut tellement ma mort !?*
- C'est ce que j'aurais dit en temps normal, mais j'ai une véritable raison d'avoir choisi cette réponse.

Tyzy était maintenant intrigué. Il haussa un sourcil en pencha la tête sur le côté alors que Kô repassait la tête à l'intérieur de sa cabine, un petit sourire doux se dessinant sur ses lèvres.

- Comme Barry et Korra l'on dit, les mystères tels que la localisation des deux personnes et le trou noir dans la culotte de Bridget sont des cas liés... ils sont liés par le trou noir. Un trou noir qui mène à des escaliers infernaux.
- Et... ?
- Des escaliers infernaux.... où nuit et jours, le Moniteur de Fitness pleurs son isolation et la perte de ses camarades, alors que l'épieu tueur de dragon reste empalé dans son corps, pour lui rappeler la douleur de ses erreurs !
- * C'EST TROP SOMBRE !!*
- Je suis sûre que le moniteur de fitness était le plus humain d'entre nous.
- * Qu'est-ce que je fais, toutes les réponses étaient complètement débiles.*

Tyzy grinça des dents, leva les yeux et se força à sourire. Il devait être fort pour le publique, fort pour son peuple, pour ses convictions et sa paye ! Il serra le micro dans sa main alors que la musique de suspense s'annonça.

- Et la bonne réponse est …...Réponse B ! l'iconique Epic Sax Guy, un homme qui apparaît partout et nulle-part sans qu'on sache what-the-fuck-he's-doing ! Aucun point n'est remporté ce tour-ci, espérons que vos partenaires auront plus de chance.... i guess. Ce fut un plaisir de discuter avec vous, en espérant que vous ayez pu forger des liens entre vous, vous pourrez vous rencontrer dans les loges et discuter *même si vous vous connaissez tous bande de crétins...* à bientôt !

Un tonnerre d'applaudissements s'en suivit, les candidats quittèrent la scène en passant derrière le rideau. Immédiatement après, ils furent remplacés par d'autres personnes. Tyzy ne perdit pas une seule seconde et les introduisit au publique. Là non-plus il n'avait pas la moindre idée de qui pouvait avoir rejoins.. mais sachant que toutes les personnes ici-présentes étaient forcément dans le répertoire téléphonique de Liliha, il devait s'attendre à voir également des visages familiers même dans l'anonymat. Vu les imbéciles qu'il avait eut au premier tour, et vu qu'il était un véritable paratonnerre à conneries, il savait déjà que la suite n'allait pas être jolie. La lumière des projecteurs illumina la première cabine. Il y avait une fille, là aussi plutôt petite de taille, des cheveux blonds, mangeant un burger.

- Notre première candidate du second tour ! Quel est votre nom ? Et votre occupation ?
- Je suis Jean-Pierre Polnareff, mais tu peux m'appeler J.P.P ! J'aime mettre mes doigts dans les narines des autres, et me tenir dans des positions inhumaines !
- * C'EST TELLEMENT ALICE !!* Euh, Bienvenue dans l'émission... le prochain candidat ?

La seconde cabine s'illumina. Cette fois, à l'intérieur, c'était un homme de taille moyenne, portant un manteau de Roi ; ayant des cheveux plutôt longs, marrons et désordonnés. Il se tenait recroquevillé sur lui-même, comme s'il était déprimé. Il y avait une aura assez sombre qui se dégageait de cette personne.

- Je suis chômeur. Je m'appelle... Éphémère. Car la vie m'a oublié aussi rapidement qu'elle m'a créer...
* ...Cette aura de looser est familière aussi...* Je vais vous appeler Ephe. Bienvenue.

La troisième cabine fut éclairée par les projecteurs. La personne à l'intérieur était... complètement serrée à l'intérieur. Pas seulement : elle était tellement grande que la cabine se décollait du sol. Et à côté de cette cabine se trouvait un homme à l'allure anglaise que Tyzy reconnut sans aucun problème comme Sherlock ; et il n'était pas difficile de comprendre que ce gros truc saucissonné à l'intérieur de la cabine devait être son camarade zombie. Le Shinigami était complètement sidéré de voir que Liliha avait carrément appelé cette masse de muscles pour un jeu télévisé, et pourquoi Butcher avait un portable pour commencer ? Elle devait vraiment être désespérée de trouver de candidats. Tyzy haussa les épaules et secoua la tête alors que le mort-vivant grognait et que son traducteur traduisait pour lui.

- GRRRRNNNN !
- Son nom est Milord Michael Von Stronov. Il est un prince charmant et heureux époux de Ketsuno Ana.
* POURQUOI TU LUI DONNE UNE IDENTITE GRANDIOSE !?* J...Il est muet right ? J-je vois. Bienvenue tout de même. La personne suivante est....

….Enfermée dans la cabine avec une cage dans laquelle se trouve un pigeon rare en voie d’extinction, raide mort, ouvert par scalpel et ensanglanté. Derrière cette cage se trouvait un homme de grande taille, portant une veste de labo rapiécée, et ayant des mèches de cheveux grises. Il avait un sourire sadique aux lèvres.

- Navré de faire tout ce bazar mais j'ai été appelé au milieu d'une opération importante, je répondrait aux questions mais n'interférez pas avec mon travail. Je suis Conte Chocula, je travaille comme Gigolo.
- *....Elle était VRAIMENT désespérée* Euh... faites ce que vous voulez tant que ça n'interfère pas avec l'émission. Bon, notre dernier candidat du deuxième tour est -

La dernière cabine s'illumina. Mais une fois de plus la cabine n'était pas vraiment nécessaire : le candidat passait sa tête hors de la cabine. Il avait le coude posé sur le pupitre. Les yeux rouges du candidat étaient mis-clos et il avait un sourire stupide, voir aguicheur aux lèvres. Il fixait Tyzy, complètement. Tyzy tourna les yeux vers lui avec l'air quelque peu surpris. C'était Soul. Le Shinigami s'apprêtait à faire comme si il ne le connaissait pas mais...

- ...Dude, bro, mate. J'ai été chercher tes médicaments.
- ...Mes..médicaments ?
- ….Parce que tu m'as l'air vraiment HOT !
- ….Bruh ~
- Bruh  ~

Les deux crétins arborèrent le même sourire stupide et fire un signe de « HEY-HEY ! » avant que Tyzy reprenne son sérieux et lui dise de re-passer sa tête derrière la cabine.

