Partagez | 
 

 Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 31

Feuille de personnage
Expérience :
105/500  (105/500)
Points Job:
210/300  (210/300)




MessageSujet: Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ] Dim 29 Nov - 16:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ft.
Abrahams Sassa
« Kawabunga »
This is how a story begin
Le voyage n'avait pas été de tout repos. Elle DÉTESTAIT les avions. Lorsqu'ils finirent pas atterrir et que ses pieds touchèrent enfin le sol, elle se retint à grande peine de s'y jeter pour embrasser le béton mouillé. Elle avait le corps tout courbaturé à force de s'être cramponnée sur son siège chaque fois qu'une secousse avait ébranlé l'appareil et elle en profita pour s'étirer paresseusement et détendre ses pauvres muscles endoloris. Elle récupéra son fusil - elle s'était pratiquement battu avec les agents de sécurité pour pouvoir voyager avec - et après avoir batailler pour chopper un taxi, elle appela son contact pour lui confirmer son arrivée.

Ce n'était pas la première fois qu'elle se rendait à Shitai-Shi, elle connaissait donc assez bien la réputation des lieux. Ce n'était pas vraiment le genre d'endroit où on venait pour se promener au clair de lune. Et malgré l'apparente décontraction qu'elle affichait tandis qu'elle déambulait dans les rues de la ville, son regard scrutait chaque passant, cherchant un signe évident de leur nature. Ce n'était pas tant les Ghouls qu'elle craignait, elle était parfaitement capable de se défendre face à l'une d'entre elles, mais c'était beaucoup moins sûr si elle tombait sur tout un groupe. Ce qui n'était pas si rare dans un endroit où la population comptabilisait le plus grand nombre de Ghouls . Mais ce soir, personne ne vint lui chercher des poux, et elle arriva à destination, trempée mais entière.

Son contact faisait parti de cette catégorie. C'était un petit homme d'une quarantaine d'années, dont le visage était entièrement caché par une chevelure noire et épaisse qui lui descendait pratiquement jusqu'au bassin et qui méritait un bon coup de brosse. Il avait perdu son avant-bras droit lors d'une attaque anti-Ghoul et se terrait depuis dans son appartement. Bien qu'elle eut déjà affaire à lui à de nombreuses reprises, il l'accueillit l'arme au point, et n'abaissa le canon seulement lorsqu'il fut sûr et certain que c'était bien elle. Sans attendre l'invitation de l'homme, elle pénétra dans l'appartement et se dirigea vers la cuisine où elle dégota de quoi grignoter et s'affala sur le canapé. « J'ai pris l'avion juste pour toi, tu pourrais au moins m'accueillir avec un peu plus de tact Marley. - Et moi je t'ai déjà dit de ne pas manger sur mon canapé Rosa ! » Elle lui tira la langue et continua de s'empiffrer sous son regard agacé. « Je te remercie de t'être déplacé jusqu'ici pour le vieil homme que je suis. Mon fournisseur est mort, j'aurais donc besoin que tu me rendes un petit service. Rémunéré bien entendu. » Elle s'essuya la bouche d'un revers de main et se redressa légèrement. Il la connaissait bien assez pour savoir comment capter son attention. « Tu as conscience que ça risque de te coûter assez cher tout ça ? »

Elle aurait préféré fixer elle même les conditions du rendez-vous. Non pas qu'elle n'ait pas confiance en Marley. Elle n'était juste pas vraiment fan des surprises et des imprévus. Et pour être franche, elle avait espéré pendant quelques instants pouvoir bénéficier d'une bonne nuit de sommeil. Enfilant un vieil imperméable qui n'avait pas vu le jour depuis une éternité, elle emprunta la ruelle adjacente pour rejoindre la route principale et se faufiler tranquillement dans la foule. Chose assez rare, elle avait décidé de ne pas prendre son fusil avec elle, parce qu'elle jugeait que venir armée à un rendez-vous n'était surement pas approprié pour une première rencontre. Cela ne l'empêchait pas de se sentir horriblement vulnérable et impuissante.

Lorsqu'elle arriva au lieu convenu, la pluie avait fini par s'arrêter mais elle avait tout de même eu le temps de la tremper de la tête aux pieds. Grelottante, elle observa les rares personnes présentes sur la place en se disant qu'il aurait été sans doute plus judicieux de se renseigner un tant soit peu sur eux. Comment était-elle censée les reconnaître ? Retirant sa capuche, elle libéra sa longue tignasse rouge qu'elle attacha ensuite en queue de cheval, plus par soucis de confort que par coquetterie, puis elle se dirigea lentement vers un petit groupe de jeunes qu'elle avait repéré en arrivant et qui était tout à fait susceptible d'être ceux qu'elle recherchait. L'un deux se retourna vers elle et siffla outrageusement à son passage, et elle fit demi-tour presque immédiatement. Non. Ce n'était sûrement pas eux. Mais alors qui ?  

