Partagez | 
 

 Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin
Messages : 25
Age : 19

Feuille de personnage
Expérience :
125/500  (125/500)
Points Job:
447/480  (447/480)




MessageSujet: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa) Ven 9 Oct - 19:18

Comme à mon habitude j'avais flâné devant le panneau des missions à Shibusen mais une avait attiré mon attention pour une fois. Une mission à Shitai-shi, autrement dit chez les Ghouls. Une simple âme  corrompu à aller  tuer. Je vérifié que personne ne l'avait réservé puis la pris. Comme je n'avais pas d'arme démoniaque j'y allais avec mon katana. J'avais pus enfin m'en acheter un! Bon il n'était pas aussi magnifique que la forme de ma sœur dans mes rêves mais il était déjà nettement plus efficace qu'un simple boken sur des ennemie. Allez trancher quelqu'un avec un sabre de bois!

Enfin après un long voyage jusqu'au Japon j'arrivais dans la ville. Elle était remplit d'immeuble et de ruelles sombres. Et bien sûre c'était un véritable dédale. Très pratique pour retrouver mon corrompu. Enfin apparemment se balader avec un katana presque bien en vue ne déranger personne qui eux aussi portaient souvent des couteaux ou autre.

Au cas ou ma mission durait plus longtemps j'avais pris une chambre dans une auberge minable. J'entrais à peine que je vis plus de puce sur le matelas et dans les draps que je n'en avais jamais vu de toute ma vie. Génial! J'allais bien dormir moi! Enfin. Je m'installais vaguement  et ressortis aussitôt pour aller en ville et essayer de trouver un endroit où serait potentiellement ma cible. D'après ce que je savais elle vivait près des quartiers d'affaire la nuit. C'est pas comme s'il y en avait trois dans cette ville! Enfin j'avais de la chance ils étaient proches et j'avais un excellent point de vu sur les toits des ruelles et des grandes artères principales.

Je m'installais donc à mon poste d'observation dés la tombé de la nuit avec mon katana à porté de main et j'attendis longuement. Patiente je savais que je risquais de mettre plusieurs jours avant de l'attraper. Mais je crois que Dame Chance m'avait à la bonne! Puisque soudain au alentours de minuit j’entraperçus une forme biscornu, tordu, et je dirais difforme. Un rayon de lune l'éclaira brièvement et confirma mes soupçons. Il était là. je me levais sans bruit et tirais mon katana dans un chuintement feutré. Dés qu'il passa à ma portée je bondis et mon katana siffla.  

Un tintement clair m'avertis qu'il avait paré. Je bondis aussitôt en arrière et j'entendis un sifflement caractéristique de griffes.  Vu de près il était vraiment dégueulasse! Une peau qui partait en grands lambeau violet-vert avec des cheveux de la même couleur et de grands yeux rouges fous qui me fixaient; Mais le pire je crois que c'était sa bouche: une énorme balafre de sang en travers du visage. Si un jour je ressemblais à ça moi aussi je deviendrais folle!

Le combat s'engagea aussitôt et je dus supporter son rire grinçant pendant la dizaine de minutes que dura ce combat. Je crois qu'il manqua de me rendre aussi folle que lui avec son rire!

Finalement je le tuais dans revers de sabre et fus un peu éclaboussé de sang. Je reculais d'un pas  et d'un geste ample je fis disparaitre le sang de mon katana. Pas question de le laisser dessus après ça rouillé! Je me retournais pour prendre l'âme mais je vis une forme sombre jaillir d'une des petites ruelles attraper l'âme et s'enfuir.

-Hey! Reviens! C'est mon âme ça!

Je m'élançais aussitôt à la poursuite de l'ombre pour la retrouvé. Je devais la ramener à Shibusen moi! Finalement l'ombre se retourna au bout de quelques centaine de mètres et s'arrêta l'âme toujours dans la main. Je la fixais la mains poser sur mon katana

-Rends moi l'âme s'il te plait et je ne te ferais pas de mal. Déclarais-je en la fixant.

Je crois que c'était une jeune fille. Plus grande que moi , enfin se n'était pas forcément très compliqué, avec une poitrine aussi volumineuse que la mienne avec la peau très blanche comme ses longs cheveux. Je me tenais bien droite face à elle prête à lancer une "trancheuse" au cas où.... 

_________________
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 29

Feuille de personnage
Expérience :
279/500  (279/500)
Points Job:
718/770  (718/770)




MessageSujet: Re: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa) Sam 10 Oct - 4:25



It belongs to me !

by ashling sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Sassa déposa sa brosse sur le comptoir de sa salle de bain en terminant de s'attacher les cheveux, chose qui devenait de plus en plus difficile à mesure que ceux-ci poussaient. Jetant un dernier regard sur le miroir pour voir si tout allait, la ghoul força ses yeux à prendre leur apparence humaine et elle sortit de la pièce, alla prendre un sac de sport noir, dit au-revoir à Luka avec un bisous sur le front et elle sortit de sa maison en verrouillant la porte. Il faisait nuit et elle avait du travail : trouver et livre une âme parfaitement fraîche à leur client le plus gourmand.