- Je suis Beat, je suis guitariste-pianiste, j'aime passer du temps à regarder les posters de Pin-Up dans Metal Gear Solid 2.
- Bienvenue dans « Qui veut gagner des amis » ! Quelles sont vos impressions sur les autres participants ?
- J'aurais pas du sortir de ma chambre *crunch munch*
-*Bah reste chez toi !*
- Pourquoi est-ce que je n'ai pas sauté ce jour là....
- * Dude cheer up...*
- GRRRRRRRNNNNN !!
- Prince Michael vous adresse ses amitiés.
- On extrait la bile comme ça---....
- *Prête au moins attention à l'émission !!*
- Man, Homie, Bruh. La nuit dernière j'étais pas en train de fapper.
- Hein ?
- J'avais un BROner
- ….Dude.
- Bruh.

Les lumières illuminèrent toute la scène. À l'écran s'affichait le cadrant pour la question, alors que Tyzy l'énonçait à voix haute sur un air tout particulièrement sérieux.

- La seconde question de la soirée est la suivante : « Le mont Pizzapizza sur l'île Pepperonini entre une éruption une fois tout les 100 ans, quelles sont les conséquences sur l'environnement ? » Vous pouvez en discuter pendant deux minutes avant que les réponses ne s'affichent. *OY UNE MINUTE, C'EST PAS UN TRUC TOTALEMENT PIQUE DE TORIKO !?*
- WOAH CETTE ÎLE A L'AIR COOL, je veux y aller !
- « Cool » ? laisse moi te dire, jeune fille.. rien sur cette planète n'est fun ou cool. On est nés pour mourir, rien de plus. Le peu de plaisir qu'on pense avoir est finalement arraché par les conséquences sociales... nous sommes des vers de terre.
- * Alors va ramper ailleurs au lieu de nous faire chier avec ta mauvaise attitude !*
- GRRRN GGRRRRRNN GRR BORRRRPK !
- Le Prince Michael pense que cette île serait idéale pour cacher un corps décomposé dans une rivière de fromage squish-squish.
- *ça me rappelle cet épisode de cette série bizarre où ils avaient foutu le corps dans une tablette de chocolat géante (true story)*
- Et si je remplaçait le cœur du piaf par une olive géante ?...Ah, désolé, j'écoutais à moitié.
-* QU'EST-CE QUE TU FOUS LA !?*
- Dawg. Aniki. On devrait monter une boite porno à nous deux.
- Dude.
- On appellerait ça Bro-Job !
- Bruh.

Mais les deux minutes s'écoulèrent sans que personne ne trouve la bonne réponse. Tyzy se tourna une nouvelle fois vers la mauvaise caméra dans un mouvement dynamique et énonça les cinq réponses proposées.

- Voici les réponses ! A - « ça oblige les gens à raconter des histoires spooky », B - « ça attire Gordon Ramsay et son Idiot-Sandwich », C - « Les canadiens et les italiens se battent pour le monopole de l'île », D - « Les américains trouvent du pétrole dans le fromage et donnent un peu de leur démocracie à l'île » et pour finir, E - « Brb, parti pisser » …. *Peu importe qui a écris ces réponses débiles, a foutu un message personnel dedans !!*... bon eh bien, entrez vos réponses. Tant qu'on est au plan social, qu'est-ce que vous pensez des autres candidats ?
- Tout ces gens m'ont l'air d'être des clowns tristes qui ne comprendrons jamais que « It sure is fun to do science ! »
- Je pense que nous sommes tous des pions...
* TU RENDRAIS UN DÉPRESSIF SUICIDAIRE !*
- BRRRK BRRON BBRNNN
- Prince Michael pense que Jean-Pierre Polnareff a la voix de sa défunte fille
- * C'est touchant mais là toute de suite j'en ai rien à foutre ! Tu rejoins la ligue des déprimés ou quoi !?*
- Donc si on remplace le cœur par une olive géante, rien ne se passe...
- * Tu t'attendais à quelque chose!?*
- Sweetie, Mon pote...j'arrive pas à dormir sans toi
- Hah ?
- mon MATE-las...
- Bruh...

Le temps réglementaire avant l'apparition des réponses passa assez vite. Il était maintenant tempsp de savoir ce que les candidats avaient répondus. Et de cette bande d'imbéciles, Le Shinigami ne s'attendait à rien de particulier. Il énonça alors la première réponse, les lumières illuminant la première cabine.

- La première réponse, par J.P.P, est la « A ». Pourquoi cette réponse ?
- Tout à commencé lorsque j'étais un jeune garçon, en france...
- * Encore une histoire ? *
- Je ramassais les pissenlits quand des brutes sont venu me tabasser et me piquer ma lunch-money. Ce jour là, je m'étais promis de les maudire. Un soir, alors qu'il pleuvait à grosses gouttes, je me suis réfugié dans une étale, et j'ai commencé à dessiner sur le sol des pentacles, priant pour que le démon  puisse me sortir de cette mauvaise situation. J'ai entendu cette histoire de la part de quelqu'un qui aurait suivit les événements. L'une des brutes aurait été abandonnée par ses parents un soir, devant un temple...
- ...Où est le truc Spooky ?

La jeune femme sortit une lampe torche de sa poche et illumina le bas de son visage.

- ...Water Temple.
- AAAAH !
- AAAAARGH ! !
- BRRRRNNNNN
- Prince Michael s'écrie « Aaaaah ! »
- Mais si on met des électrodes sur l'olive....
- Wtf

L'histoire était en effet plutôt spooky. Tyzy ravala sa salive et procéda à énoncer la prochaine réponse. La seconde cabine s'illumina. Peu importe combien de lumières pouvaient briller sur éphémère, sa noirceur pourrissait absolument tout.

- Ephe, votre réponse est également « A », une raison ?
- L'enfant faisait face au temple de l'eau... tout le monde connaissait ce temple pour la difficulté abrutissante qu'il représentait. La brute avançait et avançait... elle montait des escaliers qui semblaient ne pas en finir. Passant d'une bâtisse à une autre... Il finis par tomber face à une personne encapuchonnée, émanant une aura diabolique... « Qui est-tu » dit-il a l'inconnu. L'inconnu répondit sur une voix provenant d'outre-tombe..... « JE SUIS CELUI QUI GAGNERA LES JEUX OLYMPIQUES DE NATATION ! », il jeta sa cape et se révéla être un fringuant, sexy, homme aux cheveux rouges sans aucun défaut. Et il plongea dans l'eau ; ses abdos scintillants à la caméra, et s'engagea dans une course de natation avec la brute d'école qui se révèle en fait être un véritable playboy brun aux yeux bleus, qui a une passion pour l'eau !
-* C'EST QUOI CETTE UTILISATION POURRIE DU TEMPLE DE L'EAU !? C'est carrément Free non !?* … je vais demander à quelqu'un d'autre avant qu'on enfreigne trop de copyrights.