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Rosalia Striker le Lun 30 Nov - 0:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 29

Feuille de personnage
Expérience :
279/500  (279/500)
Points Job:
718/770  (718/770)




MessageSujet: Re: Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ] Dim 29 Nov - 19:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

WE GOTTA WORK
Sassa était en train de faire une sieste sur le sofa lorsqu'elle sentit quelque chose lui poker la joue doucement à plusieurs reprises. Elle ouvrit un œil et vit le visage flou de Luka, à deux centimètres du sien. En ouvrant son autre œil et en plissant les yeux pour faire le focus, sa vue se détailla et elle remarqua le petit sourire angélique qu'il lui faisait. S'il la réveillait avec une telle expression, ça ne voulait dire qu'une chose... D'une voix encore fatiguée, la ghoul lui adressa la parole avec un petit sourire :

- On a un job à deux ?
- Oui ! Allez, debout ! On a rendez-vous avec "une fille au style particulier" dans une heure ! Prépare-toi, je m'occupe de prévenir Skywalker.

Luka l'aida à se relever et Sassa s'étira avant de bâiller aux corneilles. Elle alla dans la chambre des maîtres pour mettre autre chose que le vieux t-shirt trop grand de Luka et enfila plutôt quelque chose de confortable. Des leggings noirs, un simple chandail blanc sous une grosse veste à capuche rouge foncé et des chaussures noires. En se dirigeant vers la porte, elle y trouva Luka qui lui tendait son parapluie le temps de sortir et de verrouiller la porte. Une fois fait, il rangea les clefs et reprit le parapluie avant de se mettre en marche en tenant Sassa par la main.

***

Lorsqu'ils arrivèrent sur le lieu du rendez-vous, la pluie avait cessé et Luka se servait du parapluie comme d'une canne, ce qui lui donnait un air un peu distingué. Le couple s'arrêta dans une ruelle en face de l'endroit où le rendez-vous était supposé se dérouler. Après quelques minutes passées à parler de tout et de rien, ils finirent par voir arriver sur place une fille aux cheveux tellement rouge qu'on aurait pu croire qu'elle pouvait s'éclairer avec. C'était... très difficile à manquer. Et il s'agissait très certainement de leur rendez-vous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que le couple commençait à se diriger vers la fille, celle-ci se fit siffler, ce qui la poussa à changer immédiatement de direction. Résultat, elle ne vit pas le signe que Luka lui fit. Le jeune homme soupira, un peu agacé et il se mit à courir pour rejoindre la miss-chevelure-flamboyante. Sassa l'observa engager la conversation comme s'il parlait à une amie de toujours. Elle put entendre son rire jusque là où elle se tenait et elle le vit la pointer avant de se diriger vers elle en tenant l'inconnue par le bras, semblant se ficher complètement du fait qu'elle était détrempée. Au contraire, il tentait de la réchauffer.

Sassa lui fit un petit coucou de la main, comprenant très facilement que Luka faisait semblant d'être le petit-ami de la fille. Alors elle faisait semblant d'être la meilleure amie. Le tout passa très naturellement et le groupe de jeunes excités avaient l'air de s'être fait remettre à leur place lorsque Luka leur avait jeté un regard noir.

Finalement, il entraîna l'inconnue jusque dans la ruelle où ils se trouvaient avant de tourner dans une rue encore plus douteuse, puis finalement, un cul-de-sac discret. À cet instant, Luka cessa complètement de faire comme si la miss était son amoureuse et il se replaça aux côtés de Sassa en lui disant à l'oreille qu'il était désolé. Bien sûr, Sassa ne lui en voulait pas et elle savait qu'au fond, il était très fier de leur jeu d'acteurs. Finalement, ils portèrent tous deux leur attention sur l'intéressée, celle qui allait leur donner leur nouvel objectif. Ce fut Sassa qui prit la parole la première, sur un ton plutôt doux malgré son expression très... froide.

- Désolée pour la mise en scène, mais je m'attend à ce que tu comprennes que c'était nécessaire.
- En effet, c'était pour éviter d'attirer les regards des... autres types. Mais il vaut mieux ne pas en parler...