La miss aux cheveux bicolores posa son sac sur sa moto, s'assura qu'il tienne en place et pris place sur l'engin avant de démarrer et de rouler à toute vitesse dans les coins et recoins de la ville. Elle s'arrêta dans un endroit particulièrement peu fréquenté, y laissa sa moto en sécurité... et la chasse commença.

Elle la sentait, l'odeur attirante d'une âme corrompue... Et celle-là sentait putain de bon ! En se fiant seulement à son odorat, elle savait déjà que c'était le repas parfait. Un peu plus et elle la prenait comme collation, mais elle devait conserver un certain professionnalisme et réserver cette âme pour son client. Et seulement lui. Rapidement et aussi silencieusement qu'un félin aux aguets, Sassa se faufila entre les ruelles et les petits chemins, tournant à gauche et à droite, à la recherche de sa cible, se rapprochant de plus en plus. Finalement, elle l'entendit... les cliquetis de métal, les respirations fortes, les efforts, les rires incessants et les bruits de combat. Sassa fronça les sourcils en serrant les dents alors qu'elle s'approchait pour finalement voir et constater ce fait frustrant : quelqu'un était en train de lui piquer son âme ! Une fille armée d'un katana se battait contre ce qui était supposé être son corrompu... Et elle se battait bien, en fait. Agile et forte, elle avait l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part... Mais où ?

Ahr, bref ! Sassa observa le combat en prenant une décision. Voyant que le corrompu faiblissait à vue d'œil, elle attendit de voir la belle couleur rouge de son âme Ô combien appétissante... pour foncer dessus et s'en emparer avant que la brunette ne puisse mettre la main dessus ! Elle se mit à courir le plus vite possible, utilisant sa vitesse naturelle de ghoul ukakuesque pour rejoindre sa moto le plus vite possible. Elle se permettait de sauter sur les murs pour se donner de l'élan dans les virages serrés. Et bien sûr, elle croyait bien avoir semé l'autre fille aux cheveux noirs, maaais... Elle se trompait gravement. Celle-ci avait réussit à la rattraper et c'était vraiment très inattendu. Arrivée à sa moto, Sassa l'entendit. Une petite voix calme et froide qui lui demandait gentiment de lui redonner son âme. La méfiance de la ghoul augmenta à la vitesse d'une torpille boostée.

Essoufflée, Sassa se retourna lentement en posant un regard fucking froid sur la fille, qui semblait prête à attaquer au moindre instant. À en juger de ce qu'elle avait vu de son combat contre le corrompu et de par son arme, le doute la rongeait. Est-ce qu'elle venait de cette organisation de brutes idiotes tueuses de ghouls ou bien de cette autre organisation dont elle avait oublié le nom et qui se faisait connaître un peu partout ? ...Même si elle avait voulu répondre à sa question, elle n'aurait pas pu se permettre de commettre une erreur et de se faire tuer dès qu'elle aurait le dos tourné... Alors la miss eut une idée.

Elle fixa l'inconnue de la tête aux pieds avant de froncer les sourcils et de poser sa main libre sur sa hanche, comme si elle n'en avait rien à foutre.

- Me faire du mal à moi ? Eh... Écoute, c'est cette âme que tu veux ?

Elle lui tendit l'âme et la fit tanguer devant ses yeux avant de la mettre hors de sa portée dès qu'elle entama un mouvement pour la récupérer.

- Je te la rendrai plus tard. J'en ai besoin, là.

Et sans attendre sa réponse, elle lui tourna le dos, s'empressa de ranger l'âme dans le sac de sport accroché à sa moto tout en regardant partout autour d'elle le plus sérieusement du monde. Après s'être assurée que personne d'autre que la fille aux yeux rouges n'étaient dans les parages, Sassa embarqua sur sa moto et la démarra avant de mettre son casque, de lever la visière et de jeter un regard à l'inconnue en lui faisant signe de monter.

- Ça devrait durer une dizaine de minutes. Reste. Proche. Sinon tu diras adieu à cette âme...

Elle avait l'air à la fois sérieuse et sincère. Et elle attendait clairement une réponse.

_________________
#849DAC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 25
Age : 19

Feuille de personnage
Expérience :
125/500  (125/500)
Points Job:
447/480  (447/480)




MessageSujet: Re: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa) Sam 10 Oct - 12:51

La jeune fille était essoufflée mais elle semblait quand même être assez forte. De quoi me donner du fils à retordre? Je ne sais pas. J'étais quand même relativement fraiche malgré mon combat récent. Elle me toisa froidement avant de froncer les sourcils et de mettre sa main sur sa hanche. Attitude parfaite de celui qui s'en fout royalement de vous. Je serrais très légèrement mes doigts autour du manche de mon katana prête à le sortir.

- Me faire du mal à moi ? Eh... Écoute, c'est cette âme que tu veux ?