La troisième cabine s'illumina. Le balourd dans la cabine s'excita... jusqu'à ce que ses bras traversent les côtés de la cabine. Tyzy clignota des yeux et procéda quand même à poser la question.

- V...votre réponse est « C ».. une raison particulière ?
- GRRRN BBRRRK BRRN BORK PRRRN GGNNNNN RRRRRNN EEEPKF EEEEEK DEEERK DEEEERK DAAAAGON SKRRRR GNNNNNRRRGNNNN BORRKKK NGGGN GGGK RRRNGN GGORK KRRRRRRRR KRRRRR KRRRRRR KRRRRR BORRRNK GGRONK PRRRRHAAAAAAOOOON BRRRK  SKRRRR GNNNNNRRRGNNNN BORRKKK NGGGN GGGK RRRNGN GGORK KRRRRRRRR BORRNK KRRR BNRRAHPK KRRRPH DARRRKH DARRRRRREN OKRR ORK ORK ORC DRRRR DRRR PQ SKR FLISH JIGGZ
- ….. Prince Michael dit « J'aimais bien cette réponse »
- * Tout ça pour ça !? Et ça a rien à voir avec l'histoire !* Est-ce que le quatrième aurait une réponse vala---... eh *c'est de Stein qu'on parle, évidemment que non, il est plus focalisé sur son œuvre que sur le jeu télévisé.. bah, ça coûte rien de demander.*

La quatrième cabine s'illumina, attirant l'attention du professeur aux sutures qui posa son scalpel sur la table. Le pigeon exotique qu'il était en train de disséquer avait maintenant du paladium à la place de son cœur. Tyzy pris un air médusé et se risqua tout de même à poser la question au professeur.

- Conte Chocula, votre réponse est la « D », vous avez une histoire intéressante à nous raconter j'imagine ?...
- Ah. Je vais déjà être plus sérieux que les autres candidats. L'histoire que je vais vous raconter est une histoire vraie.
- *C'est devenu un concours d'histoires !?*
- Je suis en fait familier avec le mont PizzaPizza. Lors d'une expédition avec mon assistante, nous y avons prélevés quelques échantillons pour des expériences, en plus de prendre un peu de temps pour nous prélasser devant le champ qui fait pousser des gâteaux au chocolat.
- *....Laisse moi deviner, tu collectais des cellules gourmet, parce que toute cette histoire pue Toriko à quatre mille mètres !*
- C'est à ce moment là que c'est arrivé : Un homme habillé de l'uniforme des militaires américains est arrivé avec toute sa troupe et nous a dit de débarrasser le plancher. Apparemment, ils en avaient après le Fruit du démon
-* STOP !!*
- Naturellement, je ne pouvais pas leur donner le fruit de mes recherches comme ça, tout simplement. Alors j'ai essayé de me défendre... mais il m'a balancé dans la mer de fromage fondu. Je me suis débattu, mais ne sachant pas nager, j'étais à ma perte, j'allais m'étouffer dans cette succulente condamnation. C'est là que j'ai compris que les américains n'en avaient pas après la fruit du démon, ou le possible pétrole présent sur l'île. Ils en avaient après quelqu'un...
- … ?
- ….Cinq fringants jeunes hommes aux abdos scintillants, habillés de maillots de bains moulants ! Ils se sont postés sur le rivage, tel des héros ! « Nous sommes de l'équipe de natation de ***** ! » qu'ils disaient ! Et le beau-gosse aux yeux bleus s'est jeté dans la mer de fromage fondu pour me porter secours, nageant comme un dauphin dans une pâtée jaunâtre pour m'extirper de ma mort certaine ! Mais directement après m'avoir sauvé, il a du prendre la fuite, tel un voleur gentleman, parce que les militaires américains en avaient après le secret de leurs close-up sexy qui pourrait être utilisé comme une arme de destruction massive contre les soldats féminins !
- * POURQUOI VOUS RAMENEZ TOUT A FREE !?* … j'en peux plus, il faut qu'on en finisse.. Sou--- je veux dire, Beat---
- Haha il a dit « bite » à la télé
- YOU SHUT YOUR MOUTH !

La dernière cabine s'illumina. Il allait être temps de terminer ce deuxième tour une bonne fois pour toutes, car toutes ces conneries avaient duré un peu trop longtemps au goût de Tyzy qui au final ne se souciait plus tant que ça du fait qu'ils étaient en train de massacrer une émission familial qui avait duré depuis dix ans maintenant. Soul croisa les bras et pencha la tête sur le côté en attendant son tour. Tyzy se gratta frénétiquement la tête : de sa part il ne s'attendait pas vraiment à une réponse sérieuse mais il ne valait rien d'essayer ; ou en tout cas, pas plus qu'un peu d'agacement. C'était bien sûr en espérant qu'il n'allait pas encore faire une Bro-joke et serait sérieux cette fois-ci.