Il lui fit un petit sourire rassurant, comme quoi ils n'allaient pas la bouffer et qu'ils étaient ici en tant que professionnels.

- Alors moi, c'est Luka et elle, c'est Sassa.
- Dis-nous ce dont tu as besoin, qui tu es et pour qui tu travailles.

Deux paires d'yeux se mirent à fixer l'inconnue.
Pride pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
#849DAC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 31

Feuille de personnage
Expérience :
105/500  (105/500)
Points Job:
210/300  (210/300)




MessageSujet: Re: Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ] Lun 30 Nov - 15:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ft.
Sassa Abrahams
« Kawabunga »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Elle sentit un bras se refermer sur elle et manqua de frapper l'inconnu qui s'était glissé à ses côtés, avant de réaliser que celui ci ne faisait pas partie du groupe qui l'avait importuné quelques secondes plutôt. Elle n'en fut pas rassurée pour autant. Il profita de sa confusion pour se pencher vers elle et lui murmurer discrètement de jouer le jeu. Décidant qu'il était préférable pour le moment de faire bien sagement ce qu'on lui demandait de faire, elle se mit à glousser comme une idiote, comme si ce dernier venait de lui glisser au creux de l'oreille une histoire hilarante.

Accrochée à son bras comme une véritable sangsue, la bouche en cœur, discutant et riant comme larrons en foire, ils repassèrent devant la petite troupe d'excités - qui ne semblaient plus vraiment si excités que ça finalement - pour rejoindre une petite ruelle où une jeune fille aux cheveux clairs et au teint tout aussi argentin agita la main dans leur direction. De là, ils prirent une autre petite ruelle étroite et isolée qui déboucha sur un cul de sac. Elle comprit au calme qui y régnait qu'ils l'avaient délibérément éloigné des regards indiscrets et que personne ne lui viendrait en aide si ses mystérieux sauveurs se révélaient être ses futurs agresseurs. Elle se tendit imperceptiblement.

Jugeant qu'il n'était plus nécessaire de continuer à jouer la comédie, il quitta son bras pour se placer près de sa comparse et elle regretta presque immédiatement la chaleur de son corps, qui l'avait jusqu'ici protégé du froid. Fallait avouer aussi que sa tenue n'était pas vraiment des plus chaude et que la majeur partie de sa peau était exposée aux intempéries. Elle croisa les bras sur sa poitrine dans une posture clairement défensive. Après tout, même si ces derniers n'avaient pas montré d'agressivité envers elle et que la conversation était plutôt légère et amicale, elle n'aimait pas du tout être acculée de la sorte. Surtout quand ces interlocuteurs se trouvaient entre elle et la sortie.

« Sympa l'endroit. Même si l'idée de siroter une boisson chaude à la terrasse d'un café ne m'aurait pas déplu. »

Glissant une main dans son soutien-gorge, elle en retira sa carte de visite qu'elle leur tendit, accompagné d'un petit clin d’œil à leur intention.

« Striker, pour vous servir. Même si je ne suis ici qu'en tant que simple messagère. Une de mes connaissances seraient ravis de louer vos ... services. Contrat à long-terme si vous voyez ce que je veux dire. »

Elle n'eut pas le temps de leur donner plus de détails qu'ils entendirent des bruits de pas se diriger vers eux. Elle soupira en reconnaissant les perturbateurs. Elle en compta six, six grands gaillards bien décidés à en découdre avec eux. Ou plutôt avec le dénommé Luka. La plupart du temps, elle se serait contentée de les ignorer sauf que le voyage, la pluie et la fatigue l'avaient quelque peu mise sur les nerfs. Et il n'y avait rien de mieux pour se calmer que de taper sur du bon gros biscoteaux.

Elle fit glisser son imperméable sur le sol, dévoilant sa peau couvertes de tatouages, et fit craquer les jointures de ses doigts. Elle écarta d'une main la jeune fille et s'approcha de celui qui l'avait siffler un peu plutôt, avant de lui asséner une droite bien placée sur la tempe. Ce qui acheva de l'envoyer valser dans les choux. Elle fit la grimace et secoua sa main meurtrie par le choc. Elle venait clairement de déclarer la guerre, sans même demander l'avis de ses compagnons.