Elle me tendit l'âme j'avançais ma main droite, la gauche étant sur le katana, pour la prendre mais elle la remit hors de ma porté. Mff... Qu'elle ne joue pas avec moi... j'avais beau être patiente je n'aimais pas du tout qu'on se moque de moi.

- Je te la rendrai plus tard. J'en ai besoin, là.

Le problème n'était pas le plus tard. Mais le plus tard quand! Dans quelques minutes? Dans une journée? Un mois? Un an? Jamais? Nan définitivement non. Je n'aimais pas le plus tard. Elle me tourna le dos et s'enfonça dans l'obscurité je m'avançais aussitôt et seulement à cette instant j’aperçus la moto qu'elle cachait derrière elle. Elle rangea rapidement l'âme dans un sac et attrapa un casque qu'elle coiffa. Elle grimpa sur sa moto et je m'avançais encore un peu prête à lui sauter dessus quitte à lui enfonçais mon katana dans les côtés. Mais non elle me fit signe de monter

- Ça devrait durer une dizaine de minutes. Reste. Proche. Sinon tu diras adieu à cette âme...

Je la fixais sans bouger quelques seconde puis décrocher mon katana pour le fixer dans mon dos. Je grimpais derrière elle et n'ayant absolument pas l'habitude des motos m'agrippais à elle.
Le vrombissement du moteur emplit mes oreilles et me déstabilisa un peu mais je ne bougeais pas de "peur" de la faire tomber et de nous envoyer contre le bitume toute les deux. Ce n'était pas mon projet de finir à l’hôpital tout de suite. Ni à la morgue merci d'avance! Comme l'avait dit cette jeune fille le trajet dura une longue dizaine de minutes. Non c'était officiel je n'aimais pas la moto! Dés qu'elle s'arrêta et éteignit le moteur je descendis et repassais mon katana à ma hanche droite. Je regardais autour de moi notant tout ce que je voyais pour, au cas où, savoir où je devais me battre et les endroits à éviter. Je me retournais vers la jeune fille

-Où sommes nous?

J'avais toujours la main sur le pommeau de mon katana. Dans cette ville pas question de ne pas sortir armé. Enfin à moins d'être suicidaire parce que là on pouvait trouver son bonheur.  Je reportais mon attention sur le sac de sport où se trouver l'âme. J’évaluais l'endurance de cette fille. Moins bon que le mien mais avec une jolie pointe d’accélération. Et elle avait une moto. Alors non j'allais devoir attendre quelques instants. Je fixais toujours la jeune fille sans bouger attendant des indication de sa part prête à laisser sortir l'éclat d'argent qui pendait à ma taille. Qu'elle essaye de me tuer pour voir...Elle allait être surprise.

_________________
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 29

Feuille de personnage
Expérience :
279/500  (279/500)
Points Job:
718/770  (718/770)




MessageSujet: Re: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa) Dim 11 Oct - 5:17



Omfg, badluck

by ashling sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Sassa retira son casque en faisant secouer ses cheveux dans tous les sens pour les "libérer". Elle déposa son couvre-chef sur son banc après s'être relevée et s'empara de son sac de sport. La ghoul jeta un rapide coup d'œil à la fille qui l'accompagnait et vit qu'elle se tenait encore prête à se battre. Elle avait profité du trajet en faisant quelques détours pour réfléchir à la situation de merde dans laquelle elle venait de s'enfoncer.

Premièrement, elle avait un doute en moins concernant cette inconnue : elle ne venait pas de la CGG. Pas de valise, plus de méfiance que d'agressivité, aucune question étrange, pas de réaction au fait qu'elle ait volé une âme... Non, cette miss aux cheveux noirs venait très clairement d'ailleurs. De plus, elle ne semblait pas connaître les environs, vu sa question... À laquelle Sassa n'avait toujours pas répondu. Mais c'était bien le dernier de ses soucis. La ghoul contourna sa moto pour se placer juste en face de son interlocutrice, qu'elle dépassait bien d'une bonne tête.

- Premièrement, tu vas devoir arrêter d'être aux aguets à ce point. Si tu ne me fais rien, je ne te ferai absolument aucun mal... De toute façon, qu'est-ce que je pourrais bien te faire ? T'as un espèce de katana et moi, j'ai même pas ne serait-ce qu'une arme sur moi.

Elle la fixa quelques instants, planta son regard dans les yeux écarlates de la combattante rouge, son visage ne présentant aucune expression. Son ton était convaincant. Elle finit par lui tourner le dos à nouveau avant de marcher sur le trottoir en direction de ce qui était un immeuble. Vu comme ça, il avait l'air tout à fait normal. Sassa appuya sur les touches du système de sécurité de l'entrée pour composer le numéro de l'appartement de son client et lui demander de déverrouiller la porte. Pendant que la sonnerie se faisait encore entendre, Sassa en profita pour donner des directives à son accompagnatrice indésirée :

- Restes ici. Je reviens dans deux minutes.