- Beat, votre réponse est également « A ».
- Ouais, quelque chose m'est revenu en tête. C'était il y a deux ans... Une fille se baladait seule dans un bois, en pleine nuit. Sa mère lui avait dit cent fois de ne pas quitter la maison de nuit, car leur famille avait été frappée d'une malédiction.
- Une malédiction ?
- Le père de la famille s'était noyé dans la rivière interdite, et son corps aurait mystérieusement disparu. Depuis, la famille n'est plus capable de quitter les environs de la forêt. Mais c'est la nuit que le danger fait réellement surface. En effet, ils étaient traqués par des créatures de la nuit, qui n'attendaient que le bon moment pour surgir. Ce soir là, la fille avait voulu prendre l'air après s'être disputée avec sa mère. Alors elle s'enfonça dans la forêt, encore et encore. Jusqu'au moment où son téléphone portable se mit à sonner...
- * elle a le réseau ?!*
- Elle décrocha, pensant qu'il s'agirait de sa mère qui lui disait de rentrer à la maison, mais ce n'était pas le cas. La voix semblait provenir de l'enfer... une voix torturée, monstrueuse. « Allo ? C'est Haruka » disait la voix.
- * je la sens mal cette histoire...*
- « Je m'approche de ta position, ne bouges pas ». La fille pensa qu'il ne s'agissait que d'une blague, et eteins son téléphone, continuant sa balade nocturne, sûre d'elle. Jusqu'à ce que le téléphone ne sonne à nouveau. Elle décrocha, évidemment. « Allo, c'est Haruka. Tu dois être prudente, la nuit est pleine de dangers... » dit-il, avec un petit rire à la fin. Mais la jeune fille raccrocha et commença à paniquer, accélérant le pas... elle réalisa finalement une chose : elle était complètement perdue dans la forêt. C'était en effet une grande forêt, la légende raconte que le seul moyen d'en sortir serait de suivre la musique.
-* C'est quoi !? Le bois perdu !?*
- Le téléphone sonna à nouveau. « Allo, c'est Haruka. Je vais te trouver alors ne bouge surtout pas » dit-il. Plus les choses avançaient et plus la jeune fille avait l'impression de se trouver dans un film d'horreur. Elle regrettait, elle avait peur ! Elle voulait rentrer chez elle aussi vite que possible pour oublier tout ça, se réconcilier avec sa mère ! Elle savait qu'elle aurait du prendre garde... mais le téléphone sonna à nouveau. « Allo, c'est Haruka. Je dois faire un petit détour, ne bouge pas. »
-* Pourquoi le psychopathe lui demande de ne pas bouger ? Et un détour ?*
- La jeune fille commença à courir dans la forêt , mais les arbres se ressemblaient tous, et il n'y avait rien au delà à part de l'obscurité qui faisait de succéder d'autres arbres. Le téléphone sonna, et tout en courant, la fille décrocha. « Allo, c'est Haruka. Désolé du retard, le feu reste rouge, je crois qu'il est cassé. Ne bouges surtout pas on arrive »
- * Il est plus menaçant du tout le Haruka !*
- « Allo, c'est Haruka. On est rentrés dans un arbre, on va devoir continuer à pied ».
-* Conduis mieux !!*
- « Allo, c'est Haruka. Cette forêt est immense, on est perdus ».
- * C'est quoi ce fantôme en mousse !?*
- « Allo, c'est Haruka, J'ai semé des petits bouts de pain pour retrouver mon chemin, je devrais te retrouver bientôt... »
- * LE PETIT POUCET !?*
- C'est à ce moment là que la jeune femme céda à la panique et jeta son téléphone par terre, et courut aussi vite que possible dans une direction hasardeuse. Elle était traquée, et elle le savait. Elle courut et courut jusqu'à arriver à une rivière. La même rivière dans laquelle son père s'était noyé ! Et alors qu'elle faisait face à cette rivière si symbolique... les buissons autour d'elles bougeaient.
- * Le fantôme va la forcer à mourir comme son père ?! Il va faire une sorte de « Je suis derrière toi !! » ?*
- Elle regardait à droite et à gauche mais ne vit personne... jusqu'au moment où...…..Des mains se posèrent sur ses épaules.
!!!
- « HEY, C'EST HARUKA ! JOYEUX ANNIVERSAIRE DE LA PART DU ***** SWIM CLUB !! » Les membres du club de piscine se mirent à faire éclater des pétards et jetèrent des confettis pour souhaiter chaleureusement le seizième anniversaire de la manager du club de natation ! « On sait que tu as peur de l'eau, mais ce n'est pas grave, on nagera pour toi ! »
- WHY !?
- Hey tu vas pas nous en faire tout un BRO-mage !
- I WILL HURT YOU !
- Duuuuuude

Le Shinigami avait l'air furax maintenant. Il se tourna vers la mauvaise caméra et la pointa du doigt ; des gouttes de sueur coulant de son visage et les veines de sa tempe prêtes à exploser.

- LA BONNE REPONSE EST LA DERNIERE REPONSE, « BRB JE SUIS PARTI PISS--------- RRRRRRRRRAHHHHHH !!!

Manifestement la personne dans la régie n'en avait strictement rien à faire du sérieux de l'émission, et Tyzy finis par craquer, jetant le micro par terre, quittant la scène, remontant la manche de son Kimono pour aller tabasser la personne en régie. De la scène on pouvait entendre des hurlements stridents et des bruits de matériel cassé. Au final, Tyzy revint sur scène deux minutes plus tard, les poings en sang et les cheveux encore plus en bordel que d'habitude. Il semblait avoir repris un peu son calme. Il ramassa le micro et afficha un air tout particulièrement blasé: il n'avait même plus la force de faire semblant d'être aimable.

- Encore une fois personne ne gagne de points ; la dernière question sera décisive pour ceux qui remporteront le prix. Merci de votre participation, vous allez maintenant céder votre place aux derniers candidats. Un mot pour la fin ?

- Bite
- Steak
- GRRNNNN
- Prince Michael dit « Ventilateur »
- Organes
- Cool.
- ...Ok maintenant foutez-moi le camp.

Les candidats quittèrent leur place et la donnèrent au prochains candidats. Encore des silhouettes familières, comme Tyzy s'y attendait. Il n'était plus surpris de rien maintenant, il haussait les épaules, se grattait la tête et grinçait des dents. Sur sa voix blasée, il accueillis un par un les nouveaux et derniers candidats de l'émission. La première cabine s'illumina. Assis à l'intérieur se trouvait un homme aux cheveux verts, portant un costume noir assez chic. Il avait un très, très grand sourire aux lèvres, un sourire perfide qui ne donnait certainement pas confiance.

- Notre premier dernier candidat... votre nom et votre occupation ?
- Je m'appelle Eczéma, je suis éboueur, et une ordure à la fois. Haha, Geddit ?
- …. Bienvenue.

La prochaine cabine s'illumina. À l'intérieur se trouvait un homme de très grande taille aux cheveux violets, ayant une sorte de barbichette de même couleur. Il portait une tenue traditionnelle japonaise et avait un magatama comme collier. Il avait un air particulièrement sérieux.

- Je suis Asthme. Je fais un métier un peu holé-holé.
- Genre, porno ?
- Non, de la Corrida.
- Ah.... euh, bienvenue dans l'émission. Notre prochain candidat est...

La troisième cabine s'alluma. À l'intérieur de celle-là se trouvait une personne de petite taille, aux cheveux blonds. Sa silhouette était particulièrement féminine, mais cette « fille » si c'en était une, n'avait absolument pas de poitrine. Elle portait un débardeur blanc à bretelles vertes et avait un mince sourire vicieux. Là aussi Tyzy avait une étrange impression de dégoût.