« J'adore cette ville. On ne s'ennuie jamais ! »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin
Messages : 29

Feuille de personnage
Expérience :
279/500  (279/500)
Points Job:
718/770  (718/770)




MessageSujet: Re: Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ] Lun 7 Déc - 2:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

MISTAKES ARE "HUMAN"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sassa ne put s'empêcher de se mordre la lèvre inférieure, réflexe venant avec sa frustration. Clairement, ils ne s'étaient pas enfoncé assez profondément dans les dédales de la ville et avaient été retrouvés beaucoup trop facilement à son goût. De plus... ce groupe de jeunes, ils ne savaient visiblement pas à qui ils avaient à faire. Des têtes brûlées, de simples humains qui avaient l'air de vouloir se défouler sur un type divinement plus cool qu'eux. Du moins, c'était ce que Sassa se disait en les regardant s'avancer avec cet air arrogant, certains de gagner vu leur plus grand nombre.

La ghoul observa rapidement chacun des individus. Ils avaient l'air d'avoir de l'expérience dans les combats de rue et autres crimes que l'on voit si souvent dans cette ville corrompue... Mais ce n'était pas suffisant. Non, ce qui l'inquiéta le plus lorsqu'elle vit la fille rouge détruire la mâchoire du premier type, ce fut la chose suivante : ces jeunes avaient des bouches pour parler et des cerveaux pour se rappeler. Sassa jeta un regard à Luka et lui fit un petit signe discret avec sa main, comme pour dire "slow down". Pas de ghoul's magic contre ces humains.

Luka hocha la tête en serrant les poings avec un sourire fier, prêt à en découdre. Sassa recula de quelques pas, question de surveiller le terrain... et la fille aux cheveux rouges. Elle l'observait, elle et ses tatouages étranges, elle et ses skills particulièrement poussées au combat. Pendant que son amoureux détruisait des gueules tout en encaissant et esquivant le mieux possible les attaques des jeunes tout en ayant l'air normal, la jeune femme reculait dans un coin très sombre jusqu'à disparaître en se contentant de ne rien quitter des yeux.

Environ cinq minutes plus tard, avec l'aide de Striker, Luka avait presque réussis à faire comprendre aux brutes que malgré leur nombre, ils ne faisaient pas le poids. Sassa était en train d'analyser les mouvements de leur alliée du moment lorsqu'elle eut une énorme poussée d'adrénaline, qu'elle attrapa par derrière le type qui venait de lui poignarder le bas du dos, le fit passer par-dessus son épaule et le lança comme un ballon de football américain en plein sur ses amis, qui volèrent un peu plus loin avec le choc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elle expira... avant de se rendre compte de la boulette, surtout lorsqu'elle se rendit compte que ses yeux étaient devenus rouges et noir... La miss cligna immédiatement des paupières, le temps de faire reprendre à ses prunelles leur couleur bleue pâle. Elle fixa Luka, qui la fixait aussi avec une expression à la fois très déçue et colérique, puis il se retourna vers les jeunes. Il y eut un moment de silence, alors que les autres se relevaient tant bien que mal. Luka attira leur attention en craquant ses articulations, puis son cou, puis en disant :

- Désolé, vraiment. Mais on peut pas vous laisser partir, maintenant.

Sassa fronça les sourcils en voyant leur expression d'incompréhension et encore plus lorsque celle-ci se changea en peur face au kagune de Luka. Elle venait de causer des morts et des deuils en une seconde. Ils n'eurent même pas le temps d'hurler au loup que le massacre commençait. Des humains normaux contre une ghoul un minimum puissante, ils n'avaient aucune chance. Sassa venait de commettre la pire erreur possible dans le cadre de leur travail, tout comme... vu sous n'importe quel angle.

Elle s'approcha finalement après avoir poussé un soupire rempli de regret, attrapa la fille aux cheveux rouges par le bras et la tira avec elle dans le coin sombre. Pendant que Luka se tapait le sale boulot, elle releva un peu son chandail en se contorsionnant pour essayer de voir sa blessure. Du coin de l’œil, elle vit du sang couler sur sa peau, mais elle vit aussi que ce n'était pas très profond et trop mal placé pour avoir heurté un organe vital. Ça faisait mal, mais ce n'était rien qu'elle ne pouvait pas surmonter. Une petite âme pour aider à la guérison et cette blessure serait chose du passé d'ici quelques jours... Contrairement aux humains qui tombaient comme des mouches un peu plus loin...

La ghoul posa ses yeux sur Striker, question de penser à autre chose. C'était le moment de la prendre en charge et de lui expliquer leur façon de faire.

- Ce soir, on va devoir travailler ensembles. À partir de maintenant, c'est la discrétion au maximum de ta capacité.