Comme pour confirmer ses propos, le téléphone se fit décrocher du côté de son client. Celui-ci ne dit rien et se contenta de déverrouiller la porte, que Sassa ouvrit sans attendre plus longtemps, pressée de s'éloigner de cette fille bizarre, d'avoir son argent et de pouvoir rentrer chez elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La ghoul monta quelques escaliers pour arriver au quatrième étage. Elle marcha dans le couloir et s'arrêta devant la porte de l'appartement de son client. Elle cogna à la porte, mais celle-ci s'ouvrit légèrement au moment du contact entre elle et sa main. Le coeur de Sassa manqua un battement. Sa porte avait... été forcée ? Elle déglutit, soudainement dis fois plus méfiantes et encore plus aux aguets. Elle inspira. Et expira.

- Et merde...

Sassa poussa la porte, qui s'ouvrit complètement dans un petit grincement. À l'intérieur, toutes les lumières étaient fermées, bien sûr. Et sur le sol, juste en face d'elle, elle voyait clairement la forme de... la tête de son client. Mais le corps était absent. À la place, il y avait un véritable lac de sang. Sassa porta sa main à sa bouche, à la fois dégoûtée du spectacle, mais surtout de l'odeur. Ça empestait la mort.

- Oh putain...

Sassa serra les dents et recula immédiatement, ses craintes s'avérant vraies : il était mort et c'était TRÈS MAUVAIS SIGNE ! Elle devait foutre le camp et AU PLUS VITE ! Alors la miss fonça vers l'issue la plus proche, mais une ombre apparût juste derrière elle. Elle eut à peine le temps de voir du rouge qu'elle se sentit percuter, puis elle sentit la fenêtre derrière elle se briser, puis le vide, puis le choc, puis la douleur.

- GAH !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sassa eut le réflexe de repousser son assaillant avec un bon coup de pied dans les tripes, qui l'envoya voler un petit peu plus loin. Son adversaire retomba sur ses pieds alors que la miss aux cheveux bicolores se relevait presque d'un seul bond, comme si le fait d'avoir chuté du quatrième étage n'était pas grave. Certes, elle avait très mal au dos et à l'arrière du crâne, mais elle ne croyait pas être blessée. À la seconde où elle se remit à son tour sur ses pieds, Sassa détailla son adversaire et la première chose qu'elle vit fut aussi la chose qui la surpris le plus : un kagune. Elle écarquilla les yeux avant de simplement remarquer deux choses : de un, le tatouage en forme de tête de mort qu'il avait sur son bras. Cette marque ne pouvait signifier qu'une chose : ce type faisait partie de ce gang fauteur de troubles qui sévissait dans le coin et qui se faisait appeler "The Stalkers". Alors, son client gourmand avait fait affaires avec eux et... Visiblement, il s'était mis dans la merde. Et maintenant, c'était elle qui était dans la merde. Et de deux... Le Stalker devant elle tenait quelque chose dans ses mains : son sac de sport. Puis, l'âme que celui-ci contenait. Et en un rien de temps, il l'avait déjà mangée.

Et lorsqu'il remarqua que la fille au katana semblait prête à lui faire la peau, il porta ses mains à sa bouche et siffla un bon coup. Puis, avec un sourire en coin, il se lécha les babines en fixant Sassa avant de se mettre à ricaner.

- Hehehehehe... Vous savez ce qu'on dit... Personne ne doit savoir qu'on existe !
- Hnn...

Méfiante, Sassa fronça les sourcils. Ils étaient environ huit à sortir des ruelles aux alentours. La situation était soudainement beaucoup plus sérieuse. D'accord, elles étaient dans une rue paumée, mais se battre contre huit ghouls à seulement deux allait être très difficile. Elle savait à peu près de quoi l'inconnue rouge était capable, mais elle avait bien peur que ça ne soit pas suffisant. Surtout face à l'endurance des ghouls.

Tous les Stalkers sortirent leur kagune avec un regard menaçant et bien entendu, des envies de meurtre. Sassa serra les poings et dévoila son kagune à son tour, bien décidée à se défendre. Au moins jusqu'à avoir l'opportunité de s'enfuir. Elle cru quand même bon de prévenir l'étrangère, qui était près d'elle. Elle parla juste assez fort pour qu'elle seule soit capable de l'entendre, mais elle ne lui jeta pas le moindre regard, question de ne pas perdre ses ennemis de vue.

- Tu prends ceux de droite et moi, ceux de gauche. Et dès que tu peux, tu fous le camp.