- Je m'appelle Mycose. Mes parents m'ont appelé comme ça parce que j'ai empoisonné leur vie.
- ...C'est fucking triste.
- J'ai 13 ans !
- * NE MENS PAS SALE VIEUX/VIEILLE ! * Bienvenue dans l'émission, espérons que vous remporterez la fortune. Le quatrième candidat est ….

La quatrième cabine s'illumina.. mais il était inutile d'essayer de deviner qui c'était : cette personne sortait complètement de sa cabine et faisait de grands signes de salutation avec ses bras. C'était une fille, elle avait un grand sourire flippant aux lèvres et de grands yeux rouges. Ses cheveux noirs étaient coiffés d'une barrette, et son énorme suture au cou était très reconnaissable. Sans parler du fait qu'elle n'arrêtait pas de gueuler « DIRIGEANT ROOOOOSE ! » au Shinigami. Tyzy se facepalm en remarquant Marie et lui fit signe de remettre sa tête derrière la cabine, ce qu'elle fit sans discuter.

- Je suis Morback ! Je suis étudiante en communication et j'aime les éléphants !
- Bienv---
- J'aime aussi les avions, et les castors. J'aime beaucoup de sirop d'érable et l'eau. J'aime les lapins, les fleurs, les zombies aux yeux d'or, les pendaisons. J'aime les dictateurs, les dépressions, New York, Le téléphone. J'aime la petite maison dans la prairie, les choses impures et dangereuses. Je dirais que j'aime aussi la soumission et me faire battr---
- CANDIDAT SUIVANT.

La dernière cabine s'illumina. À l'intérieur se trouvait une apparence pour le moins... reconnaissable. En effet, pas de peau où que ce soit, juste des os blancs et scintillants. Malgré tout il portait des vêtements. Des vêtements qui ont l'air particulièrement nobles, mais manifestement pas de la bonne époque. Tyzy n'eut aucun mal à reconnaître Johnson.. les spectateurs en revanche avaient l'air un peu sceptiques de voir un squelette sur la scène, même s'ils ne pouvaient pas voir le haut de son « visage ». Le Shinigami eut un petit sourire nerveux.

- Je suis Peste ! Je suis ouvrier, j'ai 21 ans. La vie est « swag » comme diraient les jeu--- euh, mes « potos » ! haha !
- * …. * B...Bienvenue. Eh... que pensez vous des autres candidats ?
- Ils m'ont l'air cons comme leurs pieds, hahahaha
- J'ai quelques impressions familières...
- Ah Tyzy, Angie a demandé si tu manges toujours avec nous à Noël !
- * C'est pas le moment !*
- Dirigeant rose ! Je croyais que tu mangeais avec moi à Noël !
-*J'ai jamais dis ça !!*
- Et moi je manges tout seul à tout les noëls...
- * CHEER THE FUCK UP* J...Je vois, passons au dernier topic.

Tyzy tourna la tête vers la régie à l'étage supérieur et lui adressa un regard terrifiant. Il finit par baisser la tête et regarder sa tablette. La petite musique réglementaire passait alors qu'un « Dernière question » s'affichait à l'écran des téléspectateurs. Après quelques secondes, le jingle fit place à une petite musique de suspense. Tyzy lit alors la question et topic final.

- …. « Quand est-ce qu'on va terminer l'Arc de Metal City en sachant que ce RP se déroule après les événements ? »
- ...Wow, dur.
- ...Quelles sont vos pensées ?

Les candidats avaient l'air tout particulièrement pensifs. De son côté, Tyzy était en train de suer comme un phoque. C'était une question à laquelle il n'avait absolument pas de réponse. En fait, c'était probablement la question la plus dure d'entre toutes : cet arc avait tellement traîné que même l'auteur en avait perdu l'envie de taper la moindre réponse pendant deux longs mois. Pourtant le concept n'était pas mauvais, un premier affrontement avec les Rejects devrait provoquer de l'excitation, surtout avec le plot twist final : mais il n'avait pas du tout l'inspiration de faire les scènes de combat des autres personnes, car il était fatigué que les autres participants ne pensent pas à leur propre storyli----

- *POURQUOI LA NARRATION EST DEVENUE UNE JUSTIFICATION DE L’ÉCRIVAIN !?*

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Tyzy Ghost le Ven 7 Aoû - 16:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin
Messages : 1922
Age : 20

Feuille de personnage
Expérience :
3500/3500  (3500/3500)
Points Job:
22500/22500  (22500/22500)




MessageSujet: Re: SEC Shenanigans #3 - Tv, Tv, Tv Jeu 6 Aoû - 13:23

Au final, les candidats commencèrent à élaborer autour de la question.

- Je pense que l'auteur a juste la flemme. Ça arrive à tout le monde de temps en temps ? Il y en a qui arrêtent de RP pendant des mois, voir des années.
- Peut-être qu'il voulait changer d'air. L'inspiration reviendra, il n'y a pas à s'inquiéter.