Elle pointa Luka du pouce. Il était très concentré à tuer les jeunes rapidement, sans traces et sans douleur.

- Quand il aura terminé, il va falloir nettoyer et un ami à nous viendra se chsrger des cadavres. Il s'appelle Senji et il fait partie de notre groupe, alors tu peux lui faire confiance. Et parlant de confiance...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sassa déposa doucement ses doigts sur l'un des tatouages de la jeune femme en redessinant la forme de celui-ci, avant de simplement la retirer. Elle replanta son regard dans les yeux ambrés de la miss.

- Tu vas devoir nous parler de toi un peu plus. Avant de continuer quoi que ce soit... On va devoir faire un détour par notre base.

Luka siffla : il avait terminé.

***

Le jeune homme avait bien fait son travail : il n'y avait presque pas de sang à nettoyer. Un van ne tarda pas à arriver à reculons dans la rue et les portes arrières s'ouvrirent, laissant un autre jeune homme sortir du véhicule. Très grand, un air doux sur le visage, celui-ci adopta une expression triste en voyant l'âge des victimes. Il posa son regard sur Luka, qui le salua d'un mouvement de tête, toujours de mauvaise humeur. Il avait du faire de gros efforts pour ne pas commencer à se disputer avec Sassa devant celle qui était maintenant leur invitée... D'ailleurs, Senji la remarqua très vite avec ses cheveux rouges. Il lui fit un sourire et lui serra la main.

- Bonsoir, je suis Senji. C'est moi qui s'occupe de tout ce qui est corps et santé. L'autre gars dans la voiture, c'est Luke. Il va identifier les... Enfin, les victimes.

Il y eut un mouvement de main à l'intérieur de la voitur, sur le siège du passager, en signe de coucou. Sassa y entra, prête à aider à y déposer les cadavres.

- Senji, pour la mise en scène, tu feras en sorte que ça ressemble à une guerre entre deux gang. Je les ai déjà amochés pour que ça y ressemble avant que Sassa ne gâ---... Bref, on en reparlera plus tard.

Senji hocha la tête et Sassa se tourna vers Luke, qui la regardait l'air de dire "Ma pauvre, t'es dans la merde" tout en haussant les épaules, impuissant. La ghoul soupira et fit signe à Striker de venir à côté d'elle pendant que Luka et Senji déposaient les cadavres en face d'elles, sans avoir besoin d'aide. Sassa tendit un coussin à leur invitée pour qu'elle soit plus confortable.

- Désolée pour tout ça. ... ... Et pour le détour. Normalement, on ne tue personne.

Luka entra dans la voiture après avoir terminé et ferma les portes avant de s'asseoir.

- Ouais, "normalement"...

Sassa fit une moue frustrée avant de détourner le regard et de bouder, ce qui fit lever les yeux aux ciel du côté de Luka. Senji prit le siège conducteur et démarra la voiture avant de sortir des ruelles en direction de leur base. Question de briser le silence lourd qui venait de s'installer et de mettre Striker à l'aise, Luke cru bon de s'étirer du mieux qu'il pu malgré le peu d,espace qu'il avait avant de démarrer la conversation.

- Il fait frisquet dehors, pas vrai ? Ah, Luka, Rinko a dit qu'elle serait là pour "la fille", j'imagine qu'elle parlait de notre invitée... D'ailleurs madame, c'est quoi votre nom ?

Il se contorsionna pour se tourner vers l'arrière et tendre la main vers Striker avec un sourire en coin.

- Moi, on m'appelle Skywalker ! C'est un jeu de mot de Luka, hehehe...
Pride pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
#849DAC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 31

Feuille de personnage
Expérience :
105/500  (105/500)
Points Job:
210/300  (210/300)




MessageSujet: Re: Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ] Jeu 11 Fév - 9:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ft.
Sassa Abrahams
« Kawabunga »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Même s'ils ne faisaient clairement pas le poids face à Luka et elle, il fallait avouer qu'ils étaient plutôt coriaces. Ces gars là savaient clairement encaisser les coups. A peine en mettait-elle un à terre, qu'un autre prenait immédiatement la relève, ne lui laissant même pas le temps de souffler. Bien sûr, rien ne l'empêchait d'utiliser son Espower, mais elle ne tenait pas vraiment à montrer ses capacités à ses nouveaux camarades, pas encore du moins. Ne restait donc plus que la bonne vieille méthode à l'ancienne. Alors qu'elle s'apprêtait à écraser pour la énième fois son pied dans l'entre-jambe de son adversaire, quelque chose la percuta dans le dos et elle se retrouva projetée sur l'homme qui se tenait en face d'elle, qui lui même tomba sur son acolyte qui entraîna à son tour les autres dans sa chute. Se relevant  non sans écraser quelques membres au passage, elle jeta un regard circulaire aux alentours jusqu'à ce que ses yeux ne croisent ceux de Sassa, d'une jolie couleur rouge et noire.