Et en un éclair, elle fonça sur son premier ennemi, le prenant par surprise et lui coupant un bras direct avec son kagune. Le type hurla avant de se replier sans plus, mais l'agressivité des trois autres s'amplifia. Sassa leur jeta un rapide coup d'oeil. Deux rinkakus et un bikaku... Pour l'inconnue, elle devait faire face à un koukaku, un bikaku et un autre rinkaku. La ghoul se baissa pour éviter des attaques et plaça son kagune sur son dos de façon à en bloquer d'autres, puis elle tourna sur elle-même d'un coup sec pour repousser ses adversaires. Le premier qui passa par son champ de vision se fit automatiquement affublé du titre de cible principale : la ghoul au bikaku. Sassa posa un pied devant elle, allongea son kagune de de droite, prit un élan et lança le plus fort possible un pic, qui se planta directement dans le ventre du Stalker, qui se prit une explosion de plein fouet avant d'aller s'écraser sur un mur et d'y rester, complètement out.

... ... Ceux-là avaient été un peu moins forts que ce qu'elle s'était imaginé, mais il en restait encore beaucoup et là, elle allait avoir du mal... Restait à voir comment se débrouillait la bretteuse.

_________________
#849DAC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 25
Age : 19

Feuille de personnage
Expérience :
125/500  (125/500)
Points Job:
447/480  (447/480)




MessageSujet: Re: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa) Dim 11 Oct - 12:41

La demoiselle se planta devant moi me dépassant une bonne tête. Je levais les yeux pour la fixer droit dans les siens. Elle ne m’impressionner absolument pas.

- Premièrement, tu vas devoir arrêter d'être aux aguets à ce point. Si tu ne me fais rien, je ne te ferai absolument aucun mal... De toute façon, qu'est-ce que je pourrais bien te faire ? T'as un espèce de katana et moi, j'ai même pas ne serait-ce qu'une arme sur moi.

Ne plus être méfiante? Je ne crois pas que cela soit trop possible pour moi. J'étais dans une ville inconnu avec une personne dont je ne savais rien alors oui j'allais être détendu! Alors non malgré le ton convaincant de la jeune fille j'allais resté au aguets. Mais je lâchais la poignet de mon katana . J’avais toujours mes techniques de longueurs d'âme. Je la suivis à pas lent lorsqu'elle me tourna le dos. Elle tapa sur quelques chose à l'entrée de l'immeuble puis m'ordonna

- Restes ici. Je reviens dans deux minutes.

Je hochais légèrement la tête et m'adossais au mur de l'immeuble; Dans deux minutes j'allais retrouvé mon âme corrompu et enfin pouvoir partir de cette ville plus que glauque à mon gout. Je fermais les yeux ouvrant mes sens. Il y avait quelque chose d'étrange une vague odeur que je n'aimais mais alors pas du tout. Soudain un bruit presque d'explosion retentit au-dessus de moi. Je bondis en avant pour voir ce qui se passait. Je vis la jeune fille  à la peau blanche tombait du quatrième étage et atterrir sur le dos. Merde! Elle était morte?! Mais non elle se releva d'un bond en repoussant une autre silhouette. Putain! Mais c'était quoi ce chantier? J’aperçus soudain mon âme dans les mains de la seconde silhouette . Il la souleva et l'engloutit d'un coup.

-Hey! Mais c'est mon âme ça! Lui lançais-je furieuse qu'il est bouffé mon objectif de mission. J'allais me faire enguirlander en revenant à Shibusen moi!

Je remarquais soudain l'apparence étrange de la silhouette ainsi que la modification de la blanche. Mais c'était quoi comme être humain ça? La ... Euh... Chose se lécha les babines en fixant la fille qui était près de moi et déclara

- Hehehehehe... Vous savez ce qu'on dit... Personne ne doit savoir qu'on existe !
- Hnn..

Magnifique réponse de la fille quand la silhouette poussa un sifflement rauque. J'entendis des bruits de pas et me mis à fixer les alentours. Huit autres sombres silhouette sortir des ruelles. Tiens bizarrement je crois que ce n'était pas prévu au programme de mon alliée. Et ils étaient tous aussi étranges que le premier homme. La jeune fille derrière moi me siffla

- Tu prends ceux de droite et moi, ceux de gauche. Et dès que tu peux, tu fous le camp.

Ah! On allait se battre. Intéressant. Elle se transforma elle aussi en je ne sais quoi et bondit. Je sortis pour ma part paisiblement mon katana et avançais vers mes cibles la pointe vers le sol. Le premier bondit vers moi des griffes en avant. Je l'esquivais et ma lame dessina un croissant d'argent que le sang vient éclabousser. Je l'avais frapper au niveau des reins par en bas. Il s’effondra dans un râle d'agonie.

-Vous m'avez comme qui dirait énervé... Himistu! On y va! Déclarais-je avec un grand sourire avant de me précipiter vers eux en courant

Je fis une pirouette pour esquiver la double attaque de jumeaux je crois. J'esquivais une nouvelle attaque mais l'un derrière moi essaya d'en profiter pour m'attaquer par derrière. L'expression de surprise lui resta quand sa tête roula au sol devant moi. J'avais horreur qu'on m'attaque dans le dos. Deux de moins sur les quatre. C'était plus facile qu'avec le corrompu. Mais leur âme aussi étaient corrompu. C'était quoi comme  être humain? Je n'arrivais pas à savoir. L'un deux voulus s'enfuir je fis décrire une courbe à mon katana

-Trancheuse!