Merci les gars, ça me touche

- *T'as fini de parler avec des personnages fictifs !?*
- Mon avis sur la question est simple : la série manque de fanservice.
- Intéressant, quel genre de fanservice, Mr.Eczéma ?
- Eh bien c'est simple, sur tout les plans à vrai dire. L'aspect « Harem » est là, je veux dire, plein de personnages féminins – et masculins parfois – sont amoureux/ses du protagoniste, et bien sûr, comme c'est un personnage cliché, il ne s'en rend pas compte ou décide de les ignorer. Ironique de la part de quelqu'un qui gueule dès qu'un personnage possède un harem
- * ARRÊTRE D'EXPOSER MES FAIBLESSES ENFLURE*
- Mais le fanservice PUR n'est pas là ! À la place, on a que de l'anti-fanservice ! Des choses qu'on a pas envie de voir ! Comme, Bridget ou Johnson en robe de goth-lolita !
- Pardon, je suis sûr que ce « Bridget » doit être magnifique avec.
- Vous ne comprenez probablement rien au fanservice mon cher Eczéma, évidemment qu'une personne s'appelant Johnson rockerait cette tenue.
- Laissez le finir, je trouve son opinion intéressant.
- Ce que j'essaye de dire c'est... On a besoin de plus de « Cul ». On ne voit pas assez de fesses, on a besoin de les mettre plus en avant. Genre, des scènes où les filles sont en culottes, montrent leurs belles formes rondes.
- Je suis d'accord sur le point des formes rondes mais ce ne sont pas celles qu'on veut voir. La cible numéro un d'un anime Ecchi sont les boobs n'est-ce pas ? Ils rebondissent anormalement, c'est ce que le lecteur veut imaginer. Volumineux, doux au toucher... la plupart de nos lecteurs sont vierges de toutes façons, il faut les laisser rêver.
- EXCUUUUUUSE ME princess mais ceux qui privilégient les tits aux ass sont sur la mauvaise voie.
- Hah ? Exprimez donc votre pensée.
- C'est simple. Un cul ne peux pas décevoir. Tout le monde possède un cul right ? Que ce soit sur une jolie fille bien gaulée ou un trap, un cul reste beau, et on s'attend à voir la même chose à chaque fois. Un cul ne déçoit pas, je dirais même que le cul est la vérité.
- Votre opinion est erroné. Je l'ai déjà dit à un collègue de travail une fois, mais la première chose qui aide l'enfant à survivre sont les boobs de sa mère. Forcément, l'attachement est plus grand, car on ne pourrait pas nourrir un bébé avec autre chose. En clair, le nichon a été notre premier sauveur, celui qui nous a donné une chance dans la vie. Le cul ? En quoi le cul a fait quoi que ce soit dans votre vie pour vous rendre heureux ?
- Tu t'crois supérieur ou quoi !? Les seins ne sont que des fausses fesses ! Ils essayent d'imiter la forme, et même ajouter des décorations fancy comme ces bouts roses, mais au final, ça n'est rien de plus qu'une pâle copie d'un cul ! Même pas l'article original !
- AH BON !? Alors pourquoi est-ce que les seins sont en face du corps et non derrière !? Il est évident que le créateur voulait exposer les plus beaux articles devant, avec le visage par exemple !
- Crétin ! La beauté est le risque ! Tout ce qui est caché est excitant et merveilleux ! Le créateur a conçu les corps de cette manière pour qu'on puisse admirer le cul des gens à l'illimité, sans qu'ils ne s'en rendent compte ! Si on baisse les yeux vers le cleavage d'une fille, évidemment qu'elle va le remarquer !
- Et c'est justement ce qui rend les seins meilleurs ! Le danger que représente le fait de laisser impunément trainer ses yeux vers cette zone interdite !
- TU VEUX TE BATTRE CONNARD !?
- BRING IT ON !
- O-OOOOOOY !!!

Hazama posa ses mains sur le haut de la cabine et son pied sur le rebord pour essayer de sortir de la cabine. Thor fit craquer ses poings. Le Shinigami lui, tenta d'empêcher le leader de la Brigade Prestige de n'en faire qu'à sa tête ; alors que le type aux cheveux verts se débattait et hurlait comme un malade. Jusqu'à ce que la voix happy-go-lucky de Marie se fasse entendre.

- Bah ! On s'en fous ! Seins ou cul, tout est bon à prendre. On a pas besoin d'être ennemis !
- ...Un monde où les ass-man et les tits-man marcheraient main dans la main ?...
- D-Dans tout les cas on a pas réellement entendu ce que les autres candidats pensaient de la question. Il nous reste au moins trente secondes avant l'annonce des réponses alors utilisez ce temps.

Bridget croisa les bras et pencha la tête sur le côté, réfléchissant. Mais celui qui parla le premier fut Johnson.

- Je pense personnellement que l'histoire tourne trop autour de Tyzy.
- On en a déjà discuté...
- Il faut laisser sa chance aux autres personnages.
- Mais tout le monde a la FLEMME de se constituer une storyline !
- Pourquoi ne pas faire plus d'events ?
- Parce que les Events SUCKS ! On les fini jamais ! Et pourquoi c'est devenu du brainstorming ?
- Je pense qu'on devrait mettre en place une Side-story le temps de retrouver l'inspiration. Les fantastiques aventures de la Trap-team ! Bridget, Yzyt, Vox, et moi ! Dans des aventures de RomCom hilarantes dans l'univers de Soul Eater.
- T'essayes de m'évincer oui !! et l'un des personnages est même pas encore apparu dans l'histoire ! Et un autre est porté disparu !
- Bah, j'aurais essayé. Huo hohoho !
- Si le forum manque d'activité, pourquoi on ouvre pas une section Hentai ?
- Pourquoi on ferait un truc pareil ?!
- Bah voyons, tout les forums qui marchent ont accès au hentai. Tout le monde sait que les membres de forums sont des puceaux en chaleur qui cherchent à satisfaire leur frustration par l'écrit.
- ...T'es vachement dur là.
- ...T'as pas idée de comment je peux être du---
- ça pourrait être une bonne idée , mais on sait que certains en profiteraient trop et ne viendraient que pour ça, je ne pointe bien sûr personne du doigt, Hein Scyzo.
- C'est devenu un festival d'accusations, il faut arrêter ça tout de suite. De toutes façons les réponses arrivent donc... annonçons les sans plus tarder.

Tyzy se tourna vers la mauvaise caméra et le jingle se fit entendre. Au final, les questions apparurent à l'écran une par une.

- Les réponses sont : A - « Quand l'auteur aura fini de jouer à Monster Hunter goddamnit », B - « Quand les autres membres de la storyline se seront enfin décidés à se bouger un peu », C - « Quand la flemme mourra », D - « Désolé je dois rentrer chez moi, le riz va cramer », E - « Par ailleurs, Tyzy, si tu drague trop Bridget durant l'émission, je me chargerais de ton cas et je te rendrais les pains dans la gueule que tu m'as mise tout à l'heure, Love. Angie ~ » ….. *...je suppose qu'on peut plus compter sur la régie*.

Le son d'une porte qui claque se fit entendre. Il ne fallait pas s'attendre à de prochains effets spéciaux à la télé. Tyzy afficha un air dépité, regardant les candidats qui entraient leurs réponse sur leur cadrant digital. Après quelques secondes, celles-ci s'affichèrent à l'écran une par une. La première cabine s'alluma, celle d'Hazama, qui semblait s'être calmé.