Apparemment, quelqu'un avait eu la mauvaise idée de s'en prendre à la jeune fille, qui n'avait rien trouvé de mieux à faire que de l'envoyer valser droit sur eux. Elle ne fut pas non plus vraiment étonnée de découvrir que sa comparse était une ghoul, bien que celle-ci n'ai pas jugé nécessaire de le lui préciser. De toute évidence, en observant discrètement l'échange muet entre elle et Luka, ces derniers ne tenaient pas vraiment à ce que cela se sache. D'ailleurs, elle connaissait trop bien ce regard pour l'avoir elle même utilisée lorsqu'elle était encore dans l'armée, celui là même qui signifiait "NO WITNESSES". Elle vit Luka s'avancer vers les jeunes et voulut protester, mais un coup d’œil vers lui suffit à l'en dissuader. Il ne souhaitait pas plus qu'elle la mort de ces imbéciles.

***

Une quinzaine de minute plus tard, le travail était terminé. Bien calée sur le siège arrière, au chaud dans le van, elle aurait presque pu s'endormir ainsi. Presque. Sauf qu'elle se retrouvait coincée entre Sassa et Luka, qui semblaient tout les deux quelques peu tendus depuis l'incident dans la ruelle. Elle même n'avait pas décrochée un mot depuis, ce qui était en soit un sacré miracle la connaissant. Jetant un regard vers la jeune ghoul, celle ci semblait bouder comme une enfant prise sur le fait accompli et n'avait pas franchement l'air de vouloir faire la causette. Du côté de son compagnon, ce n'était pas mieux. Luka semblait toujours remonté contre elle, et bizarrement, Striker n'avait pas vraiment envie de tester l'humeur du garçon. 

Voyant le malaise qui s'était installé à l'arrière de la voiture, le dénommé Luke vola au secours de la demoiselle. Il avait un sourire franc et contagieux, des cheveux tout aussi rouge que les siens et des prunelles légèrement plus dorée que ceux de la jeune femme. Striker décréta qu'elle l'aimait bien et pas seulement parce qu'ils se ressemblaient physiquement - bien qu'il fallait avouer qu'elle trouvait cela plutôt marrant - mais parce ce qu'il dégageait quelque chose de familier. Décidant que c'était là une bonne occasion pour échapper au silence qui s'était installé dans le van, ils entamèrent la conversation de façon légère.

Puis le van s'engagea dans une petite allée pour finir par se garer devant le portail d'une jolie petite maison. Striker siffla devant l'habitation. Sans trop savoir pourquoi, elle s'était attendue à tout sauf à ça. Elle fut un peu déçue de ne pas découvrir de repaire secret ou de vieille usine désinfectée, mais l'idée d'un endroit confortable lui fit vite oublié cette déception. Descendant de la voiture, elle s'étira sans ménagement, manquant de peu d'envoyer son bras directement dans la tête de Luka, qui esquiva de justesse. Sassa l'invita à pénétrer à l'intérieure et l’emmena vers un petit salon confortable. Sans même prendre la peine d'enlever ses chaussures boueuses, elle se vautra sur un petit canapé et seulement une fois bien installée, elle retira ses godasses pour se mettre en tailleur. Elle avait besoin d'une bonne douche et d'une nuit de sommeil, mais elle se doutait bien que la journée n'était pas encore terminée et qu'elle ne pouvait plus échapper aux questions du petit groupe.

« J'dirais pas non à un petit casse-dalle ! Si vous avez quelque chose à grignoter bien sûr, étant donné que vous ne mangez pas vraiment, n'est-ce pas ? Ma langue se délie plus facilement si j'ai le ventre plein. »


HRP:
 

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ]

Revenir en haut Aller en bas
 

Kawabunga [ Sassa Abrahams et sa clique ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce soir, on réalise nos rêves || Zackouille & Sassa
» (f) Kylie Jenner - Touche un membre de ma clique négro, tu verras qu'on est pas tout seul.
» Moment de détente ft Molly K. Sweetheart
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •
» T'as pas d'amis? Prend un curly! (si sa marche pas clique sur ce sujet ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THE OTHER SIDE :: Shitai-shi-