Ma longueur d'âme le frappa dans les jambes et il s’effondra dans une mare de sang en hurlant de douleur. Le dernier qui restait en état de combattre se précipita  aveuglement je lui enfonçais mon coude dans l'estomac avant de lui enfoncé ma lame dans la gorge elle ressortis par le crâne avec un craquement affreux et un jet de sang. Je retirais ma lame et m'approchais du dernier survivant.

-Au revoir.

Ma lame vient mordre au niveau de son cœur. Je fis gicler le sang de ma lame d'un mouvement et fixai la jeune fille en m'approchant à grands pas. Je lui attrapais le poignet avant de l'entrainer dans une ruelle libre

-Tu peux m'expliquer ce bordel? Demandais-je en courant le katana toujours dans la main

Je jetais des coups d’œil derrières moi. Merde! Ils nous suivaient!


_________________
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 29

Feuille de personnage
Expérience :
279/500  (279/500)
Points Job:
718/770  (718/770)




MessageSujet: Re: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa) Dim 11 Oct - 18:55



Shit's coming

by ashling sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que Sassa voulait jeter un coup d'oeil à son accompagnatrice au katana, elle se fit immédiatement attaquer des deux côtés par les deux ghouls qui se mirent à tenter de l'empaler par tous les moyens possibles, forçant Sassa à se concentrer au maximum pour esquiver et bloquer leurs attaques. Elle ne savait même plus où donner de la tête et elle pouvait remercier sa vitesse, sinon elle serait certainement déjà hors d'état de nuire. Et PUTAIN, ces ghouls étaient beaucoup plus chiantes que les deux autres !

Elle avait beau les frapper, les écorcher et les repousser, ils revenaient tout le temps à la charge et la miss aux cheveux bicolores commençait sérieusement à fatiguer. Ça ressemblait à un match nul, sauf que ses adversaires avaient encore l'air de pouvoir tenir longtemps. Il y eut un laps de temps où il se ne passa plus rien à part des regards menaçants et Sassa voulu en profiter pour poser une question, mais le visage des deux ghouls au rinkaku la fit se taire : ils avaient l'air complètement choqués. Elle se retourna et eut tout juste le temps de voir une marre de sang, des cadavres et des yeux rouges tout près d'elle avant de se faire attraper le poignet et tirer dans la ruelle la plus proche. Sassa garda les yeux fixés sur toutes ces ghouls mortes avec la même expression que les deux autres avant de les perdre de vue. Elle tourna les yeux vers la jeune fille aux cheveux noirs avec les yeux ronds comme des soucoupes.

Wait... elle lui demandait c'était quoi ce bordel... C'était pas plutôt ELLE qui devait lui demander ça ?! Sassa remarqua que le fille devint plus sérieuse après avoir regardé derrière elle. Sassa l'imita et remarqua que ses deux adversaires les poursuivait. Gardant son sang froid, la ghoul reporta finalement son regard étrange droit devant elle. Elle se donna un élan, attrapa sa... partenaire par la taille et accéléra as fuck. GOTTA GO FAST !

Sassa fit des sauts muraux à une vitesse qui dépassait largement celle des deux autres et elle bondit sur un toit comme si de rien n'était. Elle se mit à courir en se donnant encore plus d'élan et sauta par-dessus quelques autres maisons avant de retourner dans une ruelle et d'emprunter un vrai dédale de corridors et autres recoins. Elle avait semé les Stalkers depuis un moment, mais on n'était jamais trop prudent. La ghoul, complètement à bout de souffle, s'arrêta et laissa tomber la bretteuse, s'adossa à un mur de la ruelle et se laissa glisser jusqu'au sol pour reprendre son souffle, faisant disparaître son kagune et reprendre des couleurs humaines à ses yeux. Elle attendit quelques minutes, le temps de respirer plus normalement et de pouvoir bouger les jambes avant de se relever et de planter son regard le plus glacial dans les yeux de l'autre fille.

- C'est simple... Nous sommes dans le territoire des Stalkers. Un gang de ghouls qui ont accessoirement tué mon client... Et...

Sassa prit un air menaçant, s'approchant de l'inconnue en la faisant reculer jusqu'à ce qu'elle percute le mur. Elle posa violemment ses mains de chaque côté de sa tête, faisant presque craquer les briques qui se prirent le choc. La miss était en ROGNE. Son expression devint carrément effrayante tellement elle était froide. Au lieu de taper la jeune fille aux yeux rouges, ses mains écrasaient plutôt le mur. Son visage n'était plus qu'à quelques centimètres de celui de la combattante au katana. Après quelques secondes de silence lourd, Sassa finit par s'exprimer sur un ton à la fois calme, mais aussi extrêmement froid. Elle en devenait creepy. Surtout que malgré elle, ses yeux reprirent leurs couleurs de ghoul.