- ...Eczéma votre réponse est la réponse « A », vous avez une explication ?
- Oui. Voyez-vous, j'ai par le passé beaucoup joué à Monster Hunter avec l'auteur de la Storyline. C'est un bon joueur, même s'il a tendance à mourir assez souvent et fait foirer la quête. Rien à voir avec le fait que je passe mon temps à chasser les papillons pendant que mes équipiers font une multitude de trucs dangereux. Mais un jour... l'auteur est tombé dans une grave dépression.
- Comment ça ?
- En effet, lors d'une partie, nous sommes tombés sur un monstre terrifiant qui n'avait pas été répertorié dans le jeu.. Certains disent que c'est un bug, d'autres une malédiction... personne ne le savait vraiment. La map était complètement noire. Il n'y avait pas de zone de repos, et il n'y avait qu'une seule et unique zone. La zone « 0 ».
- ...ça ressemble à un Creepypasta.
- Nous avons marché et marché... jusqu'à tomber sur cette immensité. Elle nous regardait, avec des yeux noirs. Un air complètement sérieux, comme si elle sondait nos âmes. Mais au fond, elle avait également l'air triste. Toute notre équipe s'est faite balayer, et après ça … la créature qui mesurait trois immeubles de haut nous a forcé à....
- …. ?
- ….Faire des Push-ups, plein de Push-ups ! Jusqu'à ce que nos abdos explosent ! Pour oublier la douleur que causait l'épieu-tueur-de-dragon planté dans sa cage thoracique !
- * ENCORE LE MONITEUR DE FITNESS !!!* O-Ok, prochaine réponse.

La seconde cabine s'illumina d'une lumière verte. À l'écran s'afficha la réponse de Thor.

- Asthme, votre réponse est « B », une raison ?
- Il y en a une en effet. J'ai une fois eut l'occasion d'assister à une séance de brainstorming entre membres de la storyline. Tout a eut lieu dans cette salle noire, avec le géant.
-* C'est devenu une meeting-room !?*
- L'auteur et les autres auteurs étaient assis en cercles, discutant de la tournure des évènements.. et j'ai assisté au chaos. Personne ne s'entendait, tout le monde ne disait rien de plus que des conneries, et tout semblait revenir au même point : nulle-part en particulier.
- Sounds scary.
- Au final... après s'être engueulé pendant des heures, ils ont fini par craquer. Beaucoup pleuraient, d'autres cassaient la porcelaine.. le désespoir régnait. Personne n'avait pu imaginer quoi que ce soit pour l'histoire de leurs personnages, trop plongés dans la flemme ou dans les idées irréalisables. L'argent commençait à manquer, et bientôt la nourriture aussi. Et il n'y avait rien que le moniteur de fitness puisse faire pour arranger la situation.
- *Vous espériez qu'il fasse quelque chose pour commencer !?*
- Aux portes de la mort... une lumière jaillis, et de nombreuses mains agrippèrent leurs épaules. Des anges ? Non, c'était...
- … ?
- Le ***** Swim Club. « On va y arriver si on travaille ensemble ! » dit alors le beau gosse aux pecs scintillants, remontant le moral de toute l'équipe pour travailler dans la joie et la bonne humeur !
- Tu te fous de moi !!
- Non, il paraît que ça s'est joué aux prolongations...
- BRID--- Mycose ! Dit moi que tu as une réponse qui n'est pas une divagation rip-off des deux autres précédentes blagues !!

La troisième cabine s'illumina. Bridget croisa les bras avec un air particulièrement fier de lui. Tyzy avait l'air sidéré et s'attendait (désespérément) à ce que le blond ai une réponse qui vaille le coup cette fois.

- Ta réponse est la réponse « D ».... ok je m'attend pas à grand chose de celle-là.
- Imaginez si la raison pour laquelle la storyline est en Hiatus, est justement parce que le riz cuit éternellement ?
- W...What ?
- Il était une fois, un homme qui s'apprêtait à cuisiner du riz. L'homme était également l'écrivain d'une fanfic minable que trois personnes lisent, et que beaucoup critiquent. Mais l'homme était heureux comme ça, et vivait une vie simple, même si la vie elle même était cruelle avec lui. Alors qu'il écrivait le dernier chapitre en date de son histoire, et que le hype était à son comble, il fut pris d'une fringalle, et s'en alla cuisiner un peu de riz pour accompagner son steak. Il versa l'eau dans la casserole et la mis sur le feu, mettant le sac de riz à l'intérieur. Comme c'était un homme sérieux qui ne fait qu'une seule chose à la fois, il resta devant le feu, regardant sa nourriture se préparer d'elle-même. Les minutes passèrent et passèrent.. mais l'eau ne bouillit guère. En fait, l'homme réalisa qu'il était là depuis deux heures maintenant, et que l'eau ne bouillis jamais. Pourtant, le feu était à son maximum, et de la fumée sortait de l'eau. Par curiosité, il s'approcha pour voir si le riz n'était pas déjà prêt... mais non, il était encore cru. C'est à ce moment là qu'il réalisa qu'il était tellement focalisé sur le riz qu'il en avait perdu le Hype pour sa storyline. Il se dit alors, « ce n'est pas grave, ça reviendra probablement un jour », et se résigna à regarder sur la boîte de riz pour la méthode de cuisson. Et c'est à ce moment qu'il réalisa quelque chose de troublant...
- …. ?
- ….L'homme s'écroula sur ses genoux, serra la boîte dans ses mains et hurla au ciel dans un déchirement de douleur « ONCLE BEEEEEEEEEEEEEEEEEN !!! »
- C'EST SPIDERMAN !? L'AUTEUR EST SPIDERMAN !!?
- Depuis l'auteur est en dépression, et ne veux plus écrire quoi que ce soit. En plus, son riz n'a pas cuit.
- C'est quoi cette histoire à deux balles !? Suivant !!


La quatrième cabine s'illumina d'une lumière rose. La réponse de Marie s'afficha alors à l'écran au même moment où Tyzy la lit. Marie avait l'air toujours aussi joyeuse, insouciante et flippante qu'à son habitude.