- Tu viens de tuer quatre ghouls. Okay, ils t'attaquaient... Mais c'était loin d'être une bonne raison pour leur enlever la vie. Tu viens de t'attirer une chiée de problèmes. Et si tu recommences... C'est moi qui vais te tuer. C'est tout ce que tu mérites.

La fin de sa phrase avait été prononcée sur un ton presque étouffé par la colère. Sassa serra les dents, incroyablement sérieuse quant à sa menace et finit par s'éloigner de la bretteuse. Elle se mit à faire les cent pas en réfléchissant à comment se sortir de cette merde sans attirer l'attention lorsque son téléphone se mit à émettre une sonnerie toute joyeuse. L'expression de Sassa passa de la colère noire à quelque chose de plus calme et elle s'empara de l'appareil pour répondre.

- Mon amour ! Alors, comment ça se passe ?
- Ah... Très, très mal.
- .... Quoi ? Attend, où est-ce que tu es ? J'arrive !
- Non, ça ira, je vais trouver quelque chose... Dis juste à Skywalker d'aller chercher ma moto chez le gourmand. En passant, il est mort.
- WHAT ! Sassa, attend ! Ne raccroche p--
- Je te reparle plus tard. Je t'aime.

Et elle lui raccrocha au nez. Elle avait peut-être une idée de comment se faire oublier. Sassa regarda au fond de la ruelle : c'était un cul de sac. Elle regarda de l'autre côté et voulu s'y diriger, mais une silhouette apparût, bloquant l'issue. La ghoul reprit une expression très sérieuse, encore plus lorsqu'elle vit le tatouage de tête de mort sur le bras de l'inconnu. Elle jeta un regard noir à la demoiselle aux yeux de sang.

- Cette fois, tu ne tue PERSONNE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le nouveau venu pénétra dans la ruelle et Sassa put reconnaître le visage de celui qui était le chef du gang. Elle avait déjà fait affaire avec lui par le passé et il avait l'air très en rogne. Encore plus lorsque son kagune de type koukaku apparût, prenant tout son bras droit en ayant la forme d'une fucking massue. Ça sentait mauvais, cette histoire... Derrière elles, les deux ghouls qui les pourchassaient plus tôt descendirent d'un toit, bientôt accompagnés par la ghoul qui s'était pris un pic dans le bide. Le chef s'arrêta devant Sassa. Ils faisaient à peu près la même taille.

- Oy, Abrahams. C'est toi que j'dois remercier pour la mort de la moitié de mes hommes ?

Sassa planta son regard dans celui de l'homme, dont la voix tremblait de rage.

- Non. Juste pour le bras perdu. Ca va repousser. Mais j'imagine que c'est toi que je dois remercier pour la mort du gourmand ?

Il ricana brièvement, la colère l'empêchant de vraiment se moquer d'elle.

- Hah ! Il paye pas, il crève. Il pointa la jeune fille aux cheveux noirs du menton, dans un signe de dégoût. Et cette pute, c'est qui ?

Il prit Sassa par les épaules et la fit reculer un peu pour s'approcher de la miss. Elle ne fit absolument rien pour l'empêcher d'aller lui parler. Cette fille allait devoir se débrouiller avec ses problèmes... La ghoul jeta un coup d'oeil aux autres qu fond de la ruelle, qui attendait les bras croisés. Elle voyait clair dans leur jeu : ils voulaient se venger et attendaient le signal. Signal qui ne tarda pas à venir, puisque le chef se mit à insulter l'inconnue en entrant très vite dans une colère folle. Il leva son kagune dans les airs et sachant qu'une simple lame de katana ne pouvait rien contre ça, la ghoul dévia son coup en s'attaquant directement à la masse de folie avec son propre kagune. Le poing du chef alla s'écraser dans le sol, qui explosa sous le choc, offrant un élan à Sassa, qui fonça vers les trois autres.

Elle laissait le plus difficile à la fille pour qu'elle comprenne ses erreurs et si possible, l'aiderait plus tard...

_________________
#849DAC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 25
Age : 19

Feuille de personnage
Expérience :
125/500  (125/500)
Points Job:
447/480  (447/480)




MessageSujet: Re: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa) Dim 11 Oct - 21:13


C'est pas que je commençais à plus rien comprendre à la situation mais quand même un petit peu. Je venais de me faire trimballer dans tout un tas de ruelles sans avoir le moindre signe d'orientation limite fait agressé parce que je mettais défendu et je venais presque de me faire tabasser par quelqu'un dont j'ignorais... Presque tous? Et maintenant ma partenaire venait de se barrer loin en me laissant dans un sacré pétrin. Que j'en avais marre de rien comprendre. Enfin si! Il y avait une chose que j'avais bien comprise. Que je ne devais plus tuer ces personne bizarres qui ,elles, voulaient me tuer. Bon! Et bien si on peut pas tuer on va estropier! Enfin la fille aux cheveux bicolores avait déjà commencer avec le géant. J'avais bien retenu la leçon je n'allais pas tuer ! Promis!   Ou du moins pas tuer comme ça! Ils mourraient des suite de leur blessures au pire!

Enfin d'après la configuration que Miss-cheveux-blanc me montrait je devais me farcir le colosse qui m'avait juste insulté de pute sans absolument aucune raison.  Pourquoi ce genre de merdier me tombait toujours dessus. Enfin bon... j'imagine que je devais combattre. Enfin non je n'avais absolument pas le choix je n'avais pas envie de crever maintenant... Ou en faîte... Peut-être que si...

-Hey! Nyuu-chan! Bouge tes fesses de combattre !

Himitsu... J'eus un sourire et sortis mon katana et me plantais devant la grande chose.

-La pute elle a un prénom. je suis Nyuuwa Haru. Tu m'excusera je ne connais pas ton nom. Mais je crois qu'on va devoir se combattre.

Je bondis sur le côté de justesse pour esquiver l'espèce de masse qui lui était apparu au bout du bras. Merde! J'avais oublié leur technique très bizarre. Et cet espèce de colosse avait l'air plus puissant que les quatre zouaves de tout à l'heure. Et mauvais point pour moi ils m'avaient bien fatigués. dernière fois pour moi que j'allais dans cette ville pourris!

Je parais l'attaque de massue du monstre mais ne vis pas venir sa charge et je m’envolais pour m’écraser au sol et rouler par terre. Je roulais de nouveau pour éviter un nouveau coup de massue

-Hey! Onee-chan! Concentre toi un peu! Tu vas te faire tuer à ce rythme là!
-Je sais Himitsu-chan, je sais... Murmurais-je à la voix dans ma tête.

Je me redressais et me remis en position face au colosse. Maintenant c'était à mon tour de jouer! J fonçais vers lui en bondissant pour esquiver ses attaques. Je fis un revers qu'il para avec sa massue. Mon genou vient s'encastrer dans ses côtés mais il ne paru pas le remarquer. Moi par contre je me fis mal. L’autre poussa un ricanement mais ma lame vient bientôt lui chatouiller le ventre et il recula précipitamment alors que ma lame produisit un crissement sonore. Mais il portait une armure sous ses vêtements ou quoi?  Je vis arriver le coup de massue trop tard et ne pus que crée une vague protection avec ma longueur d'âme avant de voler de nouveau contre un mur. Je m'y écraser lourdement avant de tomber au sol.  J'avais nettement sentis le craquement de mes côtés ainsi qu'une douleur lancinante au niveau de ma respiration. Je me redressais lentement en grimaçant.

-Nee-chan....
-Désolée Himi-chan....

Je fonçais de nouveau vers le colosse et de nouveau le combat s'engagea. pas le tuer... je ne devais pas le tuer! Je me concentrais la dessus. Plusieurs fois je sentis avec une satisfaction sauvage ma lame mordre profondément dans sa peau, voir son sang giclait devant mes yeux, et, sentir sa chaleur sur mon visage. Je lui enfonçais ma lame dans le genoux par le côté et au même moment il m'envoya un puissant coup qui me fis une nouvelle fois décoller du sol et rouler au loin. Je retombais avec un hurlement de douleur. Je me redressais lentement en me tenant les côtes. Je sentais du sang coulait le long de mon menton. Je poussais un hurlement de rage et lançais une  lame de longueur d'âme. Il ne s'y attendait pas et poussa un hurlement de douleur quand je finis de lui couper le bras que Miss Albinos avait commencer à couper. Je m'élançais de nouveau sur lui. JE me jetais au sol et récupérais mon katana et lui tranchant le reste du genoux, enfin une partie. Je sentis le coup dans ma nuque sans le voir; Je m'envolais dans les airs avant de retomber je ne sais où. J'avais la main serrais sur la garde de mon katana. je voyais quelque penchait sur moi.

-Himitsu?

La silhouette sourit largement et posa sa main sur mon front. J'avais mal dans tout mon corps et je sentais les battement désordonné de mon cœur.

-La dernière attaque... Tu as fais exprès de pas l'éviter pas vrai?
-J...Je ne sais pas...

De nouveau ma soeur jumelle me fit un sourire et m'embrassa le front.

-Tu sais qu'il est temps?

Je hochais lentement la tête sans répondre; Je n'entendais plus rien et par dessus l'image de ma soeur c'était Miss-Cheveux-Blanc qui était là. Je crois qu'elle parlait mais je n'entendais rien. J'avais très froid, je tremblais. Himitsu me fit un sourire et se pencha pour prendre ma main. Elle me redressa sans difficulté

-En route! Nous allons pouvoir enfin être ensemble Nee-chan!

Dans le monde terrestre mon corps exalta un dernier soupire le sourire aux lèvres alors que j'entrais dans une immense lumière blanche guidait par ma soeur. Je la suivais en riant heureuse d'avoir enfin trouver la partie de moi qu'il me manquait.

_________________
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa)

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey! Mais c'est mon âme ça! (Feat Sassa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THE OTHER SIDE :: Shitai-shi-