- Morback, votre réponse est « C ». J'imagine que vous avez des arguments ?
- Bien sûr. Il y a longtemps, dans un pays éloigné, vivait une jeune fille de quatorze ans nommée « Flemme ». Flemme était une adolescente extrêmement gentille et attentionnée, qui donnait tout ce que les gens voulaient. Elle était serviable, aimable, malgré le fait que sa famille était pauvre. Elle se donnait toujours à 100% pour les autres. Elle parvint à aller à l'école, faire ses études et se trouver un petit travail d'été. Mais un jour, Flemme tomba malade.. une grave maladie qui ne lui laisserait que quelques années à vivre. Tout les jours, ses amis lui rendirent visite. Elle vit les jours défiler à travers sa fenêtre d'hôpital... bientôt, les saisons, les années.. Ses parents n'avaient pas assez d'argent pour payer l'opération et ainsi soigner les maux de flemme. Ils allaient devoir lui dire adieu. Jusqu'au jour où une personne entra dans sa chambre... et poignarda flemme de multiples fois. L'homme avait un grand sourire aux lèvres, mais on ne pouvait pas le voir à cause de sa cagoule de Spiderman.
- *C'EST CARRÉMENT L'AUTEUR !!*
- Il s'écria « J'ai tué la flemme ! J'ai retrouvé mon inspiration !! » et le fou s'échappa par la fenêtre, heureux de son crime, ayant abattu une pauvre petite fille qui d'autres fois l'avait aidé à procrastiner... de nombreuses personnes se rendirent à l'enterrement de Flemme, Sa mère, son père... les membres du ***** Swim Club....  « Je nagerais pour toi ! Je te le promets ! Flemme-san !! » dit Haruka en pleurant à chaudes larmes.
- *Toute cette histoire déprimante pour dire que l'Auteur va pouvoir continuer la storyline tôt ou tard !!* C'était ehh... ouais ok. Passons à la dernière réponse.

La dernière cabine s'illumina d'une lumière blanche. Johnson était le prochain et également le dernier à répondre. Tyzy tenta d'éliminer au maximum son air dépité pour lire correctement la réponse du squelette.

- Peste. Votre réponse est également « C ».
- Haruka passa des mois à s'entraîner à la nage le jour... tandis que la nuit, il recherchait qui pouvait bien être l'assassin de son amie d'enfance, Flemme-chan. Sa chambre était devenue une véritable office de détective. Un tableau parsemé de photos, d'indices, de punaises liées par des fils de couleurs et autres. Haruka ne pouvait plus dormir la nuit, à l'idée de vivre dans un monde sans elle. Jusqu'à ce qu'un beau jour.. un indice des plus importants ne se montre devant lui. Alors qu'il se rendait au club de natation, le jeune homme aux pecs scintillants salua tout ses amis, ainsi que le nouveau membre du club.... Author-san.
- PFFT
- Il en savait peu sur Author-san, si ce n'est que son visage était constamment caché par une cagoule rouge. Mais à ces pecs scintillants, il pouvait voir qu'il était un véritable maître de la natation. Un jour, à la cafétéria... Author-san fut pris d'une crise de panique, après qu'on ai servi à la cantine du lycée des grains de riz de la marque Oncle Ben's. Et c'est à ce moment là que dans l'esprit d'Haruka, tout les fils se connectèrent : on avait retrouvé des grains de riz sur la scène du crime, et quelques morceaux de laine rouge. Le lendemain, Haruka confronta  Author-san et l'accusa du crime de Flemme devant les autres membres du ****** Swim Club. À sa grande surprise, L'homme à la cagoule avoua être l'auteur du meurtre. Mais il mis Haruka au défi : il se rendrait à la police s'il pouvait le battre dans un duel de natation. Mais s'il perdait, il devrait oublier toute l'histoire. Naturellement, Haruka pris le défi pour l'honneur de Flemme, et les deux hommes aux pecs scintillants se jetèrent dans la piscine et commencèrent la course. Haruka nagea et nagea comme si sa vie en dépendait ! Car il avait de la conviction, et une raison pour se battre ! Pour venger Flemme-chan ! Et il parvint le premier à l'autre bout de la piscine, et s'approcha du bouton pour clore celle-ci. C'est à ce moment là que le regard d'Haruka changea. Ses yeux devinrent rouges, et une silhouette maccabre apparut dans son dos. Author-san, qui était encore au milieu de la piscine, n'eut pas le temps d'atteindre l'autre bout, et Haruka avait déjà appuyé sur le bouton pour refermer celle-ci. Ignorant les supplications d'Author-san, les membres du ***** Swim Club le regardèrent se noyer sous la fermeture de piscine transparente. Complices dans le meurtre, ils avaient vaincu le tueur de Flemme-chan....All. According. To. Keikaku. Fin.
- …...What the fuck.
- C'était tellement émouvant ! Pauvre Flemme-chan !
- La morale de cette histoire est que la flemme est votre amie, il faut la respect----
- Ok j'en ai assez entendu, on passe aux résultats.

La musique intense de l'annonciation de la réponse finale qui déciderait quelle équipe allait gagner les 5 000 000D$ se fit entendre. Tyzy fit durer le suspense un moment avant d'annoncer avec un air blasé...

- ...  « Réponse E » personne ne gagne ce soir. Par ailleurs, c'est la dernière émission, et on a probablement détruit le rêve d'un pauvre vieil homme avec nos conneries. Aucune de ces questions n'était sérieuse, aucun d'entre nous n'a réspecté ses souhaits ! Le vrai monstre n'est pas le moniteur de Fitness, ou Author-san ! C'est NOUS !

Tyzy grinça des dents et lâcha la tablette. Il réalisait à quel point tout ceci n'avait servi à rien. Les spectateurs comme les téléspectateurs ne semblaient pas comprendre ce qui était en train de se passer. Le Shinigami exprimait du regret, car il avait détruit le souhait final d'une personne qui aura dédit 10 ans de sa vie à une chose qu'il adorait faire.

- ...Je suis désolé.
- Tu n'as pas à l'être voyons ! C'est peut-être la dernière émission mais tout le monde est là ! WA-HOO !

Les projecteurs illuminèrent la scène, alors que beaucoup de personnes s'approchaient du Shinigami. Tout les candidats de tout à l'heure étaient regroupés sur la scène.. et pas seulement : Malio était là avec tout les autres membres du staff. Le Shinigami était plutôt surpris, pensant que le grassouillet l'aurait sûrement décapité en apprenant ce qu'il avait fait.

- Nous espérons que cette émission spéciale vous aura plu ! En espérant vous revoir un jour ! Ciaoooooo !

---

Au final... l'émission aura été un succès. Les gens ont été plus qu'amusés par les participants, autant que les réactions exagérées du présentateur. Cette seule émission a suffit à financer trois prochaines saisons de l'émission, faisant de celle-là une émission parmi tant d'autres. Au final, les trois Freelancers se retrouvaient au Gite, accompagnés de l'ensemble des personnes qui avaient participé à la supercherie. Partageant alcool et nourriture avec la bonne paye qu'ils avaient emmagasinés avec cette stupidité.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SEC Shenanigans #3 - Tv, Tv, Tv

Revenir en haut Aller en bas
 

SEC Shenanigans #3 - Tv, Tv, Tv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SEC Shenanigans #2 ↭ "Juliette et Butcher"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  DEATH CITY :: Bogeyman Square-